Vendredi 07 Mai 2021
Boujan, Castelnau...

bou01wx

Décevante novillada d’ouverture de Los Maños...

 

Débutée avec un quart d’heure de retard à cause des contraintes de filtrage liées aux mesures d’état d’urgence, cette novillada avait réuni par temps frais environ trois quarts de la contenance de la structure métallique. Six novillos de Los Maños inégaux de présentation et décevants de comportement, la plupart manquant d’allant à la muleta.

ay01k

Avec André Roques à la présidence et après une minute d’applaudissements réservés à Iván Fandiño, Andy Younes (silence aux deux) démarra la séance avec un premier novillo aragonais qui provoqua un batacazo sur le premier assaut suivi d’une autre rencontre sans éclat. Par la suite, le novillo accusa un manque de forces évident qui contraria les visées de l’Arlésien, puis finit parado, ce qui contraignit Andy à ne point insister après avoir été menacé à gauche. Entière au troisième envoi. Le quatrième, applaudi à sa sortie, n’allait pas permettre à Andy de réussir le desquite. Après deux piques où il subit, il se lança dans quelques échanges sans grande transmission dans une ambiance aussi fraîche que la météo. Faena de tanteo sans grand résultat, avec toutefois le gag de la tarde lorsque devant probablement sortir de sa sieste, du moins de sa torpeur, un trompettiste de l’orchestre se mit à jouer pour rompre le silence pesant qui présidait les débats ! Echec aux aciers.

tg01k

Tibo Garcia (saluts et silence) démarra avec un novillo protesté pour son armure avec lequel il allait distiller de suaves capotazos avant trois piques de Gabin, la première avec palo cassé sous la violence du choc. Brindis à des aficionadas, mère et fille, puis début appliqué et templé sur l’aile droite. Tibo afficha ses bonnes dispositions mais ensuite, le passage sur l’autre rive s’avéra plus aléatoire, le novillo se montrant soso avec quelques réactions violentes, puis la ferraille n’arrangeant rien. Le quinto sortit en trombe et prit deux piques sans grand style. Saluts du Santo aux banderilles pour deux paires bien casquées puis début de faena plutôt bien rythmé avant que le bicho ne se mette à ressembler de plus en plus à une pierre tombale ! Il lui était alors très difficile de tirer du sang d’une pierre... Trois quarts au troisième envoi.

as01k

Adrien Salenc (silence aux deux) n’a pas trouvé lui non plus un adversaire à la hauteur de ses intentions. Après une superbe réception genou ployé, son premier provoqua la chute de la pièce montée avant deux autre rencontres, poussée la deuxième. Brindis au ciel puis début décidé avant que le novillo ne se mette à jouer davantage la défensive. Adrien se fâcha et finit par lui faire suivre le leurre, sans grand effet toutefois. Conclusion médiocre, ce qui aura été un des dénominateurs communs de cette tarde. Il reçut ensuite l’ultime par larga cambiada de rodillas et après trois rencontres, le bicho se montra peu réactif au cours d’une faena qui ne put jamais vraiment décoller malgré la volonté du Nîmois. Entière au second coup.

Le prix à la meilleure faena a été déclaré desierto. Comment en aurait-il pu en être autrement ?

bou01h

Plus tard dans la soirée, en présence notamment du maire Gérard Abella, de Marin Laval et des toreros Tomas Cerqueira et Jérémy Banti, les affiches des deux autres férias, celle du Cheval et du Toro et celle des Vendanges, ont été présentées au public sur la scène du Campo. Nous y reviendrons...

bou01g

bou01f

La reseña de la journée Dolores Aguirre sera publié dans l’après-midi du lundi...

CASTELNAU

En raison du mauvais temps et des trombes d'eau qui tombent sur le Sud-Ouest, la novillada sans picador prévue à Castelnau-Rivière-Basse ce samedi soir a été annulée. C'est la première fois en 17 ans d'existence. Dans la matinée un hommage a été rendu à François Fortassin, ancien président du Conseil Général et sénateur des Hautes Pyrénées, grand aficionado, par Michel Raymond, président du club taurin de Castelnau et Paul Bonnet au nom des éleveurs de toros de combat français. Pas de chance donc pour les organisateurs que nous retrouverons l'an prochain avec plaisir...

(Torosi)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff