Lundi 17 Mai 2021
Plaisance

plais14wz

Sortie a hombros de José Antonio Valencia et Solalito au terme d’une novillada entretenue...

Par beau temps ce 14 juillet, les arènes de Plaisance ont enregistré une grosse demi entrée pour voir évoluer les erales de deux fers du Sud Est : Turquay les trois premiers, encaste Santa Coloma, puis Saint-Cécile (Michel Megias), origine Santiago Domecq.

plais14

Cette « pareja ganadera » n’aura pas été le moindre intérêt de cette course, chacun dans les caractéristiques de son encaste, pas plus que les trois novilleros, eux aussi aux concepts très différents. Au final, les deux éleveurs se sont montrés satisfaits, bien conscients du travail qu’il leur reste à accomplir, mais légitimement fiers des résultats déjà obtenus. Ils ont proposé en effet un bétail pour la plupart sérieux, solide, certes exigeant, mais sachant se livrer et offrir des possibilités de s’imposer à qui savait les comprendre et toréer en fonction de leur comportement...

vil14k

Adrián Villalba (silence et vuelta), de l’école d’Albacete, est venu remplacer Ismaël Jiménez. Il se lança dans un bon capteo de réception puis partagea les banderilles avec Solal, se faisant accrocher sans mal sur la première paire avant de brinder à Marcelle, la Madone des ruedos du Sud Ouest ! Début par cambio en se faisant bousculer avant de bien se reprendre dans une faena qui ira cependant a menos par manque de dominio. Entière puis descabello. Capoteo dynamique pour recevoir « Vicioso », de Sainte-Cécile, auquel il administra un trasteo quelque peu répétitif, mieux orchestré à droite, mais dont la conclusion laissa à désirer, se faisant engancher sur l’estocade, suivie de trois coups de verdugo.

jav14k

José Antonio Valencia (oreille et oreille) brinda aux areneros une première faena face à « Encantador » au cours de laquelle il alterna le bon et le moins bon, affichant son entrega avant entière tombée au second envoi. Face à Bulerito, le Vénézuélien étala sa volonté au capote puis brinda à l’assistance une faena volontaire, essentiellement à tribord, mais contrariée par l’agressivité du fauve sur les retours. Final par manoletinas avant entière d’effet immédiat qui, relation de cause à effet, libéra un pavillon.

sol14k

Solalito (oreille et oreille) a rendu la politesse à Villalba au second tercio après un accueil capotero applaudi. Brindée à l’organisateur Henri Michel, sa première faena comprit plusieurs séries de derechazos templés, le Nîmois étalant ses bonnes dispositions artistiques avant que son opposant n’aille a menos en affichant une nette propension à aller investir l’abri des planches. Du coup, le combat devint plus âpre et Solal se fit sérieusement accrocher avant d’en finir d’une entière. Face à l’ultime, il  brilla encore au capote, notamment par véroniques et rebolera, puis assura avec un certain brio le second tercio à la demande du conclave. Brindis à l’assemblée, Solalito se montrant appliqué et relâché au cours d’un trasteo qui déclinera sur la fin, le novillero réduisant les distances pour maintenir l’émotion avant trois quarts et un descabello. Sortie positive pour le Nîmois qui  aura cette semaine une belle carte à jouer au Plumaçon...

plais14w

Remise des récompenses en présence des novilleros, des éleveurs, et de plusieurs membres de la Peña organisatrice, Miguel Darrieumerlou jouant à la perfection le rôle de Monsieur Loyal...

tienta 14k

En matinée, devant une chambrée assez fournie à l’ombre des grands arbres, tienta de deux vaches de Turquay et une de Sainte-Cécile à charge de Baptiste Cissé et Yon Lamothe, avec Alain Bonijol sur le cheval et le Monteño au micro pour donner quelques explications en cours d’exercice.

bc14k

Chaque éleveur a vu sortir une vache intéressante permettant aux deux novilleros de la zone d’afficher leur envie et leur joie de toréer. Las, la troisième avait dû recevoir quelque visite au clair de lune dans les verts pâturages d’Eyguières et l’on dut abréger la séance ! Mais de toute évidence, c’est avec ce genre d’initiation que l’on peut attirer aux arènes un public désireux de mieux comprendre la pratique taurine...

yl14k

Au passage, enhorabuena aux organisateurs, àtous ces bénévoles s’investissant pour que perdurent nos traditions. Et bien entendu, il n’est pas question pour moi d’oublier le traiteur et son équipe qui ont servi aux aficionados, dans une zone ombragée, un succulent repas. Dos orejas y rabo !!! 

(Ce soir, après la victoire des Bleus chez les Russkoffs, retour sur Céret avec notamment une oreille pour Javier Cortés, Les Saintes, Pamplona, Madrid, Valencia...)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff