Mardi 22 Juin 2021
Mont de Marsan, Boujan, Fandiño, In Memoriam...

jjp19h

Face aux Jandilla, oreille pour Juan José Padilla qui fêtait ses adieux au Plumaçon et Andrés Roca Rey. Le matin, succès de Solalito et de la ganadería Casanueva...

No hay billetes, beau temps. Six toros de Jandilla bien armés, de présentation convenable bien qu'inégale, mais de comportement limité, voire insuffisant, l'ultime se sauvant de la quema.

jjp19f

A l'issue du paseo, le maire, Charle Dayot, assisté de Guillaume Franois, a remis à Juan José Padilla la médaille de la ville, alors que Dominique Perron, président de l'UCTPR, lui offrait un jerobaum de Champagne Perrier-Jouët.

jjp19g

Juan José Padilla (oreille et vuelta), avec un  look plus pirate que jamais, s'est montré décidé sur les  capotazos de réception avant deux assauts, fort bref le second. Il récolta une belle ovation avec les palos puis brinda à l'assemblée une faena qui n'allait pas être de tout reos face à un client qui allait rapidement sortir les crocs. Padilla fit front, puisant dans son recours et sa décision de quoi s'en sortir dignement au son du "Pirate des Caraaïbes", alors que son trasteo n'avait rien d'exotique ! Entière. Avec le quatrième, très armé, reçu par larga de rodillas puis capoteo varié avant deux brèves rencontres, il reçut une nouvelle fois une belle ovation au second tercio. Début de faena énergique par séries alternées avant que le bicho ne baisse de ton, le tout étant conclu par entière tendida suivie de deux descabellos. Sans pouvoir triompher "a lo grande", Padilla aura toutefois impacté sur le public par son sens du spectacle et sa propension à tout donner, quelles que soient les circonstances, son départ du Plumaçon attestant bien de sa côte d'amour...

at19k

Alejandro Talavante (applaudissements et silence) se distingua sur son accueil capotero puis ses chicuelinas marchées pour mener le bicho au cheval où il a été bien pris les deux fois. Bon second tercio puis début de faena par le haut avec deux cambios intercalés. Par la suite, l'Extremeño eut du mal à donner de l'importance à son labeur malgré quelques gestes méritoires face à un toro qui baissa de ton, essuyant en prime un brusque retour avant de conclure par entière au second envoi. Avec le quinto, Talavante ne trouva pas de quoi réussir le desquite, son adversaire s'avérant terne, et après un début suave, il dut se résoudre rapidement à plier les gaules. Entière.

arr19k

Andrés Roca Rey (applaudissements et oreille) a confirmé le bon moment traversé avec l'ultime, le meilleur de l'envoi, qu'il reçut par larga serrée près des planches puis plusieurs chicuelinas de gala. Deux rencontres sans style puis brindis au public d'un trasteo décidé et alluré, instrumenté sur les deux bords sous l'air de "Manolete". Demie après pinchazo. Auparavant, il eut affaire à un bicho juste de forces et de caste, vicelard de surcroît, qui ne lui laissa guère d'options. Entière.

En matinée, devant une demi-arène, le novillada non piquée s'est ouverte avec le traditionnel lâcher de colombes.

vh19k

Ensuite, Víctor Hernández (vuelta) a ouvert la séance avec un exemplaire de Casanueva qui allait s'avérer propice au bon toreo. Il proposa un bon capoteo arrodillado, se faisant toutefois accrocher par la suite sur un quite. La faena comprit des redondos templés qui déclenchèrent la musique, l'Espagnol soignant le geste avant que les choses n'aillent a menos avec plusieurs désarmés à la clé face à un adversaire qui aurait mérité mieux. Entière au second envoi. Quant au pupille de Casanueva, après Bayonne et Castelnau, un nouveau succès bien encourageant pour José et Guillaume Bats...

lm19k

Lucas Miñana (silence) alla accueillir l'eral de La Espera a portagayola, le Biterrois poursuivant avec décision au capote. Brindée à l'assistance, la faena débuta bien en se ployant avant une suite assez inégale face à un adversaire compliqué et juste de forces. Faillite avec la ferraille.

sol19k

Solalito (oreille) a dû composer avec le plus charpenté du jour, d'Alma Serena, applaudi à sa sortie pour son tamaño imposant, par rapport à la catégorie. Le pupille des frères Bats, reçu par véroniques lentes, allait d'emblée s'avérer manso. Solalito se fit ovationner avec les banderilles puis brinda à Thomas Dufau une faena techniquement bien adaptée aux conditions de son adversaire en allant le toréer dans sa qurencia. Le Nîmois y ajouta la manière, se montrant calme et bien résolu à s'imposer, transmettant au public son envie et sa décision. Entière puis descabello après que le bicho ait été relevé deux fois. Après Plaisance pour la Fête Nationale, une autre sortie réussie pour Solal qui à l'évidence profite au mieux de ses contrats obtenus grâce à sa victoire au Bolsín de Bougue...

yl19k

Yon Lamothe (saluts) eut en partage un eral du Lartet face auquel il se montra appliqué au capote. Il brinda aux jeunes aspirants d'Adour Aficion une faena réalisée au centre qui comprit de bons passages sur les deux rives, Yon réduisant ensuite les distances pour s'exprimer près des cornes. En portant l'estocade, il se fit spectaculairement accrocher, le bicho résistant longtemps bouche fermée aux trop nombreux coups de verdugo.

cas19k

Le prix au meilleur novillo est allé logiquement à la ganadería Casanueva.

Quant à Solalito, désigné triomphateur,  il a remporté la majorité des prix :

sol19w

ACOSO

sol19f

UCTPR

sol19g

Libournais

mdm18mat19

Pour sa part, le Cercle Taurin Montois a récompensé les quatre novilleros.

BOUJAN

bouj19k

Programme détaillé : cliquez ICI

FANDIÑO

Monument à la mémoire d'Iván Fandiño à Aire sur l'Adour...

A l'occasion de la Feria de la Madeleine, vous pouvez participer à la grande souscription lancée pour ériger un monument à la mémoire d'Iván Fandiño à Aire sur l'Adour. Pour ce faire, il vous suffit de glisser votre participation dans l'urne prévue à cet effet.

if19k

Pour toute la durée de la Feria montoise, elle a pris place chez nos amis de "La Tumade", à deux pas des Arènes du Plumaçon.

Pour ceux qui souhaiteraient également participer et qui n'auraient pas la chance d'être à Mont de Marsan cette semaine, plusieurs possibilités s'offrent à vous :

- Envoyer un chèque (ordre "Eterno Fandiño") à Association Eterno Fandiño, BP 88, 40801 Aire sur l'Adour.

- Participer à la cagnotte Leetchi (paiement sécurisé) en suivant ce lien : https://www.leetchi.com/c/hommage-au-maestro-ivan-fandino

A nos amis de "La Tumade", aux très nombreux aficionados, clubs taurins et peñas qui ont déjà soutenu ce projet, et à ceux qui le soutiendront à l'avenir, nous adressons nos plus sincères remerciements.

¡Va por ti Iván !

(Communiqué)

IN MEMORIAM

Le Club Taurin Vicois perd Jean Arnaud, l’un des deux grands bâtisseurs avec Jean Fitte, prenant la suite de Paul Clarac. Ancien notaire et maire de Vic, père des marchés de nuit, Jean Arnaud s’est éteint à l’âge de 92 ans.  Ses obsèques auront lieu en l’église de Vic-Fezensac le samedi 21 juillet à 9h30.

ja19k

Torofiesta présente ses condoléances à la famille et ses amis du CTV. RIP...

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl10aff

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff

 stm23aff