Mercredi 12 Mai 2021
Saint-Martin, UCTPR, Castella, Azpeitia, Toros…

oc28wx

Sortie a hombros d’Octavio Chacón à l’issue de la corrida d’ouverture…

Il faisait bon cet après-midi à Saint-Martin, une météo clémente même si un peu frisquette sur la fin, avec une belle entrée, environ trois quarts pour une corrida de competencia qui a vu défiler chronologiquement des toros de François André, Giraud, Yonnet, Los Galos (+ un sobrero de Fernay remplacé à son tour par un El Tajo), Pagès-Mailhan et Fernay.

A l’issue du paseo, une minute d’applaudissements a salué la mémoire de Luc Jalabert et Alain Granier, récemment décédés.

ms28k

Marc Serrano (saluts aux deux) n’a pas été le plus chanceux de l’étape. Il a ouvert la séance avec un François André qui après un tercio de piques inégal a infligé une cornada de 12cm dans la cuisse droite au banderillero Víctor Pérez. Brindis à Juan Bautista et affrontement plutôt âpre face à adversaire agressif qui a rapidement bétonné, laissant Serrano sans grande option. Entière au second envoi puis descabello. Le Los Galos, au demeurant bien armé, a été prié par Jesús María Gómez Martín, président de Las Ventas, de réintégrer le toril pour faiblesse caractérisée. Sortit alors un sobrero de Fernay qui à son tour s’invalida, ce qui provoqua à nouveau la sortie du mouchoir vert ! Pour Marc Serrano, il a été alors annoncé que l’histoire allait s’arrêter là puisque dans une arène de troisième, l’obligation de toros de réserve ne porte que sur une seule unité. Un temps consterné, Serrano allait reprendre des couleurs lorsque l’organisateur reprit le micro pour annoncer que finalement, un sobrero d’El Tajo (Joselito), prévu pour le banc de touche du lendemain, allait être sorti. C’était toutefois un bien pour un mal car s’il avait belle allure, ce sobrero au demeurant pas très solide n’allait pas donner un jeu propice au succès, Serrano le consentant toutefois suffisamment haut pour le maintenir sur ses appuis. Trasteo technique et volontaire face à un bicho finissant parado. Trois quarts de lame.

oc28k

Octavio Chacón (oreille et oreille) a été le plus en vue, d’abord avec un Giraud qui nous réserva un spectaculaire tercio de piques avec arrancadas lointaines. Bon tercio de banderilles puis brindis à l’assemblée et séquences énergiques avant que le toro n’accentue sa tendance à lorgner vers les planches où Octavio se vit contraint d’en découdre avec lui, ce qu’il fit avec cran et décision avant pinchazo puis lame décisive. Le quinto, de Pagès-Mailhan, allait réserver de belles satisfactions au cours d’une faena brindée à Tomas Cerqueira. Chacón s’engagea dans des séries aussi électriques que décidées, prenant progressivement le dessus en soignant plus suavement le geste, et surtout en transmettant, le tout finissant par un canonazo qui lui ouvrait la grande porte…

mv28k

Manolo Vanegas (vuelta et oreille) a démarré par deux largas arrodilladas pour recevoir son Yonnet, sorti malgré des pointes défectueuses (annonce au micro). Après deux rencontres, le Vénézuélien brinda au public puis alla s’agenouiller au centre où il effectua plusieurs rodillazos risqués. Manolo s’engagea ensuite dans un trasteo enlevé face à un bicho qui l’expédia spectaculairement dans les airs. Vanegas reprit rapidement ses esprits et retourna illico sur la ligne de front pour placer une entière. Avec l’ultime, de Fernay, il allait obtenir un pavillon mérité et méritoire au terme d’une faena complète ponctuée d’une épée gagnante.

UCTPR

Ce samedi à la mi-journée dans l’enceinte de feria, Arnaud Fesquet, délégué UCTPR, a remis le trophée 2017  à Patrick Laugier, Président de l’Association des Eleveurs Français de Toros de Combat.

 uctpr28f

Ce trophée a été décerné à l’AEFTC pour la qualité des novillos issus des élevages français qui ont participé aux novilladas concours ou de competencia (Alès, Arles, Millas et Tarascon).

Aux côtés de Cédric Bernardi et d’Arnaud Fesquet, et face à de nombreux confrères et aficionados, Patrick Laugier a remercié le délégué de l’UCTPR et a tenu à dédier cette distinction à deux ganaderos du Sud-Est qui nous ont quittés récemment, Luc Jalabert et Alain Granier…

uctpr28g

Enhorabuena à tous ces ganaderos qui font leur possible pour sortir des toros de qualité, un labeur quotidien dont on ne mesure pas toujours les contraintes et la dose d’aficion qu’il faut avoir pour surmonter les écueils et parvenir à imposer leur devise…

CASTELLA

A Aguascalientes (Mexique), face à de bons toros pour la plupart de La Joya, triomphe de Sébastien Castella qui remplaçait Andrés Roca Rey, le Biterrois coupant une oreille au terme de ses deux combats, puis saluant au toro qu’il a lidié à la place d’Arturo Macías qui a reçu une cornada.

sc27k

Quant à Sergio Flores, silence, applaudissements à son second puis avec le sobrero de regalo.

AZPEITIA

Cartels officiels de la Feria 2018 :

Dimanche 29 juillet : six Ana Romero pour Emilio de Justo, Juan del Álamo et Luis David Adame.

ar19k

Lundi 30 : six La Quinta pour Curro Díaz, El Fandi et Sébastien Castella.

lq29d

Mardi 31 : six Cuadri pour Rubén Pinar, Pepe Moral et Tomás Campos.

cuadri08d

TOROS

Toros N°2070 est paru le 27 avril…

SOMMAIRE

ÉDITORIAL : La présidence et le public

CHRONIQUE DU TEMPS : Nîmes au rapport

ÉPHÉMÉRIDE : 27 avril 1868, Murube à Madrid

VOYAGE : Vuelta tras los montes

IN MEMORIAM : Ángel Peralta El Centauro de las Marismas

TOROS EN FRANCE : Garlin – Vergèze

TOROS EN ESPAGNE : Séville - Feria d'Avril

CARTELS : Madrid - Feria de San Isidro

CARTELS - CLARINES

TOROS DANS L'ART : La question Charlie Chaplin

Le DESSIN d’Alain BONHOURE : Morante revient...

toros28f

En COUVERTURE : Photographie Jean-Yves Blouin - Séville, Andrés Roca Rey, Toro de Victoriano del Rio, 1er avril 2018.

(Communiqué)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff