Mardi 16 Janvier 2018
Mexique, Victorino, El Rafi, Olsina, Solalito, A los Toros, Jeudi, Richard…
Dimanche, 07 Janvier 2018

peto07k

A Peto (Yucatán/Mexique), double triomphe de Michelito et Manolo Vanegas qui ont chacun indulté un toro…

Face à un premier toro de San Martín de Porras, un second de Rafael Mendoza puis deux autres de Guadiana qui ont été indultés, les deux jeunes diestros se sont imposés.

Saluts puis deux oreilles et rabo symboliques… De bon augure pour la suite !

VICTORINO

Les Victorino à Castellón…

L’empresa « Gestión Universal de Espectáculos S.L. » a misé sur les toros de Victorino, après quatre ans d’absence, pour rendre hommage au ganadero de Galapagar qui avait tissé de nombreux liens avec cette terre.

cast07k

La feria se déroulera du 4 au 11 mars et une année de plus, elle misera sur des cartels rematés avec les figuras du moment. Bien que rien ne soit encore défini, l’intention de l’empresa est de composer un cartel du niveau que ce retour mérite pour un des éleveurs les plus appréciés ici…

vm07k

(Communiqué - Prensa Plaza de Toros Castellón)

Toujours au sujet de la ganadería Victorino Martín, l’empresa « AG Toros », dirigée par Antonio Peinado, a réussi à programmer les toros de Victorino Martín dans les arènes d’Utiel (Valencia) pour la corrida extraordinaire du 160e anniversaire de « La Uteliana », le 21 avril.

De cette façon, les toros de Victorino reviendront dans la province de Valencia après avoir passé cinq ans sans avoir foulé un ruedo de la région. Pour cette occasion, l’empresa a concocté un cartel de jeunes formé par le diestro d’Albacete Rubén Pinar et les deux valencians Alberto Gómez et Jesús Duque.

utiel07k

Un autre attrait de ce cartel sera la récupération de cette corrida avec le port du traditionnel du costume valencian de torrentí.

Antonio Peinado a déclaré : «  Depuis trois ans à la tête d’Utiel, nous avons travaillé pour lui donner la catégorie qu’elle mérite. Il s’agit de quelque chose d’historique puisque les Victorino feront leurs débuts à Utiel et dans tous les environs, une zone très taurine avec de nombreux aficionados auxquels des milliers de partisans pourront se joindre pour en profiter de nouveau. »

ut07k

Le cartel sera présenté à Utiel dans les prochains jours, avec l’intention de compter sur la présence de Victorino Martín et des trois matadors, afin de présenter toutes les nouveautés concernant cette corrida spéciale, dont la création d’un « Tendido Low Cost » avec une entrée à 25 € et des prix spéciaux pour les jeunes et les peñas qui pourront manger ce jour-là à la « Gran Barbacoa Taurina » qui se tiendra sur l’esplanade des arènes, ainsi que beaucoup d’autres innovations.

Informations : 673448672.

(Communiqué - Presse AG Toros – Photo arènes : utiel.es)

EL RAFI

Création de la Peña Rafi Raucoule

Une Peña Rafi Raucoule a récemment vu le jour pour soutenir le novillero nîmois à l’occasion de ses débuts en novillada piquée.

raf07k

L’association a pour but d’aider El Rafi à s’entraîner via l’organisation de sorties au campo et de fiestas camperas, à se procurer tout le matériel nécessaire pour toréer et également à le promouvoir auprès des organisateurs.

rafi07k

Si vous aussi vous souhaitez contribuer à l’éclosion de ce jeune torero et bénéficier des avantages réservés aux membres de l’association, vous pouvez adhérer à la Peña Rafi Raucoule.

Vous pouvez contacter la peña par email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

(Communiqué)

OLSINA

Vendredi soir, une sympathique réunion s'est déroulée à l'Hallégria, restaurant des Halles de Béziers...

A l'occasion de la présence du novillero Carlos OLSINA  dans sa ville, sa Peña organisait la fête des Rois si importante en Espagne.

C'est une trentaine de personnes qui se sont retrouvées autour de Charles pour partager les galettes, échanger avec lui sur sa vie au quotidien et ses projets plus ou moins immédiats. Le novillero est apparu très affuté, affichant une maturité et une belle confiance le rendant prêt à relever les défis d'importance qui se présentent à lui dans cette année à venir. Son travail, sa progression, ses progrès sont constants et son apoderado Lolo de Camas, ainsi que les personnes influentes dans le mundillo qui le suivent de très près, œuvrent à l'éclosion de son talent avec ambition, mais sans brûler les étapes de sa jeune carrière.

co07x

Pour sa première année en novillada piquée, Carlos peut d'ores et déjà compter sur des dates importantes tant en France qu'en Espagne. D'autres projets sont en cours de négociation et en bonne voie de réalisation. Nous aurons l'occasion de le voir prochainement dans les ruedos héraultais et de suivre ses résultats dans la péninsule ibérique.

Carlos rentre mardi à Séville où il vit depuis plus d'un an, pour reprendre son entrainement quotidien et poursuivre sa préparation.

Cette agréable soirée qui en appelle beaucoup d'autres s'est poursuivie autour d'un verre dans l'ambiance chaleureuse du bar sous la bienveillance de Jean-Marc Cordier et d'Olivier Simorre, qui accueillent dans leur établissement le siège de la Peña Carlos OLSINA.

(Communiqué)

SOLALITO

Nous vous informons que prochainement se tiendra une présentation de la nouvelle peña "Los del Sol" qui soutient le novillero Solal Calmet "Solalito".

sol07f

Elle se déroulera lors d'une assemblée générale ouverte au public. Nous vous transmettrons le lieu, la date et l'heure rapidement.

sol07g

Nous en profiterons pour vous présenter notre première Fiesta Campera qui se déroulera le 11 mars à Franquevaux.

(Communiqué)

A LOS TOROS

Quatrième étape du cycle des conférences 2017/2018 de la Peña Taurine « A Los Toros » de Mont de Marsan: Alberto Aguilar le samedi 20 janvier à 19h30.

aa07k

Cela fait maintenant plusieurs années que nous nous plaisons à mettre à l'honneur ceux dont la carrière est jonchée des toros les plus réputés et compliqués. Nous sommes particulièrement heureux d'accueillir cette fois le matador Alberto Aguilar, 31 ans, 12 ans d'alternative. Depuis sa présentation au Plumaçon en 2005 face aux novillos d'Adelaïda Rodriguez auxquels il coupa une oreille, Alberto Aguilar a toréé 5 fois à Mont de Marsan : des Victorino, des Adolfo Martín, des Samuel Flores. Ses dernières prestations portaient l'empreinte d'un vrai sens de la lidia, même si le public ne le reconnût pas à la valeur méritée.

alt07k

2017 fut aussi l'année de sa sortie en triomphe à Céret (face aux Escolar Gil) ; faisant définitivement de lui un pilier des arènes catalanes. Voilà déjà de quoi lancer les discussions...

Entrée libre. Ouverture des portes au public dès 19h.

(Communiqué)

JEUDI

1er Jeudi des Artistes à « Pablo » le jeudi 11 janvier…

ja07w

RICHARD

rm07f

« Quand tu t'appelles Richard, on ajoute toujours Cœur de Lion, ça fait anglais, et Milian ça sonne arménien, tu comprends que c'est pas obligatoirement la bonne carte de visite pour un torero ! » C'est à peu près le langage que m'a tenu le Maestro, il y a quelques années.

La première page d'un grand album (de famille). Un cœur énorme dans une forêt de cornes, pendant 20 ans, avec des essences particulières : Guardiola, Rocío de la Cámara, Hubert Yonnet, Cobaleda...

En parlant de bois, d'autres du même tonneau, que sont : Fraile, Albaserrada, Escolar Gil, Victorino Martín, voire plus exotiques.

C'est aussi le Zapato de Oro (Arnedo) pour un français et la première oreille coupée à Madrid par un matador de France (confirmation d'alternative) (1).

La grande aventure avec les Miura (26 paseos), et ses frères d'armes : Ruiz Miguel, Christian, Victor Mendes, El Fundi, Campuzano, El Zotoluco, Meca, Denis Loré,  Rui Bento Vasques (liste de guerriers non exhaustive).

rm07g

Dans un inventaire à la Prévert : les trois costumes rouges de Béziers, la course d'Arles avec El Fundi et Roberto Fernandez « El Quitos » pour une portagayola terrorifique.

Un quiebro osé dans les planches, un 15 août qui fit pleurer Papa Ricardo à Béziers.

Perché sur la pointe des pieds, pour repérer le morillo (avant d'estoquer) d'un bison, en fin d'après midi estivale à Céret.

Le dernier rendez vous manqué avec les pensionnaires de Zahariche dans les arènes du plateau de Valras, pour blessure la veille à Dax (Cebada Gago ?).

Deux décades plus tard à Floirac (2), le Niño de San Cyprien se retire, sans « couper la coleta ».

Le journaliste et ami Jean-Michel Dussol, ancien revistero de la presse quotidienne régionale (PQR), par sa plume et ses talents de « maïeuticien d'âme » nous restitue la saga taurine. Bien sûr, on connaît la volonté, le courage et l’humilité du Torero, mais on découvre la fierté, la lucidité, la fraîcheur et la philosophie de l’autodidacte. Les témoignages de la cuadrilla, de la famille, des amis viennent étayer cette image moins connue.

Il y a quelques années, j'étais vice-président d'un club taurin arlésien, nous recevions Richard qui avait « flashé » sur un petit carretón en fer forgé, exposé au siège. J'avais négocié avec le président de l'époque, un peu réticent, ce modeste cadeau. Aujourd'hui, il fait office de symbole.

Vingt ans devant pour parfaire la technique et déjà une décennie derrière pour transmettre aux élèves de l'école Adour Aficion.

rm07h

Abrazo au duo.

Faena profonde avec de l'émotion…

RICHARD MILIAN - l'honneur d'être torero, (12x18) 217 pages de JEAN MICHEL DUSSOL - éditions Gascogne 2017.

Samedi 6 janvier 2018

Jacques Lanfranchi « El Kallista »

Photo 1 : DR

Photo 2 : Passe por collera avec SF MECA toro de Patrick Laugier - Arles 17/10/2004 : picador Toni Morales, festival Cyril Colombeau

Photo 3 : Eric Depecker

(1) le 24/7/1988 : Juan Antonio Esplá, Luis Reina, toro « Impostor » de Martínez Uranga

(2) Floirac 213ème paseo le 14/10/2001 - toros de Javier Pérez Tabernero. Au paseo : SF Meca, Denis Loré. Richard gagne le Cep d'Or. 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 am222 af