Mardi 18 Mai 2021
Andy, Aire, Séville, Santa Ana, St-Martin, ET Arles, Sánchez Vara, Ventura, Madrid, Reine, Nimeño II, AFAP, Aficion, Buous i Cavaus…

ay01wz

Sortie a hombros d’Andy Younes qui a coupé à Las Matas les deux oreilles de son second novillo du Pilar…

Dans une arène bien garnie des portes de Madrid, le novillero arlésien a coupé les deux oreilles de son deuxième El Pilar après silence à son premier.

ay01k

Oreille et silence pour Diego Carretero et Daniel Menés.

(Photos : Joël Buravand)

AIRE

Novillada des fêtes des Arsouillos

6 novillos de Maria Cascón Martín pour  :

Mario Palacios : silence un avis et silence

Leo Valadez : un avis et silence, un avis et silence

Adrien Salenc : un avis et vuelta, une oreille

Treize piques, cavalerie Bonijol  

Prix au meilleur piquero desertio  

Présidence sérieuse et ponctuelle de Thomas Thuriès  

Un quart d’arènes. Pluie avant et après la novillada, mais pas pendant.  Intéressant lot de novillos de Maria Cascón Martín (origine Atanasio Fernández/Lisardo Sanchez).   Bien présentés , les novillos braves au cheval, sont allés à más à la muleta.  

Mario Palacios, qui reprenait après sa blessure de Madrid, est resté en dessous des possibilités de ses opposants. Sa tauromachie appliquée, mais froide, n'a pas convaincu le public.  

Très lidiador et élégant, Leo Valadez a fait aller à más un premier novillo au début faible et tardo et qui s'est amélioré tout au long de la faena. Hélas, le Mexicain a très mal tué. Il n'a jamais trouvé le sito et la confiance face son second adversaire.  

Adrien Salenc a touché le meilleur lot. Il a su se mettre à la hauteur de l'excellent troisième en début de faena.  Face au compliqué et exigeant sixième, il a su faire preuve de courage et d'engagement et a coupé une oreille après une faena qui a transmis de l'émotion.

as01k

(Corridasi - TR)

SÉVILLE

Dans une Maestranza pleine comme un œuf et face à des toros de Daniel Ruiz donnant un jeu inégal, meilleur le 4, Francisco Rivera « Paquirri » a somme toute réussi sa despedida sévillane en saluant à son premier avant de couper l’oreille de l’excellent quatrième.

Mais la fête n’aurait pas été complète chez les Rivera si son frère Cayetano n’avait pas apporté sa touche en obtenant aussi un trophée, avec pétition du deuxième, à son second toro, après silence à son premier.

riv01k

Sur le plan émotionnel, il est évident que cette corrida a été une réussite, El Juli saluant à son premier avec silence à l’autre. Mais aujourd’hui, la plaza était à l’évidence « riverista ». Un ambientazo qui rappelait tant de souvenirs glorieux…

A noter encore qu’une minute de silence a été observée à la mémoire de Manolo Montoliú, qui a perdu la vie dans cette arène il y a 25 ans…

(Photo : Maestranza-Pagès)

SANTA ANA

L’empresa Pagès de la Maestranza de Séville a retenu deux toros de Santa Ana parmi ses sobreros pour la Feria de Abril en cours.

jmr01k

Un honneur pour la ganadería de Jean-Marie Raymond (avec à gauche son mayoral Andrés)… et un premier pas vers un lot dans cette prestigieuse arène ? Ojala…

sa01k

SAINT-MARTIN

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida dominicale en cliquant ICI

gal01k

ET ARLES

et.arles01k

SÁNCHEZ VARA

Quand ça ne veut pas le faire… ça ne le fait pas ! Ainsi, à Almoguera, un pueblo historique de la province de Guadalajara, Javier Sánchez Vara a indulté un toro portugais d’Oliveira Irmaos.

En rendant la vie sauve à ce toro, belle performance de Javier, bientôt appelé à combattre en solitaire six Prieto de la Cal à Vauvert, qui rafla les deux oreilles et la queue symboliques, après en avoir déjà récolté deux de son premier !

Mais ce qui aurait dû  constituer un heureux épilogue, ne l’a pas vraiment été pour le toro indulté… qui malgré la grâce présidentielle, ne pourra jamais retrouver les vertes prairies du Ribatejo !

Pour cela, il aurait fallu qu’après que le mouchoir orange soit tombé du palco, ce toro ait eu la bonne idée de réintégrer les corrales. Mais en s’obstinant à refuser d’emprunter la porte de sortie, mal lui en a pris car on dut se résoudre en définitive à le puntiller en piste. Malasuerte, non ?

sv28k

L’histoire, finalement assez triste, aurait pu en rester là, mais ce lundi 1er mai, il était dit qu’il se passerait encore des choses assez insolites avec le diestro de Guadalajara… Ne voilà-t-il pas en effet qu’à Lominchar (Tolède), Sánchez Vara a encore indulté un toro, de surcroît d’Oliveira Irmaos, comme son frère de la veille ! Sauf que celui-là a certainement senti le vent du boulet s’il s’avisait à faire un caprice au moment de réintégrer le toril… Voilà pourquoi il pourra s’offrir une vie de pacha en terres portugaises…

VENTURA

Pas vraiment content, le Diego ! Et s’il est assez rare que des professionnels émettent des critiques entre eux par voie de presse, Diego Ventura n’y est pas allé avec le dos de la petite cuillère envers la casa Bohórquez !

dv01w

En effet, à l’issue de sa prestation dominicale dans la Maestranza, le centaure de La Puebla del Río n’a pas pris des gants pour déclarer que si l’empresa ne changeait pas de ganadería l’an prochain, il ne mettrait pas les pieds, ni ses montures leurs sabots, dans la Maestranza de Séville! Ambiance…

Voir le résumé vidéo de Toril TV en cliquant ICI

(Photo : Toril TV)

MADRID

Pour l’ouverture de la Feria de la Comunidad, devant un quart d’arène et face aux novillos de Dolores Aguirre corrects de présentation, mansotes et inégaux de jeu, maniables la plupart, Fernando Flores (saluts et silence) a exécuté une excellente faena face au troisième, le meilleur de l’envoi, hélas mal conclue. Il tomba en baisser de rideau sur un novillo qui ne lui laissa aucune option, encore mal tué.

ff01k

Javier Marín (saluts puis silence) a lui aussi affiché de bonnes manières face à son premier et deux silences pour Miguel Maestro.

Voir le résumé vidéo de cette novillada en cliquant ICI

(Photo : Mundotoro)

Voir la vidéo de présentation du mano a mano Urdiales/Ureña du mardi 2 mai en cliquant ICI

REINE

« Pople d’Arle, veici ta Reino ! »… La XXIIIe Reine d’Arles a été élue lors de la Fête des Gardians de ce lundi 1er mai… Naís Lesbros, de Mollégès, a succédé à Mandy Graillon.

Le jury était présidé par Claude Sintès, directeur du Musée départemental Arles Antique, Dominique Séréna-Allier, directrice du Museon Arlaten, Carole Bressy, ancienne Reine d’Arles, Frédéric Soulié, animateur de l’émission « Vaqui » sur France 3, Xavier Guillot, responsable du domaine de Méjanes, Frédéric Lescot, président de la Confrérie des gardians et le père Michel Desplanches, vicaire général d’Aix et majoral du Félibrige.

arl01k

Naïs Lesbros, 22 ans, finit sa formation pour devenir assistante sociale. Assurément, elle devrait être, après Mandy Graillon, une bien belle ambassadrice du Pays d’Arles, et par extension, des traditions du midi taurin. Félicitations…

(Sur la photo de Valérie Farine, Naïs Lesbros, en robe vert foncé, est entourée de ses demoiselles d’honneur : Lucie Barzizza, Laura Bernabé et Amandine Sabatier.)

NIMEÑO II

Durant ce week-end prolongé du 1er mai, Nîmes a connu pas mal d’effervescence avec les Jeux Romains, une tradition désormais bien incrustée dans la culture locale. Pendant trois jours, les arènes ont accueilli environ 30.000 spectateurs qui ont profité de cette manifestation jusque dans les rues de la ville…

 nim10h

Si ces Jeux Romains ont connu un beau succès d’affluence, le point noir est venu du parvis de l’amphithéâtre où des vandales ont une nouvelle fois dégradé la statue de Nimeño II, aspergée d’acide. Un geste lamentable qui n’honore pas ses auteurs représentant à la perfection le symbole de la bêtise et de l'irrespect. On a les valeurs qu’on peut…

AFAP

Second Encuentro AFAP 2017.   Dans le cadre des rencontres d'aficionados prácticos organisées par l'AFAP, en partenariat avec le Club Toros de France et l'UCTPR, celle-ci était reçue le samedi 29 avril pour son deuxième "Encuentro" à Saint Martin de Crau, en prélude de la féria 2017.  

Un très grand merci à toute l'équipe organisatrice de la feria : La UNICA, et en particulier à Cédric Bernadi, qui ont accueilli magnifiquement les prácticos dans les arènes.

afap01f

Tout avait été bien prévu… peña, areneros, et même le soleil !   Dans ce contexte là, et devant environ 300 personnes, l'AFAP dans un premier temps a remis à l'éleveur Frédéric Lautier, ainsi qu'à son épouse Sandrine et leurs deux enfants Bastien et Angélique, le trophée conceptualisé par le sculpteur nîmois "Tali" en hommage aux 70 ans de la ganadería François André.   Les quatre erales envoyés par l'éleveur n'ont pas permis à tous les prácticos du jour de pouvoir s'exprimer totalement. Cependant, Christophe Devos, ainsi que Daniel Soler, face aux deux meilleurs, ont pu montrer leur savoir faire.  

Une très sympathique matinée sous le signe de l'aficion et de l'amitié. Prochain rendez-vous le vendredi 30 Juin à Boujan, cette fois ci à 18h, pour le troisième "encuentro" de la saison 2017.

afap01g

L'Association Française des Aficionados Prácticos serait très honorée de votre présence au 10ème hommage aux "Pionniers de la Tauromachie Française" qui se déroulera en présence du Sénateur Maire de Nîmes Jean Paul Fournier le  jeudi 1r juin à partir de 11h45 au Lavoir du Puits Couchoux, rue du Puits Couchoux, située en dessous du réservoir du Mont Margarot.   Seront honorés cette année, L'Association des Eleveurs Français de Toros de Combat, représentée par son Président Patrick Laugier qui recevra la médaille de l'Association Française des Aficionados Prácticos. Un trophée d’Anne-Marie Adam, artiste sculptrice Nîmoise, sera remis au peintre Jean-Pierre Formica, pour son parcours professionnel.   Séance de toreo de salon par les Aficionados Prácticos en présence de nombreux pionniers.

Le parrain d'honneur de cette manifestation est Alain Montcouquiol.  

Cocktail Dînatoire au Lavoir du  Puits Couchoux suite à la cérémonie pour fêter le dixième "Hommage sur le Mont Margarot."

Les "médaillés" de l'AFAP :  

2007 : Création de la médaille par l'artiste Nîmois Michel Gilles et le sculpteur Tali (20 médailles créées)

2008 : Alain Montcouquiol 2

009 : Robert Blancou

2010 : Juan Pedro Domecq

2011 : Jean Paul Fournier - Veuve d’Armand Pellier (octobre 2011)

2012 : Simon Casas - Famille Jalabert (Janvier 2012 Arles)

2013 : Chinito et Jacques Durand

2014 : Nicole Lutchmaya "La India"

2015 : Club Taurin Chicuelo II

2016 : Roland Massabuau

2017 : Association des Eleveurs Français de Toros de Combat - Patrick Laugier Président  

Les "Trophées de l'AFAP au fil des années :

Pepe de Montijo - Frédéric Pascal - Jean Marie Bourret - Michel Bouix - Jean Maler - Kamel Benali / Patrick Manco (pour les actions de quartiers) - Emilio Romero Pavón (mayoral Domecq) – Formica.

(Communiqués)

AFICION

af01k

BUOUS I CAVAUS

Longtemps situé au restaurant "le Saint Paul" à Nîmes, le siège du Club Taurin Paul Ricard « Buous i Cavaus » a désormais élu domicile au « Bistrot », 1 rue de la République…

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff