Lundi 15 Juillet 2024
Béziers, Dax, Nîmes, Saint-Gilles, Paluna...
Lundi, 13 Août 2018

dsr13w

A Béziers, au novillero mexicain Diego San Román le Tastevin d’Argent pour le triomphateur de la novillada. Deux oreilles pour le Galo et vuelta au quinto... A Dax, pour les Pedraza, triomphe de Daniel Luque...

2/5 d’arène, ciel changeant et menaçant avec quelques gouttes au premier. Six novillos de Robert Margé bien présentés et donnant du jeu la plupart, tous toréables avec noblesse et caste à divers degrés, certains avec cependant un fonds de mansedumbre. Le cinquième, « Calabrés », a été crédité de la vuelta posthume.

galo13k

El Galo (oreille et oreille) s’est montré décidé sur les capotazos de réception avant que le ciel se déchire un tantinet, ce qui ne dura pas longtemps. La suite par trois paires de banderilles qui lui valurent d’être applaudi puis brindis au public d’un trasteo volontaire et appliqué au cours duquel il parvint à canaliser les charges d’un novillo accusant une certaine propension pour les planches. Quatre manoletinas avant entière. Réception du quatrième par registre varié, larga agenouillée incluse. Deux piques de Gabin, légère la deuxième, entrecoupées d’un bon quite par lopecinas, second tercio à sa charge avec une troisième paire au violon suivie d’une longue poursuite serrée «  a la moviola » qui généra pas mal d’émotion. Un peu plus tard, le novillo sauta sans prévenir au burladero des toreros, provoquant un susto majuscule dans le callejón comme sur les travées. La faena fit ressortir en son entame plusieurs séries méritoires en soignant le geste, la suite s’étiolant quelque peu, à l’image de son opposant. Le Galo proposa alors de quoi raviver la flamme, notamment par rodillazos puis desplante. Entière.

co13k

Carlos Olsina (saluts aux deux) mena son premier au cheval par chicuelinas marchées, pour un premier assaut poussé puis un second moins évident. San Román se fit accrocher sans mal sur le quite puis brindis à l’assistance  d’une faena au cours de laquelle son opposant ne l’aida guère. Quelques redondos valeureux, avec toutefois une menace se révélant par des coups de tête cherchant la cible qu’il lui fallut aguanter pour s’en sortir dignement. Bernardinas serrées en guise de remate puis entière au troisième envoi. Le quinto allait justifier l’adage et au cheval, il s’employa les deux fois en tentant de déséquilibrer sur le premier assaut Nicolas Bertoli qui parvint à bien se rétablir.

nb13k

Le second puyazo confirma sa bonne maitrise de monte, réussissant en outre à calmer une monture qui s’emballa quelque peu au final du tercio. La faena prit davantage de consistance à droite, et bien qu’inégale, elle comprit cependant plusieurs tandas méritoires, le tout étant conclu par une entière perpendiculaire suivie de deux coups de verdugo.

dsr12t

Diego San Román (oreille et saluts) a confirmé la bonne impression qu’il avait laissé notamment à Las Ventas. Après une réception allurée et trois rencontres, la deuxième sur le réserve et la dernière insipide, il démarra sa faena par quelques beaux gestes isolés. L’Aztèque diminua rapidement les distances pour se retrouver quasiment contre les planches pour un impressionnant corps à corps qui fit ressortir sa vaillance, son aguante et une maitrise technique transmis sur les étagères. Au terme d’un arrimón faisant passer le frisson, cañonazo sin puntilla, le tout lui valant un trophée avec pétition du second restée sans effet. Bonnes véroniques de réception de l’ultime, belle arrancada sur le second assaut, puis réception à genoux, après un brindis à l’auditoire, d’un novillo qui prit les muletazos dans un pouce de terrain. De la belle ouvrage, millimétrée et sincère, jusqu’à une spectaculaire cogida dont il se sortit toutefois indemne. Sans se regarder, Diego poursuivit par de nouveaux agenouillements avant de fermer le ban par entière après deux pinchazos. L’Union Taurine Biterroise lui remit ensuite en piste le Trophée du Tastevin d’Argent allant au triomphateur...

En définitive, une novillada entretenue qui aurait mérité un plus large public...

DAX

Corrida de Pedraza de Yeltes. Arènes pleines... Vuelta au cinquième, "Holandero".

pdy13k

 Octavio Chacón : saluts et oreille.

Daniel Luque : oreille et oreille.

Emilio de Justo : applaudissements aux deux.

Si certains ont été déçus du comportement des Pedraza, il faut dire qu’à force d’être trop gâtés on en arrive à être difficiles. Certes l’émotion a été moins présente que lors des précédentes éditions, mais la qualité du lot a permis une après-midi très intéressante, en particulier avec la présence d’un cinquième toro, « Holandero », exceptionnel lors des deux premiers tiers, que ce soit à la pique ou aux banderilles, certes avec moins de classe à la muleta que le Santiago Domecq d’hier, mais qui aurait été qualifié d’excellent si la prestation de la veille n’était pas encore dans les mémoires. La pique et les banderilles du jour avec la faena de muleta de la veille et on tenait « l’indulto » parfait qui n’aurait même pas pu nourrir les tertulias de l’hiver…

 oc13p

 Octavio Chacón, malgré sa volonté, est resté en dedans du 1er toro, pas dans son assiette, voire débordé, son final et son engagement à la mort lui ont permis de saluer au 1/3.

 dl13k

 Daniel Luque, volontaire mais sa faena a été contrarié par la faiblesse du toro. De bonnes séries à droite et une épée efficace lui ont permis de déclencher une pétition pour une 1ere oreille.

edj13k

Emilio de Justo , devant un toro magnifiquement présenté et présent au cheval (une fois qu’il eut pris la dimension du combat après l’avoir évité), débuta par une bonne série à droite avec beaucoup de temple et d’aguante. Malheureusement, une épée de côté lui enleva tout espoir de succès. Silence.

On a vu un Octavio Chacón différent à son 2ème, d’une très belle présentation, également. Plus en confiance, il n’hésita pas à le citer de loin pour une faena très sérieuse et appliquée. Une bonne épée efficace lui valut une oreille avec une forte ovation pour le toro à l’arrastre.

On ne reviendra pas sur le cinquième, un grand toro, sauf pour remarquer la très bonne prestation du piquero José Manuel Pérez García, ovationné à sa sortie et regretter le désarmé et l’épée de côté de Daniel Luque qui lui ôta la 2ème oreille et un succès plus probant.Vuelta pour le toro.

Au dernier, malgré ses efforts, Emilio fit une faena sincère mais sans étincelle, devant un toro « tardo » et distrait. Échec à la mort. Silence.  

dl13z

En résumé, une tarde très enlevée et intéressante.

 ( Balthazar Gallande, corridasi - Photos : Ferdinand De Marchi)

NÎMES

Affiche officielle de la Feria des Vendanges 2018...

nim18vend

SAINT-GILLES

Novillada des plus alléchantes pour ouvrir la feria 2018...

Le samedi 18 août à 17h30, six novillos de six ganaderías françaises fouleront le sable des arènes Emile Bilhau. Chaque élevage présente un intérêt et aura à cœur de présenter à Saint-Gilles un digne représentant de leur fer pour faire briller leur devise.

Héritiers de François André dont les pensionnaires sont régulièrement programmés dans les ferias françaises, Gallon Frères, élevage qui a connu de grands succès l’an dernier, mais également cette année à Vergèze et aux Saintes Maries de la Mer avec deux vueltas al ruedo à la clé, Bruno Blohorn, élevage habitué des grandes ferias et de la feria saint-gilloise, toujours synonyme de succès et de qualité, notamment dernièrement aux Saintes Maries de la Mer où l’un de leur toro fut primé d’une vuelta al ruedo, Jalabert, ganadería qui avait vu l’un de ses becerros gracié dans les arènes Emile Bilhau pour la feria 2016 à l’occasion de la finale du Bolsín de Nîmes Métropole,  Domaine de Malaga, ganadería qui fera sa présentation à Saint-Gilles, dont un exemplaire a gagné le prix du meilleur novillo lors de la dernière feria d’Arles,  La Paluna, élevage saint-gillois qui fera, après de nombreuses sorties réussies à l’échelon inférieur avec notamment l’indulto de Pirata lors de la feria 2014, ses débuts en novillada avec picadors...

pal25f1

Pour affronter ces novillos, un cartel de novilleros de tout premier plan : :

Adrien Salenc, revient à Saint-Gilles après son triomphe de 2016. Triomphateur à Istres et doté d’un grand bagage technique, il fera un chef de lidia idéal.

Diego San Roman, ce novillero est la surprise concoctée par Toro Pasion et quelle surprise. En effet, véritable pépite Mexicaine, après avoir connu une carrière de novillero sans picadors de haute volée. Il débuta avec picadors en janvier dernier au Mexique et fait forte impression à Valencia en juillet pour sa présentation sur le sol Européen en coupant une oreille après une faena importante.  

El Rafi, jeune Nîmois qui débute cette année avec picadors. Après son triomphe à Istres lors de la novillada des Fêtes, il arrivera à Saint-Gilles avec l’expérience nécessaire et ses grandes qualités artistiques qu’on lui connait.

 stg13nov

Pour rappel les cartels sont les suivants:

- Samedi 18 août à 17h30 : novillada concours, six novillos de François André, Gallon, Blohorn, Jalabert, Malaga et la Paluna pour Adrien Salenc, Diego San Roman et El Rafi.  

Dimanche 19 août à 11h : Finale du Bolsín Taurin de Nîmes Métropole, trois becerros de Jalabert et trois de Cuillé.  

A 17h30 : corrida de toros  de Luis Algarra Polera (Séville) pour Emilio de Justo, Thomas Joubert et Andy Younes.

stg25m

Nous vous informons également que le guichet des arènes ouvrira lundi 13 août à partir de 16h.

Réservations par téléphone au 06 22 54 59 22.

stg25m

PALUNA

Rappel...

Amis aficionados, la Feria de la Pêche et de l'Abricot version 2018 débutera cette année encore à la ganadería la Paluna !

Un sacré programme pour une grande soirée taurine !

pal08k1

Rdv le mercredi 15 août à partir de 19h pour la présentation (en remorque tractée) du novillo de la novillada piquée concours du samedi suivant à St-Gilles, qui sera lidié par El Rafi, et des becerros choisis pour le second trophée Sébastien Castella à Bellegarde le 26 août !

pal08z1

Ensuite, TIENTA de 2 vaches de la Paluna pour El Rafi.

Animation musicale, bar et possibilité de se restaurer sur place à partir de 19h, jusqu'au lendemain !

Entrée gratuite !

N'hésitez pas et venez passer un moment avec nous au Campo ! Ambiance et duende garantis !

pal25m1

Vincent FARE

Ganadería "La Paluna"

0628430550

https://www.facebook.com/ganaderia.lapaluna

(Communiqué)