Samedi 08 Mai 2021
Beaucaire, Orthez, Tyrosse, Madeleine, Istres, Álvaro, Santander, Albacete, Algemesí, Affluence…

alb24wx

Les novillos d’Albaserrada pour Beaucaire dimanche prochain…

Le jour tant attendu approche et à présent, les pupilles du mayoral Fabrice Torrito ont franchi les Pyrénées pour récupérer avant leur combat dominical.

Comme vous pourrez en juger sur les photos de ces novillos au campo en cliquant  , avec Habilidoso, Helvético, Bizocho (photo), Fervoroso, Iluso et Almejito, il s’agit d’un lot sérieux, bien dans le type, qui devrait satisfaire les plus exigeants des toristas…

alb24w

Lors de la présentation le 7 mai dernier aux Vignes Blanches qui avaient enregistré le no hay billetes, Laurent Giner avait rappelé l’action des pionniers de l’association de soutien à Fabrice Torrito et la philosophie résolument torista de ses membres.

 ft24h

Ensuite, Fabrice est revenu sur son aventure en terre ibériques qui après être passée par Lora Sangrán, s’est poursuivie non loin de là à Mirandilla, la finca du Marquis d’Albaserrada. Là, aux côtés de Maruchi, la veuve du Marquis, il continue à entourer ses bêtes de toutes ses attentions afin de les présenter du mieux possible le jour où elles sont appelées à se produire en piste, comme ce sera le cas ce dimanche dans les arènes Paul Laurent…

beau23k

« Le plus compliqué, c’est la recherche de la race, de la caste, en allant sur un sang qui n’existe quasiment plus. Il ne faut pas qu’à la fin de la course, on dise qu’on a tué un innocent. On doit dire qu’on a tué un animal brave, qui s’est battu jusqu’au bout et qui finalement a fait honneur à sa race ! C’est ça, le toro que j’ai en tête… J’ai une philosophie d’aficionado que j’essaie de transposer dans celle de sélection pour arriver au toro que j’aurais aimé voir en piste en tant justement qu’aficionado.

Pour éviter certains problèmes récents, on a modifié leur régime alimentaire, on les a davantage fait courir et aussi, on a varié les lignées… On n’a pas droit à l’erreur, on fait partie de ces élevages qui ont des camadas courtes et où une erreur arrête tout. Je pensais que c’était cuit pour quatre cinq ans, j’ai une grosse pression sur les épaules, c’est pour ça que je remercie ceux qui ont permis la réalisation de cette novillada, me donnant ainsi la possibilité de prouver que ce qui s’est passé à Riscle l’an dernier (NDLR : lot dans l’ensemble fade et arrêté) n’était qu’un accident ! Mais je n’ai évidemment aucune certitude… »

Si Fabrice a ensuite déclaré qu’il avait réservé plusieurs novillos pour sortir l’an prochain une corrida de toros qui devrait être quelque chose d’exceptionnel, il n’en reste pas moins vrai que compte tenu de la responsabilité, les utreros envoyés à Beaucaire doivent avoir toute sa confiance. Une novillada qui à l’évidence, ne manquera pas d’intérêt. Suerte !

Renseignements et vidéo : cliquez ICI

Substitution :

tg24k

Concernant le cartel, Maxime SOLERA ne pouvant pas effectuer le paseo à Beaucaire ce dimanche 29 juillet, l’ATB a donc décidé de le remplacer par Tibo GARCIA qui effectuera pour l’occasion son premier paseo de la saison…        

ORTHEZ

Rappel :

orthez18k

Voir la vidéo des toros du défi ganadero en cliquant ICI

ort04k

TYROSSE

Retour sur le défi ganadero Palha/Miura de Tyrosse avec la reseña de Pierre Vidal:

Environ trois quart d'entrée. Toros de Fernando Palha (1º), Palha (2º et 3º) et Miura.

Fernando Robleño : silence après avis et oreille.

Arturo Macías : vuelta et silence;

Alberto Lamelas : ovation après avis et oreille.

bb24k

Rendons d'abord hommage à Baptiste Bordes à qui revient les deux moments les plus émouvants de cette après-midi. Deux écarts face au Palha (sorti en second) et au dernier Miura impressionnants pour la prise de risque et la vista du torero landais. C'est une bonne idée que d'avoir mêlé tauromachie espagnole et landaise. A condition, bien sûr, qu'elle reste exceptionnelle. Baptiste a fait honneur à la grande tradition landaise faite d'habileté, mais surtout de courage.

Pour le reste, disons le tout net, les Miura ont gagné ce défi. Précisons qu'il avait fallu remplacer un des Palha par un élément qui a certes le même patronyme - lointain cousin en fait - mais qui a des origines différentes. Les trois portugais étaient bien présentés, le premier Miura fuera del tipo, ce qui ne fut pas le cas des deux autres. Le premier Miura sorti en quatrième fut le seul qui se laissa faire, le troisième - sorti en sixième - protesta et il eut un comportement typique de Zahariche : développant ce genio dangereux et qui demande beaucoup aux toreros.

fr24k

Grand torero malgré sa petite taille, Fernando Robleño a fait étalage de sa classe et surtout de sa science face au premier Miura - sorti en quatrième - qu'il assujettit à gauche surtout. Ce fut le moment le plus torero de la tarde. Une faena construite pièce par pièce, bien posée, sérieuse et sans concession qui fit ressortir les qualités de cet animal: un Miura bon pour le toreo, cela arrive parfois ! Une entière et une oreille archi-méritée. Il n'avait rien pu construire d'intéressant face au premier, juste de force et pour tout dire à la caste limitée.

am24k

Arturo Macías rêvait sans doute mieux pour ses débuts dans le Sud-Ouest. Le torero d'Aguascalientes est une star dans son pays. Il est tombé sur le mauvais lot, le premier aux forces limitées s'est vite arrêté. Son désir de bien faire s'est donc réduit à un grand coup d'épée très spectaculaire et qui mérite qu'on lui tire son chapeau. Il échut ensuite d'un Miura qui se défendit sur place lui aussi et avec lequel le Mexicain ne put montrer ce que sont ses qualités d'entrega et de variété. On a vu néanmoins qu'il était courageux et que, même face au "toro européen", dans sa version la plus ingrate, il pouvait se sortir de situations pénibles.

al24k

Alberto Lamelas nous a fait trembler une fois encore. En cela, il est unique et c'est à mettre à son crédit. C'est une option résolument tremendiste tout a fait respectable. Il accueillit le premier Palha à puerta gayola à la porte du toril. On frôla la tragédie: la taleguilla fut déchirée et la corne laissa une trace sur le haut de la cuisse. Mais ce genre d'incidents n'émeut pas le jeune homme. Il brilla surtout face au dernier. Il aguanta ses mauvaises manières, n'hésitant pas à monter à la corne contraire. A ce petit jeu, le Miura malin prit le dessus et l'envoya bouler sans qu'il n'y eut de casse. Il revint donc pour de bonnes séries finales sans jamais se dégonfler avant de tuer d'une entière en place et récolter le salaire de la peur.

(corridasi - Photos : Roland Costedoat)

MADELEINE

Vous pourrez revoir les corridas de la Feria de la Madeleine avec les vidéos de Toril TV en cliquant ICI

mdm24r

ISTRES

Le dimanche 5 août, pour la grande novillada piquée aux arènes du Palio à 18h, les novillos de Cuillé seront combattus par Maxime Solera, de Fos, qui réapparaitra après sa blessure de Boujan, le Mexicain Alejandro Adame qui suit les traces de ses frères Joselito et Luis David, et El Rafi, vainqueur de la Cape d’Or à Nîmes et qui marque des points d’une course à l’autre…

ist24k

Le vainqueur se verra remettre le 10e Trophée Pierre Pouly.

Un cartel de qualité et très attendu afin de pérenniser au mieux la tradition des novilladas à Istres !

Tarif : 20 et 15 €.

ist25m11

Réservation au 04 13 29 56 38 – Office du Tourisme au 04 42 8176 00 - www.istres.fr/feria

(Communiqué)

ÁLVARO

Le rêve d’Álvaro

Álvaro est un enfant qui veut devenir torero. Cette flamme, qui déjà brûle en lui, s’avive les jours qui précèdent la célébration de la Feria Taurine d’Íscar. C’est la période où il rêve du paseo, dans son arène, de la chaleur de son public et de l’intensité d’une faena. Pour le moment, c’est seulement un rêve qui revient et s’alimente avec une nouvelle feria et de nouvelles raisons pour continuer à rêver…

tf24k

Voir la vidéo, en relation avec la prochaine feria d’Íscar, en cliquant ICI

isc24k

SANTANDER

Devant environ 3/5 d’arène et face à des toros de La Quinta, Javier Cortés a été le plus en vue, obtenant une oreille de son premier puis saluant à l’autre.

jc24k

Silence aux deux pour Fortes et saluts et vuelta pour Román.

ALBACETE

Cartels officiels de la Feria d’Albacete 2018 qui se déroulera du 8 au 17 septembre :

Samedi 8: six Miura pour Octavio Chacón, Pepe Moral et Sergio Serrano.

Dimanche 9: six Sánchez y Sánchez pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Juan Manuel Munera.

Lundi 10: six novillos de Juan Manuel Criado et Encinagrande pour Cristian Pérez, Adrián Villalba et José Fernando Molina, les deux derniers nommés débutant en piquée.

Mardi 11: six novillos d’El Cortijillo et Lozano Hermanos pour Sergio Felipe, Toñete et Francisco de Manuel.

Mercredi  12: six Torrealta pour Antonio Ferrera, El Fandi et Rubén Pinar.

Jeudi 13: six Daniel Ruiz pour Enrique Ponce, El Juli et Andrés  Roca Rey.

Vendredi 14: six Alcurrucén pour Paco Ureña, Álvaro Lorenzo et Ginés Marín.

Samedi 15: six Domingo Hernández et Garcigrande pour Sébastien Castella, Manzanares et Diego Carretero.

Dimanche 16: six La Quinta pour Rubén Pinar, Fortes et José Garrido.

Lundi 17: six Juan Pedro Domecq et Parladé pour El Juli, Miguel Ángel Perera et Alejandro Talavante.

alb24k

ALGEMESÍ

Avec notamment nos compatriotes Adrien Salenc et El Rafi…

alg24v

AFFLUENCE

J’avoue être un peu fatigué d’entendre dire de façon assez récurrente que la corrida est condamnée, ou pour le moins moribonde, preuve en est soi-disant qu’il n’y a plus personne aux arènes…

Moi, je veux bien, mais je me demande si ces enterreurs, soit par militantisme anti, soit par vieillissement, ou encore tout simplement par mauvaise foi, ne sont pas soudain atteints de cécité. En effet, entre les antis qui tentent ainsi de se rassurer et de s’en convaincre, alors que ce sont eux qui voient leurs rangs se dépeupler, ou ceux qui sur leurs vieux jours brûlent ce qu’ils ont adoré en opérant un virage à 180°, de peur probablement de se remémorer ce que fut leur jeunesse et leur splendeur passée, on nous prédit tous les jours le pire.

ist24z

Certes, pour des raisons sociétales, politiques et économiques, la période présente n’est pas des plus brillantes, mais ça ne concerne pas que les toros, et il n’y a pas pour autant matière à désespérer et penser que tout le monde a perdu l’aficion. Plutôt qu’au travers de déclarations subjectives qui n’ont au fond aucune valeur, regardons la réalité. En ce qui me concerne, elle est passée récemment par deux arènes, Istres et Mont de Marsan, et dans les deux cas, les organisateurs ont enregistré des entrées en hausse ! Beaucoup de monde aux corridas d’Istres, trois « no hay billetes » au Moun et les deux autres quasiment pleines, avec en prime autour de 4000 personnes pour les novilladas, piquées ou non, c’est cela la désuétude de la tauromachie ?

mdm24k

Sans compter qu’avec le phénomène des retransmissions télévisées à outrance avec les principales ferias, Valencia, Séville, Madrid, Pamplona, Bilbao…  beaucoup d’aficionados peuvent assister dans leur fauteuil à plus de cent corridas par temporada ! Alors, prétendre que la corrida n’intéresse plus personne, sinon une poignée de vieux cons, c’est peut-être prendre ses désirs pour des réalités…

Avec les deux exemples cités ci-dessus, il ne s’agit pas de radotage, mais bel et bien de faits avérés. Bien entendu, la corrida connait quelques problèmes et encore plus de menaces, il ne faut pas être naïf, mais ce n’est pas une raison pour en rajouter, non ?

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff