Mardi 20 Novembre 2018
De Justo, San Román, Sanse, Rafi, Arganda, ETPA, AFAP…
Lundi, 03 Septembre 2018

edj03wx

Triomphe d’Emilio de Justo à Daimiel, déclaré triomphateur, avec le prix au banderillero pour Morenito d'Arles…

La peña taurina de Daimiel a décerné les prix de la Feria 2018 à l’honneur de la Virgen de Las Cruces, après la corrida mixte du dimanche.

Le prix au triomphateur est allé au torero cacereño Emilio de Justo qui a coupé un total de trois oreilles et qui a réalisé la meilleure faena de la tarde au premier des ses adversaires de Guadalmena auquel il a coupé deux oreilles.

edj03g

Les autres prix sont allés à la ganadería Guadalmena, et principalement au toro « Lastimado », numéro 16, qui a été crédité de la vuelta posthume, plusieurs autres toros étant ovationnés.

Une autre distinction est allée au banderillero Morenito d’Arles, de la cuadrilla d’Emilio de Justo, pour les paires posées au cinquième de la tarde.

(Communiqué et photos de « Tauroemoción »)

Ci-dessous, la reseña de Pierre Vidal, de corridasi :

« Arènes pleines. Toros y novillos de Guadalmena. Vuelta al ruedo au sixième, "Lastimado", numéro 16.

Juan José Padilla : deux oreilles et une oreille.  

Emilio de Justo : deux oreilles et une oreille.

Le novillero Carlos Aranda : une oreille et deux oreilles.

Salut de Morenito d'Arles au quatrième.

Très bonne corrida de Guadalmena, brave et noble dans l'ensemble, avec deux éléments supérieurs, le second et surtout l'ultime novillo pour lequel fut demandé l'indulto. L'ensemble est allé au cheval sans mollir et a donné un jeu agréable par sa mobilité et sa capacité à répéter.

La tournée d'adieux de Padilla prend chaque jour une tournure plus triomphale; il y a ce que représente le personnage: son courage et son abnégation, mais aussi la qualité de son toreo qui ne cesse d'aller à más. On l'a vu encore ce dimanche: il a bien banderillé et sa première faena à un toro tardo, mais noble, fut bien cadencée avec des séquences templées. Une épée tombée, mais d'effet immédiat: deux oreilles. Sa force de conviction séduisit par la suite: l'adversaire, garbanzo negro d'une belle tarde, n'avait pas les mêmes atouts que ses frères, mais le Pirate sut lui imposer sa loi et conclure par deux bonnes tandas longues et allurées preuve de sa domination et de sa capacité à soumettre les plus rétifs. Une épée tombée.

edj03h

Grande journée d'Emilio de Justo qui aura fait une grosse impression à ses deux passages. Il se sera imposé à la cape dans de brillantes véroniques bien rematées par des demies de luxe. Ce toreo classique, on l'a retrouvé au cours de ses deux faenas alliant vérité et esthétique. De longues séries des deux côtés données sans jamais se faire toucher la muleta avec un hiératisme qui porte sur le public. Son toreo pied joint, rare désormais, évoque les plus grands et parmi eux, le souvenir de Manolo Vásquez qui avait de cette suerte une spécialité très attendue. Deux estoconazos - le second au troisième essai -, dans les règles, sont venus conclure ces deux grandes faenas. De Justo, c'est le torero qui monte et qui se sera imposé parmi les meilleurs cette année; bien conduit par Luisito, sa progression n'est certainement pas terminée. Il a désormais sa place dans les meilleurs cartels.

Carlos Aranda, novillero un peu oublié malgré ses qualités, tenait sur ses terres une occasion magnifique de prouver qu'il avait encore un rôle à jouer. Il sut se mettre à la hauteur du dernier novillo. Un animal d'une noblesse exceptionnelle qu'il sut conduire dans de longues séries, élégantes et profondes. Malgré une épée tombée, il coupa les deux oreilles. »

SAN ROMÁN

Se mettant particulièrement en évidence lors de la dernière novillada piquée de la feria de Béziers, il faut mentionner la distinction attribuée par celle de l’Union Taurine Biterroise samedi dernier…

« Samedi 2 septembre à 19h30, l'Union Taurine Biterroise recevait au Musée Taurin,  le mexicain Diego San Román.

utb02f

Triomphateur de la novillada du Tastevin d'Argent de la Feria de Béziers  2018, ce jeune novillero prometteur recevait des mains du Président de l'UTB, Michel Bousquet, le Tastevin d'Argent. Il découvrait également  son nom sur la plaque commémorative de ce trophée institué par l'UTB en 1983, aux côtés de noms prestigieux comme Jesulín de Ubrique, Sébastien Castella, Juan Bautista, Manuel Escribano et Andrés Roca Rey, pour ne citer que ceux-là.

utb03g

Diego San Roman a effectué une visite du Musée Taurin, sous la conduite de Francis Andreu, et s'est montré très intéressé par les collections de l'UTB présentées dans ce Musée.

utb03h

Cette manifestation s'est terminée par un apéritif concocté par un membre de l'UTB, Jacques Petitcolin, auquel Diego San Román, malgré son engagement du lendemain à Boujan, a participé avec gentillesse et pour le plus grand plaisir des aficionados présents. »

(Communiqué - Photos : Hugues Bousquet)

SANSE

Dimanche 2, San Sebastián de los Reyes : plus de trois quarts, toros de Victoriano del Río, le 6 de Toros de Cortés.

Triomphes de Manzanares et Andrés Roca Rey…

Manzanares : oreille et deux oreilles.

Roca Rey : saluts et deux oreilles.

Álvaro García : oreille et saluts (alternative).

sanse02k

(Photo : Joël Buravand - Album : ICI)

Voir la video en cliquant ICI

RAFI

El Rafi en tienta « a campo abierto »

Le Club Taurin Paul Ricard "La Banderille" d'Alès a invité Rafi Raucoule « El Rafi » à tienter un novillo de la ganaderia Cuillé « a campo abierto » à la manade Renaud Vinuesa dimanche matin.

rafi03h

Après un acoso y derribo parfaitement réalisé par les gardians de la manade du Mas de Pont de Laute, le toro s’est révélé très bon sous le fer et dans la muleta du novillero nîmois. Un superbe moment et de belles images de toreo en pleine Camargue…

rafi03v

(Communiqué)

ARGANDA

Avec Olsina (silence et vuelta) pour l'ouverture, puis Adoureño et Adrien…

arg03k

ETPA

Quelques changements dans notre « cartel » du jeudi 6 septembre…

Compte tenu, notamment, des récents et tristes événements survenus à Bayonne, notre cartel du Nord Pinus se tournera vers les « toreros du futur » si chers à l’école taurine, qui ont choisi avec enthousiasme d’interpréter quelques extraits de textes évoquant les débuts de grands maestros. L’un d’eux portera également les mots d’Alain Montcouquiol, auteur que Thomas Joubert avait choisi de nous lire.

pass03k

El Lobo, matador d’alternative de l’école et enseignant, les rejoindra au balcon avec un texte également choisi par lui. Nous en sommes très heureux…

(Communiqué)

AFAP

« En préambule de ce communiqué, l'AFAP souhaite un prompt rétablissement et beaucoup de courage à Juan Leal et Thomas Joubert, récemment blessés très sérieusement dans les ruedos.   Comme chaque année, l'AFAP a repris le cours de ses activités fin août par sa traditionnelle conférence de presse qui a eu lieu le mercredi 29 Aout au Wine Bar en présence de la presse locale (Midi Libre - La Marseillaise), des élus Nîmois; Laurent Burgoa, Frédéric Pastor et DJ Valade, et de nombreux aficionados.

Le soir même, une capéa de "reprise" pour les aficionados se déroula chez Olivier Riboulet avec trois anoubles de l'éleveur pour les prácticos de l'AFAP.

afap03f

Ce premier week-end de septembre, une programmation intense l'AFAP présente au Salon du Toro pour un encuentro avec un très bon "eral" de François André et deux sérieuses, nobles et encastées vaches de Bruno Blohorn pour les prácticos Daniel Soler et Sébastien Doutres.

afap03g

L'AFAP a été présente également à Seissan dans le Gers pour un encuentro de quatre excellents "erales" du Camino de Santiago de Jean-Louis et Romain Darré pour Raphael et Hervé avec la participation de Hugo et Clément, du C.F.T.

afap03h

Mercredi 5 septembre, nouvelle sortie au campo, cette fois-ci trois "erales" de Rolland Durand pour Yannick, Steve et Walter.

A noter que l'AFAP offrira un eral au jeune Hugo, du C.F.T, en guise d'entrainement.

La nouvelle saison étant bien entamée, elle sera importante pour l'AFAP qui organisera le vendredi 28 juin à Nîmes et le samedi 29 juin à Franquevaux ses "propres 30 ans", ainsi que le dimanche 30 juin 2019, avec  une fête également à Manduel autour de son président Hervé Galtier.

(Communiqué - Photos Valérie Serrano au Salon du Toro)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 edj 222aff