Samedi 15 Décembre 2018
Madrid, Séville, Adrien, Maxime, Samadet, Aire, Miranda, Grana y Oro...
Samedi, 29 Septembre 2018

pa28wz

Pour l’ouverture du « Bombo », bilan mitigé entre la cornada reçue par Fortes et l’oreille coupée par Pablo Aguado, auteur d’une bonne faena face à l’ultime...

lv28k

A Las Ventas ce jour, on ne peut pas dire que l’on ait assisté à la corrida du siècle, en particulier à cause du jeu assez souvent décevant des toros de Victoriano del Río, mais en fin de compte, on a tout de même vécu des moments qui rappellent combien les choses peuvent basculer d’un instant à l’autre, dans la tragédie comme dans le triomphe.

lv28f

A ce titre, j’ai vu quelques voisins de tendidos qui sont partis précipitamment à la fin du cinquième et qui ont donc manqué la bonne faena d’Aguado. Ne jamais partir avant la fin devrait être le premier commandement du petit guide des aficionados !

may28k

Toros de Victoriano del Río bien présentés, inégaux de forces et de comportement. Les 1 et 4 de Toros de Cortés, même maison, et le quinto prié de réintégrer le toril pour manque de forces, remplacé par un imposant exemplaire du Conde de Mayalde.

at28f

Donnée devant environ 20.000 personnes, soit une arène pas très loin d’être pleine, cette corrida a démarré par un bel élan de sympathie pour Alejandro Talavante, qui a répondu par un salut au centre.

pa28f

Ensuite, c’est Pablo Aguado (saluts et oreille), venu remplacer Paco Ureña, qui a ouvert la séance, au motif de sa confirmation d’alternative. Excellente entame capotera, premier puyazo sur l’épaule, bon quite par véroniques puis brindis au ciel d’une faena rapidement contrariée par le manque de moteur du Cortés, Pablo affichant de son côté sa décision, frôlant l’accrochage, mais tenant à laisser un écho favorable de sa confirmation. Entière. Avec l’ultime, les choses allaient se terminer de la meilleure des façons pour le Sévillan. Capoteo dynamique, premier puyazo sur le réserve, un second sans s’employer, le 7 qui vire encore au vert sans émouvoir le palco, et autres signes de faiblesse sur les premiers doblones. Alors que l’on aurait pu s’attendre à un final sans grande histoire, Pablo se mit à sortir le grand jeu, alignant les séries avec entrega et empaque  au cours d’une faena allant a más conclue par une entière qui fit sortir les mouchoirs et tomber l’unique oreille de la tarde, celle d’une confirmation réussie pour un jeune diestro laissant alors éclater sa joie en la promenant autour du ruedo.

at28k

Après des piques protestées, Alejandro Talavante (saluts et avis divers) se distingua en début de faena par un début à gauche alluré, cette rive étant la plus exploitée au cours d’un trasteo qui eut les faveurs du public, hélas terni par une conclusion par pinchazo puis épée tombée. Autres protestations pour le 4, le 7 se mettant au vert sans résultat, la faena se déroulant plus tard sous la réprobation et Talavante ne tirant rien de bien probant d’un adversaire tombé d’une entière après deux pinchazos.

fort28f

Fortes (silence et blessure) réserva un long brindis à Aguado, puis débuta par le haut, et pour cause, le bicho n’étalant pas des forces démentielles. Le Victoriano partit alors vers les planches, Fortes allant lui arracher une grande tanda droitière, poursuivant par naturelles en soignant le geste, l’ensemble manquant toutefois de transmission, ce qui fit encore plus ressortir le ronron d’une ruche qui ne se taisait qu’au moment de l’estocade, au demeurant tombée. Une fois le quinto retourné au toril, sortit un superbe Mayalde qui allait faire basculer Las Ventas dans le drame.

fort28g

En effet, après une entame allurée, ce toro allait violemment l’accrocher lors de l’estocade, le reprenant au sol et faisant craindre le pire, tant Fores fut secoué et repris dans tous les sens. Une fois relevé, il tenta bien de conclure, mais après l’avoir examiné, la cuadrilla l’évacua vers l’infirmerie, Talavante se chargeant de tomber le Mayalde. 

fort28h

On craignait alors le pire, mais en définitive, après examens en clinique, Fortes s’en est tiré qu’avec une fracture du péroné droit qui nécessitera une intervention dans les prochains jours pour la réduire. Compte tenu de la violence de l’accrochage, et même si c’est déjà beaucoup, on peut considérer qu’il s’agit d’un authentique miracle !

Voir la vidéo en cliquant ICI

SÉVILLE

Pour l’ouverture de la San Miguel devant une demi-arène et face à des novillos nobles mais manquant de forces de Talavante, l’affaire s’est soldée pour Juanito par une vuelta à son second après saluts à son premier.

Silence et saluts pour Ángel Jiménez et silence aux deux pour Francisco de Manuel.

ADRIEN

as28k

Suerte pour cette novillada dominicale du XLVe « Zapato de Oro » d’Arnedo...

arn28k

MAXIME

Message publié sur les réseaux sociaux par Maxime Solera après sa récente opération du genou...

« Opération de mon genou gauche réussie avec succès, logique lorsque l’on est entre les mains d’un chirurgien orthopédiste tel que Monsieur Hervé Silbert.

Félicitation à lui et toute son équipe de la Clinique Saint Privat à Boujan sur Libron !

Place désormais à 4 à 6 semaines de rééducation avant le retour en piste !

À très vite, Maxime »

ms28k

Torofiesta s’associe bien entendu aux encouragements envers Maxime pour que sa récupération se passe au mieux...

SAMADET

Comme chaque année,  Marc Serrano avec le Peña Al Violín et l’aide de Didier Cabanis organisera le Festival de Samadet le 04/11/2018 en hommage au matador Alberto Aguilar qui se retire cette année des ruedos.   Les matadors Victor Mendes, Rafael Perea "El Boni", Dávila Miura, Marc Serrano, Alberto Aguilar, Antonio Nazaré et les novilleros Dorian Canton et Juanito sont annoncés. Le bétail appartient aux ganaderías de Virgen María, Marquis de Quintanar, Mollalta, Gallon frères, Cuillé, Pagés Mailhan, Los Espejos et Alma Serena.

Grâce à la collaboration altruiste et désintéressée de tous, la totalité des bénéfices obtenus sera remise à l’Association de Pédiatrie de l’Hôpital de Mont de Marsan.

L'affiche, une année de plus, sera réalisée et offerte par Loren.

Communiqué)

AIRE

aire28k

MIRANDA

Loin des sentiers battus des principales ferias, découvrez celle de Miranda del Castañar, un pueblo du Campo Charro, un magnifique retour aux sources filmé par Jérôme Contestin pour Feria TV...

mdc28k

Cliquez ICI

GRANA Y ORO

Avec pour invité le matador de toros Juan Ortega, l’émission revient notamment sur les courses de Salamanque, Tamames, Logroño, Madrid, Pozoblanco et Mont de Marsan...

jo28k

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 edj 222aff