Mardi 11 Mai 2021
François André, Adame, Serrano…

fl17wx

Fiesta campera de la ganadería François André avec la famille Lautier…

Ce dimanche, il ne faisait pas très chaud au pied des Alpilles où Frédéric Lautier et sa famille recevaient leurs amis pour une traditionnelle fête de fin d’année un peu particulière, puisqu’elle correspondait aux 70 ans de cet élevage.

fa17c

Pour la circonstance, étaient invités les aficionados prácticos emmenés par Hervé Galtier et les élèves de Rhône Aficion, l’école dirigée par Tino Lopes, Luc Tosello étant sur le cheval.

as17k

Trois vaches leur étaient réservées, donnant un jeu inégal, mais permettant à plusieurs prácticos puis aspirants de donner quelques passes malgré un mistral assez violent par moments.

fa17d

Par la suite, dans une bâtisse bien hospitalière, à l’abri du froid assez vif, Frédéric Lautier rendit hommage au créateur de cet élevage et de sa sœur, puis remercia tous ceux qui tout au long de l’année leur témoignent leur soutien d’une manière ou d’une autre, avec mention tout aussi particulière que méritée pour son épouse Sandrine, créditée à l’unanimité de deux oreilles et le rabo pour l’élaboration du buffet, et leurs deux enfants Bastien et Angélique…

fa17h

Ce fut aussi l’occasion pour Arnaud Fesquet, délégué UCTPR Sud-Est, de remettre un trophée à Frédéric Lautier pour le travail fourni à la tête d’un élevage dont la réussite peut être constatée sur les parois avec les panneaux d’une superbe exposition retraçant l’historique de la ganadería fondée par François André, continuée par sa sœur « Mimi » puis reprise par Frédéric et les siens.

fa17k

Une histoire de 70 ans qui perdure, avec en prime le secteur camarguais, et que l’on souhaite bien sûr encore égrenée de futurs triomphes…

fa17g

ADAME

A León (Mexique), devant environ deux tiers d’arène et face à des toros de Mimiahuápam donnant la plupart un bon jeu, triomphe de Luis David Adame qui a coupé une oreille de son second et troisième adversaire après applaudissements à son premier.

lda17k

Pour Sébastien Castella, applaudissements, oreille puis applaudissements à son troisième et le sobrero de regalo.

Voir le résumé de ce mano a mano en cliquant ICI

SERRANO

A Atitalaquia (Mexique), face aux Pepe Garfias, Marc Serrano a salué, perdant les trophées à l’épée, Luis Manuel Castellano étant le seul à couper une oreiille.

ms17k

Saluts aussi pour José Mauricio et Diego Emilio.

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff