Mercredi 23 Août 2017
Villeneuve, Manzanares, Parentis, CFT, Crisol, Lumbrales, Voyages...
Mardi, 08 Août 2017

vil08wx

Triomphe d’Emilio de Justo et Thomas Dufau qui sont sortis a hombros pour avoir coupé deux oreilles aux toros de Patrick Laugier...

Arènes pleines, beau temps avec toutefois un air frisquet. Six toros de Patrick Laugier, les trois premiers de Piedras Rojas et les trois suivants de Dos Hermanas, formant un ensemble correctement présenté, monopiqué, parfois juste de forces, de comportement inégal à la muleta, meilleur le 2.

pl08k

A l’issue du paseo, une minute d’applaudissements a été réservée à Manolo Cortés, qui pendant une quinzaine d’années avait organisé un festival dans cette arène, et à Iván Fandiño.

vil08w

Emilio de Justo (saluts puis deux oreilles) débuta bien au capote... avant de se le faire confisquer. Le Laugier prit ensuite un unique puyazo, ce qui allait être la norme, avec plus ou moins d’intensité, tout au long de la course. Brindis à l’assistance, doblones soignés puis derechazos templés avec au passage un sérieux avertissement. Emilio fera preuve de sérieux et d’aguante, mais se cantonnera sur la rive droite avant de placer une entière. Avec le quatrième, il allait nous offrir le meilleur moment de l’après-midi avec une faena brindée à Jacques Grué, l’organisateur du CTV. Face à un adversaire limité de charge mais qui buvait la muleta, Emilio se fâcha et haussa le ton sur des redondos rondement menés, puis sur des naturelles données une par une avant des dosantinas suivies d’un desplante rageur qui en disaient long sur son désir de triomphe. Et comme il se défit du toro des deux sœurs par un estocodón, deux mouchoirs blancs tombèrent logiquement du palco. Il est à noter qu’avec un peu plus de mobilité et de résistance, on aurait eu là un grand toro.

edj08k

Thomas Dufau (oreille et oreille) a reçu son premier par larga de rodillas suivie d’un bon capoteo en se ployant. Après le puyazo de circonstance, il se fit applaudir sur un quite par chichelins et rebolera, puis il brinda à son grand-père maternel une faena débutée par deux cambios serrés au centre. Le ton était donné, et comme le Pierres Rouges alliait noblesse et recorrido, Thomas donna la distance pour le faire briller par derechazos puis par naturelles bien tirées. Final par circulaires inversées avant une conclusion par trois quarts tendida al encuentro, suivie de deux descabellos. Le quinto, un castaño oscuro bien roulé, a été accueilli à son tour par une larga à genoux suivie d’un bon enchainement de véroniques et chicuelinas rematées par rebolera. Brindis à Martine, la veuve de Manolo Cortés, entourée de ses amis Georges et Aline Dumont, patrons de l’Auberge du Pinot où le maestro Cortés aimait tant se retrouver... Début à genoux au centre en faisant partir le Laugier de loin, mais le toro, bien qu’ayant des qualités, accusa une certaine faiblesse, ce qui contraignit Thomas à modifier sa stratégie. Sur la série suivante, il se fit accrocher au passage, puis face à un adversaire manquant d’allant, Thomas ne lâcha rien, poursuivant son trasteo avec ténacité avant d’en terminer par bernardinas. Demie tombée puis descabello pour mettre un terme à un labeur méritoire, mais peut-être un poil trop long. L’oreille accordée a été diversement appréciée, mais un et un faisant deux, Thomas venait de gagner le droit de sortir a hombros de ses arènes de prédilection en compagnie d’Emilio de Justo.

td08k

Mathieu Guillon « El Monteño » (silence puis oreille) prit un premier client qui provoqua un spectaculaire batacazo, puis il banderilla avant de brinder au public une faena donnée à un toro qui avait quelques difficultés à s’employer. Faute de mobilité, Mathieu fit le boulot tout seul en affichant détermination et aguante, concluant par entière contraire, le maniement du descabello s’avérant ensuite plus délicat. Avec l’ultime, le Monteño se distingua au capote avant d’être applaudi avec les palos puis de brinder à l’aficionada toulousaine Joe Blanc. Début par derechazos décidés  avant que les choses ne se compliquent à nouveau, le toro baissant rapidement, Mathieu tentant toutefois d’en maintenir l’intérêt avec notamment un final au plus près, en terminant d’un espadazo suivi d’un coup de verdugo qui libéra l’oreille de la volonté.

 mg08k

On retiendra donc de cette tarde somme toute entretenue, outre la belle affluence, le nouveau succès d'Emilio de Justo qui manifestement semble très à l'aise dans un Sud-Ouest taurin qui l'a adopté, celui aussi de Thomas Dufau qui n'a rien lâché et s'est accroché dans son jardin, mais qui hélas se trouve à présent sans contrats, et le retour du Monteño qui sans tomber sur le meilleur lot, a fait front avec courage et parfois une certaine aisance...

MANZANARES

A L’intervention chirurgicale subie lundi dans un Hôpital de Séville, concernant la compression médullaire au niveau des vertèbres cervicales 5 et 6, s’est bien déroulée.

 manz15k

Les médecins espèrent pourvoir lui donner rapidement leur autorisation de sortie afin que le maestro puisse entamer sa rééducation, sans préciser de délais pour le moment. Néanmoins, ça risque de demander pas mal de temps puisque si les dirigeants de San Sebastián l'ont remplacé le 15 août par Perera qui se retrouvera aux côtés du Juli et de Talavante, toros de Garcigrande, ceux d'Almería par Ginés Marín le 24 pour une corrida de Juan Pedro Domecq avec Ponce et le Fandi, ainsi que ceux de Bilbao qui ont annoncé son remplacement pour la corrida du 25, Cayetano entrant dans le cartel aux côtés d'Enrique Ponce et Ginés Marín, toros de Victoriano del Río...

 CERQUEIRA

Des nouvelles de Thomas Cerqueira...

Malgré des problèmes neurologiques et vasculaires importants, Thomas Cerqueira poursuit sa convalescence à la Clinique du Val d'Orb à Béziers.

tc08k

Entouré des siens et d'une équipe médicale des plus sérieuse, Thomas Cerqueira recommence à marcher quelques semaines après sa grave blessure qui a nécessité plus de 4h30 d'opération.  

(Communiqué)

PARENTIS

Avec Feria TV, revivez en vidéo les quatre courses de la Feria de Parentis 2017...

par08k

Cliquez ICI

CFT

Des nouvelles du CFT... avec un bon début d’été !

cft08k

CRISOL

Pour la corrida picassiana le 17 août prochain, la Malagueta sera le théâtre du spectacle « Crisol », sorte de compromis entre corrida, musique, opéra et peinture. Pour ce mano a mano entre Enrique Ponce et Javier Conde, entreront en lice la soprano Alba Chantar, les cantaores Estrella Morente, épouse de Javier Conde, et Pitingo, Loren étant chargé de la décoration qui rendra hommage à Pablo Picasso...

ep08k

Pour Enrique Ponce, cette idée est venue d’un rêve et d’une idée folle d’emmener le toreo encore un peu plus loin pour offrir quelque chose d’inoubliable... Et Pour Javier Conde, absent de Málaga depuis trois ans, cette corrida picassiana avec Ponce représente un défi important et une grande joie car ce sera son retour à la Malagueta...

ep08w

Voir le clip de présentation en cliquant ICI

ep08z

LUMBRALES

Avec Manolo Vanegas et Juan Leal...

lumb08k

VOYAGES

JCS VOYAGES vous propose un automne riche en férias avec au programme BILBAO, LOGROÑO, ZARAGOZA, MADRID et SÉVILLE.

jcs08k

Pour en savoir plus, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb01 aff

 dax14f aff

 arl16k aff