Lundi 20 Novembre 2017
Vauvert, Reprise, Madrid, Bolsín, Casanueva, Parentis, Serrano, Galo, Léa, Expo…
Dimanche, 14 Mai 2017

sv14wx

Sortie a hombros de Sánchez Vara au terme d’une corrida décevante de Prieto de la Cal…

Avec une météo favorable et environ tiers d’arène, les arènes Jean Brunel de Vauvert ont été le cadre du retour des toros de Prieto de la Cal en France pour une corrida particulière, puisqu’il s’agissait d’une première du genre : une encerrona. A charge de Francisco Javier Sánchez Vara, ce « seul contre six » a vu défiler des toros très typés, la plupart jaboneros. Des estampes, malgré quelques points éclatées pour avoir trop tapé au débarquement, qui hélas n’ont pas souvent donné le jeu escompté, même si l’on considère qu’ils font partie de ceux qui ne sortent pas en piste pour prendre des faenas longues. Mais éternelle histoire des décalages entre plumage et ramage, soit par manque de jarrets, de moral ou de moteur, ou un peu de tout ça, la plupart sont retournés au desolladero sans avoir laissé un souvenir impérissable, le 4 se révélant plus maniable pour le torero, la palme du plus beau allant au 5…

pdc14k

Sobresalientes : "Chapurra" et Pedro Marín, qui n'eurent pas à intervenir.

vau14h

Sánchez Vara (saluts, silence, silence, oreille, silence et oreille) a été appelé à saluer à l’issue du paseo. Sortit ensuite le premier jabonero qui ne put s’employer sous le fer, à cause de forces plutôt limitées. Applaudissements aux banderilles puis brindis au conclave d’une faena au cours de laquelle le diestro fit ce qu’il fallait pour donner confiance à son opposant avec calme et sérieux. On retiendra plusieurs séries de longs redondos avant entière caída.

vau14a

Avec son second, bien accueilli au capote avant trois rencontres de différente intensité, rectifiée la première, placé plus loin la seconde mais légère, et la troisième en simulacre, en partant de loin, mais en se rapprochant en trottinant, avant de foncer. Nouveaux applaudissements au second tercio avec troisième paire au violon, mais hélas, dès le début de son trasteo, le bicho s’affala sur les remates. La faena s’en ressentit et le natif de Guadalajara dut alors abréger, ce qu’il fit d’une entière tendida. Le troisième, à la robe berrenda, fit illusion au cheval en trois rencontres puis brinda au propriétaire du mas du Grand Bordes, Jacques Mena, et un de ses fils, avant d’aller se fâcher pour tirer ce qu’il pouvait d’un toro qui se montra dangereux sur ses attaques avant de baisser rapidement de ton. On aurait dit par moments qu’il avait un problème de vue, et Sánchez Vara, malgré son évidente volonté, n’a pu donner grand éclat à sa faena. Le quatrième allait lui en donner davantage l’occasion après une réception par larga cambiada de rodillas précédant un bon capoteo par véroniques puis rebolera. Monopique cuidée encore une ovation avec les palos puis brindis à ses banderilleros français, Rafael Cañada, El Santo et José Gomez, un geste bien sympathique.

vau14b

Il produisit ensuite un gros effort, profitant de la bonne charge de son adversaire pour effectuer une faena variée qui transmit sur les étagères, notamment à gauche avec grand pecho puis desplante.

vau14d

Entière caídita d’effet immédiat au second envoi, la première tentative au recibir étant hélas loupée.

vau14e

Le cinquième s’attira des applaudissements admiratifs pour son tamaño supérieur et ses hechuras. Il prit deux piques sans éclat puis dut vite déchanter à la muleta face à un quinto qui ne justifia pas l’adage, se révélant vite parado. Il ne lui restait plus qu’une cartouche pour se gagner la grande porte, ce qu’il est parvenu à faire avec un client qui prit trois piques brouillonnes avant le saut spectaculaire à la garrocha de son banderillero « El Peque ».

vau14i

Pour animer un peu plus la séance, le maestro exécuta ensuite la « suerte de la silla », à savoir un cite assis sur une chaise d’où il ne se releva qu’au dernier moment avant de poser au quiebro.

vau14k

Applaudissements de l’assemblée à laquelle il réserva un brindis.

vau14l

Entame prometteuse face à un toro mobile qui malheureusement baissa progressivement de ton. Mais Sánchez Vara puisa dans ses forces et recours pour aller chercher le pavillon tant espéré, surtout par séquences droitières, ce qu’il réussit en définitive à obtenir, fruit de ses ganas, sa détermination, son entrega, son aguante et son pundonor.

vau14c

Il fallait le faire, il l’a fait, et s’il avait rencontré en face davantage de « chispa », la corrida aurait certainement pris davantage de hauteur…

vau14f

L'éleveur Tomás Prieto de la Cal entouré de son ami Juanito Vázquez, frère de Pepe Luis Vázquez qui va reprendre les trastos pour une corrida (et fils du grand Pepe Luis Vázquez !), et de sa mère, la Marquise de Seoane.

REPRISE

Bon, en fait, je vous dois la vérité. Cette histoire de grève ne tenait pas debout et ce n’est que rouge de honte que je vous l’ai servie pour expliquer la fermeture du site ce dimanche. En fait, la vérité est tout autre…

Etant parti en début de week-end pour assister à la soirée de présentation de Parentis vendredi puis au Xe anniversaire de la ganadería Casanueva de José et Guillaume Bats, je me suis retrouvé plutôt couillon lorsque je me suis aperçu dans ma chambre d’hôtel que j’avais oublié le cordon d’alimentation de mon ordi portable. Faute de pouvoir m’en procurer un, c’était à brève échéance l’arrêt brutal du dit ordi, par manque d’alimentation en jus…

C’est d’ailleurs ce qui s’est produit après avoir eu juste le temps de passer quelques infos le samedi matin. Après, panne sèche jusqu’à mon retour ce dimanche. Avec les actualités qui se bousculent, rien n’est simple et le retard s’accumule… qui sera comblé petit à petit. Dans l’immédiat, il y aura des retours sur Parentis, Casanueva, le picador Gabin et Jean Loup Aillet, Tibo Garcia, Javier Cortés. Mais il faudra être un peu patient…

MADRID

Devant deux tiers d’arène et face à des toros de Benítez Cubero (les 3 et 4 de Pallarés), donnant peu de jeu, Andy Cartagena a salué aux deux, Sergio Galán a fait une vuelta à son second après silence à son premier, et silence aux deux pour Manuel Manzanares.

lv14s

Voir le résumé de cette course en cliquant ICI

La veille, samedi 13, décevante corrida du Pilar, un lot bien présenté et supérieurement armé qui a singulièrement manqué de race.

Silence aux deux pour Diego Urdiales et José Garrido, et silence puis bronca pour David Mora qui a écouté les trois avis à son second.

Voir le résumé vidéo en cliquant ICI

BOLSÍN

bol14k

CASANUEVA

En attendant le compte rendu détaillé du Xe anniversaire de la ganadería Casanueva, vous aurez déjà un aperçu en visionnant cette vidéo…

cas14h

Cliquez   ICI

PARENTIS

L’Association des Aficionados ADA FERIA et la Commission taurine viennent de rendre publics les cartels de la prochaine feria de Parentis en Born qui se déroulera les 5 et 6 août 2017. Une sélection de novilleros, une novillada sans picadors et deux novilladas piquées seront au menu de la prochaine feria de Parentis.

Sélection de Toreros « Coso de Parentis » le samedi 5 août en matinée :

Le 5 août à 10h30, quatre jeunes novilleros seront en compétition lors d’une tienta de vaches de « La Espera », ganadería dirigée par Jean-François Majesté. Ont été retenus José Luis Vega (Colombie), Hector Guttiérez (Mexique), Cristobal Reyes (Espagne) et Lucas Miñana (France). Les deux finalistes se retrouveront lors d’une novillada sans picadors le lendemain matin.

Manuel PONCE, Daniel MENES et Miguel Angel PACHECO au cartel du samedi après midi

Le samedi 5 août à 18h, Manuel Ponce, Daniel Menes et Miguel Ángel Pacheco seront chargés d’affronter les novillos d’origine Vega Villar/Encinas de Monteviejo, propriété de Victorino Martín.

par14j

Finale de la Sélection « Coso de Parentis » le dimanche matin à 11h

La Novillada sans picadors du dimanche 6 août à 11h verra s’affronter les deux finalistes retenus le jour précédent lors de la sélection. Ils seront opposés à 4 erales de Tomás Prieto de la Cal d’origine Veragua.

Mario PALACIOS, Guillermo VALENCIA et Tibo GARCIA au cartel du dimanche après- midi

Le 6 août à 18h, Mario Palacios, Guillermo Valencia et Tibo Garcia auront à lidier un encierro d’origine Veragua de Tomás Prieto de la Cal.

Les Abonnements

Le renouvellement ou les acquisitions de nouveaux abonnements se feront du 15 mai au 15 juin 2017 en se rendant sur www.ada-parentis.com

Locations par internet

Il sera possible de pré-réserver ses billets par Internet en se rendant sur www.adaparentis.com à partir du 1° juillet

Guichet des locations

Pour ceux qui souhaitent uniquement acheter des billets, les guichets de locations seront ouverts à compter du lundi 31 juillet à l’Ecole des Arènes, Rue Jules Ferry. Téléphone : 05.58.78.26.72.

Horaires : 10h00/12h00-15h00/18h30 sauf samedi 5/08 10h à 12h. Frais de Location: 1€ par billet.

Guichets des Arènes

Ils seront ouverts le samedi 5 août de 10h à 12h et de 15h à 18h et le dimanche de 9h30 à 11h00 et de 15h00 à 18h.

(Communiqué)

SERRANO

A Tenabo (Mexique), devant une arène pleine, Marc Serrano a triomphé, coupant une oreille de ses deux adversaires de Quiriceo.

ms14k

Il est sorti a hombros en compagnie d’Angelino de Arriaga qui a coupé les deux oreilles de son second après silence à son premier…

GALO

André Lagravère « El Galo » fera ses débuts en novillada piquée le 18 juin à Baeza…

galo14j

galo14x

LÉA

Programme de la Peña Léa Vicens pour la temporada 2017…

lv14k

Afin que nous puissions d’ores et déjà bloquer les places nécessaires et organiser au mieux toutes ces manifestations, nous vous remercions de nous indiquer vos désidératas au plus vite (pour Madrid et Istres en particulier) et comptons sur vous pour (si ce n’est déjà fait) renouveler votre adhésion grâce au bulletin ci joint…

 lv14w

(Communiqué)

EXPO

lag14k

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb goyesque17 arles aaff222 Copie