Samedi 26 Mai 2018
Alberto, Arles, Aficion, Mexico, Saint-Sever, Rafi, Toro Mag, Rhône Aficion, Jeudi, Paris...
Mardi, 06 Février 2018

aa06wz

Rencontre avec Alberto Aguilar et le novillero Jorge Isiegas...

A l’invitation du Club Taurin l’Aficion de Béziers, j’ai passé le week-end aux côtés du matador de toros Alberto Aguilar et du novillero Jorge Isiegas dont il gère à présent la carrière.

aa06f

Photo : Laure Crespy

Dans un premier temps, le samedi soir au Domaine Augé de Boujan, siège du club, j’ai présenté Alberto qui est revenu sur quelques moments forts de sa carrière et qui a évoqué en outre quelques problèmes d’actualité concernant la tauromachie, avec un grand moment d’émotion lorsqu’il a évoqué les raisons qui l’ont poussé à prendre la décision de se retirer à la fin de la prochaine temporada. Après lui, le novillero Jorge Isiegas est aussi intervenu pour se présenter et souligner qu’il est déjà venu à quatre reprises chez nous et que visiblement, ça lui plairait bien de revenir nous voir au cours de cette temporada... Evidemment, j’en ai profité pour réaliser plus tard une entrevista résumant les sujets évoqués lors de la soirée et que vous pourrez lire plus loin...

bou06k

Le lendemain, dimanche 4 en fin de matinée, les organisateurs avaient prévu dans les arènes de Boujan un tentadero de quatre vaches de la ganadería Turquay et la lidia d’un toro de l’élevage de La Cravenque.

aa06a

Devant une bonne chambrée, par une météo miraculeusement printanière et avec Jean-Loup Aillet sur le cheval, Alberto et Jorge se sont partagé les vaches et plusieurs élèves de l’école taurine de Béziers Méditerranée, Lucas, Anaïs et Clément, sont intervenus devant certaines d’entre elles avant qu’elles ne réintègrent le camion.

ji06a

lm06k

Lucas

anaïs06k

Anaïs

De bonne mais faiblote la première, meilleure la deuxième, mansa perdue la troisième et tarda mais avec « des choses » la quatrième, il y avait de quoi toréer dans des registres divers, ce que n’ont pas manqué de faire les deux toreros, le toro n’offrant guère d’options

.af06h

Après le tentadero, les aficionados se sont retrouvés pour un apéro pris à l’extérieur sous le soleil, puis dans la grande salle pour un repas placé sous la convivialité, dans une bonne ambiance qui s’est conclue par une remise de souvenirs pour les trois principaux protagonistes, les deux toreros et le ganadero Manu Turquay.

turq06k

 Ganaderos

A Béziers, si on aime les toros, on aime aussi le bon vin et outre une sculpture à l’effigie du club, ils sont repartis avec un Magnum de rouge. Du domaine Augé, évidemment ! 

 af06w

Un week-end d’Aficion particulièrement réussi grâce au dévouement des tous les bénévoles du club qui ont œuvré en ce sens, comme l’a souligné le président Bernard Mula, avec aussi deux oreilles pour Claude San Nicolas et Jean-François Jacquet, toujours au four et au moulin. Enhorabuena à toutes et tous...

ALBERTO AGUILAR

« Actuellement, je suis dans un bon moment par rapport à ma carrière, avec logiquement, une plus grande maturité et bien sûr, plus de connaissances et d’expérience. Malheureusement, la décision de me retirer, j’ai dû m’y résoudre par rapport à une blessure que je traine depuis 2013 où j’ai reçu à Cali une cornada dans la jambe gauche au niveau du jumeau et depuis, j’ai du mal à retrouver toute sa motricité. Mais il est clair que sans ce problème, je n’aurais pas encore songé à m’arrêter !

Pour le moment, concernant la dernière temporada que j’ai décidé d’accomplir, les négociations avec les empresas ne sont pas encore très avancées. Ce qui est sûr, c’est que je souhaite fouler tous les ruedos où j’ai triomphé, avec pas mal de ferias françaises dont je garde un excellent souvenir, mon seul regret étant de n’avoir jamais toréé... à Béziers !!! (rires)

aa06l

En Espagne, bien entendu, Madrid, Bilbao, Pamplona, Valencia, mais outre le lieu de mes prochains engagements, je tiens surtout à ce que ce soit une année agréable et spéciale au cours de laquelle je pourrai me régaler et être bien, pour la dernière fois au niveau professionnel.

Les toros ? Sans rien rejeter, je vais tout de même négocier pour combattre des toros qui puissent me permettre de triompher car même au sein des ganaderías dures, il y en a qui ont de la catégorie, et s’il s’en présente aussi de celles que l’on appelle commerciales, je ne vais pas leur tourner le dos ! Je suis ouvert à tout et j’aimerais toréer aussi bien, par exemple, une de Victorino ou José Escolar, comme une de La Palmosilla ! Ça, c’est mon rêve. Mais de là à la réalité...

La dernière ? Franchement, je n’ai pas pensé à une arène en particulier. Je veux effectuer une saison normale, sans trop penser où ce sera. Ce qui compte en premier lieu, c’est le contenu...

aa06b

Si je regarde dans le rétro, il est évident qu’il y a eu de bonnes choses et d’autres moins, comme pour tous. Mais dans l’ensemble, pour ce que j’en garde en mémoire, c’est l’aspect positif qui prédomine. J’ai pu me frayer un chemin et vivre de ma profession, c’est très difficile d’y parvenir, et j’y suis arrivé, même si avec ce type de corridas, c’est encore plus difficile !  Je le dois aussi à tous ceux qui m’ont entouré et aidé, ils m’ont tous apporté leur soutien depuis le début et je les en remercie, ce qui m’a permis de progresser comme personne et comme torero...

L’avenir ? Si je suis venu avec Jorge, c’est parce que je compte bien rester dans le monde des toros. Toréer est la seule chose que je sais faire et j’envisage d’aider les jeunes pour transmettre mon expérience, ce qui me plait beaucoup. Si je peux me permettre la comparaison, c’est comme si j’avais un diamant brut et que petit à petit je puisse polir un superbe bijou !

aa06c

J’ai déjà un peu exercé aux côtés de Gonzalo Caballero et Sebastián Ritter que j’ai aidés, mais ce n’est pas allé très loin... Concernant Jorge, tout va dépendre  de ses résultats cette année. Il a un gros potentiel et c’est le temps qui dira à quel rythme il doit avancer... Pour l’heure, je ne peux pas te dire s’il va prendre l’alternative ou s’il va faire une saison entière de novillero...

Ce dont je suis certain, c’est qu’il va encore progresser, il apprend vite, il a un bon concept de toreo et une aficion débordante, incroyable, ce qui est très important pour pouvoir fonctionner ! Ce qu’il lui faut encore, c’est trouver une régularité. Il va y parvenir, sans oublier qu’il n’est encore que novillero et non pas figura del toreo ! Mais si la chance l’accompagne, je pense qu’il pourra fonctionner...

L’alternative ? Il me dit qu’il voudrait que ce soit moi son parrain ! Ce serait merveilleux, mais je lui ai dit qu’être son témoin me conviendrait bien. Pour le moment, rien n’est défini, ça fait partie des rêves et au sujet de la date, même si rien n’est défini, je le répète, je n’oublie pas qu’il est Aragonais et la Feria del Pilar de Saragosse pourrait être un endroit fantastique pour une alternative de catégorie ! Mais d’ici octobre, beaucoup de choses peuvent se passer... »  

JORGE ISIEGAS

« Mon goût pour les toros est venu quand j’étais petit d’un grand-père qui avait été novillero, puis de Saragosse où je suis né, je suis allé tout jeune à Madrid où j’ai été inscrit à l’école taurine Marcial Lalanda. A mes débuts de novillero, je n’avais pas beaucoup de contrats, je suivais le maestro au campo puis ils m’ont mis à Becerril de la Sierra pour mes débuts en piquée en 2015 où j’ai coupé deux oreilles, ensuite j’ai toréé à Moralzarzal où j’ai aussi triomphé. Mais l’année suivante, j’ai peu toréé. Les choses se sont arrangées par la suite puisque je suis dirigé actuellement par Alberto Aguilar et Jacinto Salazar qui s’est occupé aussi de Joselito et Luis David Adame après avoir notamment été le mozo de espadas de Miguel Abellán.

En 2017, j’ai toréé 17 novilladas pour 21 oreilles coupées, mon meilleur souvenir venant de Las Ventas où j’ai toréé la finale des novilladas nocturnes, faisant la vuelta à mon premier Ana Romero.

ji06z

Photo : Plaza 1

Voir le résumé vidéo de cette course en cliquant ICI

Chez vous, j’ai toréé à Garlin où j’ai gagné le prix, puis à Millas où j’ai coupé les deux oreilles d’un novillo de vuelta de Tardieu, Mont-de-Marsan (St-Perdon) et Nîmes pour les Vendanges où j’ai perdu au moins une oreille à cause de l’épée.

Pour le moment, je me prépare en tant que novillero, après, on verra selon ma progression. Je devrais avoir plusieurs engagements dans la première partie de la saison dans des arènes importantes, je suis déjà annoncé à Valencia le 12 mai, je devrais aller aussi à Madrid pour San Isidro... Je le répète, même si le but de tout novillero est de devenir matador, je ne pense en ce moment qu’à la novillada...

ji06c

Mon toreo est plutôt classique, j’essaie de bien faire les choses et d’améliorer les secteurs où je dois progresser, par exemple le maniement du capote, où ça va déjà nettement mieux, ainsi que l’épée. Je m’entraine pas mal au carretón, mais quand on est devant le toro... ce n’est plus pareil !!!

Je n’ai pas de peña pour le moment, mais des amis qui m’encouragent et dans l’ensemble, je bénéficie d’une bonne ambiance. Quant à la peña, si ça doit se faire... ça se fera !!!»

ji06k

L’un va se retirer après nous avoir offert quelques grandes tardes, aussi sérieuses que dignes, parfois même héroïques, l’autre est en train de se frayer le chemin avec l’aide de son mentor, deux trajectoires qui vont un temps se croiser, avec bien sûr la « Suerte » qu’on leur souhaite pour cette année pas comme les autres... où on les retrouvera bien sûr toujours avec plaisir !!!

AFICION

af06k

ARLES

Avant le 11 février, - 10% sur les abonnements et exonération des frais de réservation, ainsi que possibilité d’acheter des places séparées avant l’ouverture de la location...

A partir du 12 février : vente des places séparées...

Billetterie : Par internet : www.arenes-arles.com

Par téléphone : 0 891 70 03 70 * (*0,225€ TTC/mn)

Au guichet : Lundi au Vendredi : 9h30 / 12h30 - 13h30 / 17h30

Samedi (à partir du 17/03) : 9h30 à 12h30

arl15w

Cliquez ICI

MEXICO

Devant environ 25.000 aficionados dans la Monumental de Mexico pour la corrida de l’Anniversaire, prestation relevée de Sébastien Castella qui a coupé une oreille de son premier toro de  Jaral de  Peñas avant silence à l’autre.

Saluts et silence pour Jerónimo, Silence et avis partagés pour Joselito Adame et applaudissements puis silence pour Andrés Roca Rey.

sc06k

Voir le résumé de cette corrida en cliquant ICI

La veille, devant 20.000 personnes, le mano a mano entre El Juli et Sergio Flores a été sauvé par les sobreros de regalo après un long chapelet de silences avec un lot décasté de Teófilo Gómez.

El Juli : trois silences puis deux oreilles face à un Bernaldo de Quirós.

Sergio Flores : sifflets, deux silences puis deux oreilles face à un Santa María de Xalpa.

Voir le résumé en cliquant ICI

SAINT-SEVER

L’Association des Fêtes de Saint-Sever et la Section Toros organiseront pour les fêtes de la Saint-Jean à Saint-Sever, le dimanche 24 juin, à 18h, une corrida de toros exceptionnelle.

sts06k

Il s’agira d’un Mano à Mano, inédit en France, entre le triomphateur indiscutable de la temporada française, le torero français, Jean-Baptiste JALABERT « JUAN BAUTISTA » et le triomphateur de la corrida des fêtes en 2017 à Saint-Sever, Miguel Angel PERERA, auteur d’une excellente temporada 2017 clôturée en octobre dernier par la « Puerta Grande » à Madrid.

jb06w

map06k

Le lot de toros choisi pour cet événement a été sélectionné dans la province de Salamanque, au Campo Charro, dans la ganadería salmantine de PUERTO DE SAN LORENZO qui a réalisé une brillante temporada 2017.

La journée sera placée sous le signe du Patrimoine matériel et immatériel, comme il en est ainsi depuis 2015.

Cette année 2018 sera pour l’Abbatiale, monument historique emblématique de Sain-Sever, le vingtième anniversaire du classement au Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France.

(Communiqué)

RAFI

Concernant le Bolsín de Ciudad Rodrigo, bonne nouvelle pour Rafi qui a été retenu pour participer la semaine prochaine à une novillada sans picadors le dimanche pour les trois premiers ou le lundi pour le quatrième et le cinquième.

Pour les cinq aspirants retenus, le vainqueur sera désigné jeudi prochain en soirée au Teatro Nuevo «  Fernando Arrabal » de Ciudad Rodrigo. Ont été retenus :

- Luis Marcos del Rincón (Madrid)

- El Rafi (Nîmes)

- Juan Pérez Marciel (Valladolid)

- Jorge Molina (Tolède)

- Pablo Sánchez (Salamanque)

rafi20k

Suerte !!!

TORO MAG

tm06k

tm06v

ETA

L’an dernier, à l’initiative du maestro Sébastien Castella et de l’ancien élève de l’école taurine d’Arles Jérémy Banti avec l’appui de l’association « El Mundillo », plusieurs toreros français ont offert un festival le 30 septembre 2017 aux Saintes Maries de la Mer au profit des écoles taurines françaises.

Malgré des conditions météorologiques défavorables, Swan Soto, Diamante Negro, Jonathan Veyrunes, Jérémy Banti, Mehdi Savalli et le jeune novillero El Rafi ont montré un engagement et une générosité remarquables, celle qui animait l’ensemble des participants, éleveurs comme picadors, banderilleros, ou empresa, et qui était un premier cadeau aux élèves dont a pu profiter le nombreux public présent.

Une fois le bilan final établi c’est un chèque de près de 1 500 €uros qui a été attribué à chaque école.

En son nom, et sachant se faire l’écho de toutes les autres écoles, l’Ecole Taurine d’Arles veut remercier chaleureusement l’ensemble des acteurs de cette belle initiative.

(Communiqué)

RHÔNE AFICION

Rappel...

Avec Octavio Chacón comme parrain...

raf02k

JEUDI

pr06k

PARIS

paris06k

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 sc222aff

 nim25aff

 vic25aff

is07k

mdm018aff

 dax19aff

 dax18tys aff