Samedi 15 Décembre 2018
Nîmes, Nimeño II, Pinar, Aficion, Ruedo…
Lundi, 26 Novembre 2018

pm25wz

Tentadero de SCP chez Pagès-Mailhan avec Andy Younes et El Rafi…

Si l’on pouvait craindre quelques difficultés pour rejoindre la finca des Jasses de Bouchaud de la ganadería Pagès Mailhan, liées d’une part à une météo pour le moins capricieuse et humide, et d’une autre aux incertitudes générées par les actions de blocage par les gilets jaunes, il n’en a finalement rien été ! En effet, les routes étaient accessibles et côté météo, la pluie nous a laissé tranquilles pour la majeure partie du tentadero, les gouttes venant s’inviter vers la fin. Ensuite, c’est bien au chaud à l’intérieur de la bâtisse que la journée s’est déroulée car dehors, la douche aurait été inévitable.

pm25w

Une fois le décor planté, précisons que cette fiesta campera était organisée par la société Simon Casas Productions à l’intention de ses partenaires. Etaient aussi présents des membres du personnel de SCP, avec à leur tête Lucienne Bodrero et Hadrien Poujol, les adjoints de Nîmes Laurent Burgoa, Frédéric Pastor, et Daniel Jean Valade, ainsi que plusieurs membres du personnel des arènes…

pm25k

Dans un premier temps, était programmée une tienta de trois vaches pour le matador Andy Younes et le novillero El Rafi, le jeune Nino, du CFT, sortant de second et Jean-Loup Aillet étant sur le cheval. Dans les burladeros, se trouvaient notamment Patrick Varin et Gilles Vangelisti, Morenito d’Arles assurant la lidia, alors que Pascal et Pierre Mailhan avaient pris de la hauteur pour superviser l’exercice.

ay25k

Andy Younes débuta avec une vache assez exigeante qui fit quelques misères à sa taleguilla, l’Arlésien tirant plusieurs séries méritoires, comme il le fera plus tard avec la dernière. Un bon entrainement pour Andy qui proposa plusieurs séquences bien templées.

rafi25k

Quant à El Rafi, il est tombé sur une vache meilleure au cheval et plus suave à la muleta, le Nîmois traçant dans le bon tempo des séries harmonieuses sur les deux bords.

nino25k

Nino profita de l’aubaine pour exécuter quelques muletazos. Un jeune du CFT qui s’est déjà fait connaitre du public, notamment pour son entrega. A suivre la saison prochaine…

Une fois les capes rangées, tout le monde s’est mis à l’abri dans la bâtisse où en l’absence de Simon Casas, retenu à Madrid,  Gilles Vangelisti a tenu à remercier les partenaires des Arènes de Nîmes qui ont maintenu leur confiance dans une période délicate pour la tauromachie, mais qui pour SCP a été marquée par une légère hausse de fréquentation dans la plupart des arènes gérées.

scp25k

Il ne restait plus alors, après l’apéritif, qu’à déguster le succulent cocido concocté avec maestría par Mme Mailhan qui a exécuté une nouvelle fois un faenón de deux oreilles et rabo aux fourneaux !

Suerte pour Andy et Rafi qui vont partir chacun de leur côté en Espagne afin de peaufiner leur préparation avant le début des hostilités en 2019 et enhorabuena aux organisateurs, ainsi qu'aux ganaderos…

NIMEÑO II

En ce dimanche 25 novembre, une pensée pour Christian Montcouquiol « Nimeño II » qui nous a quittés il y a vingt-sept ans après s’être illustré dans le toreo au cours d’une carrière très méritoire brutalement stoppée à Arles par « Pañolero », toro de Miura, un accident de lidia dont il ne s’est par la suite jamais remis. Le souvenir est toujours présent…

nim25k

PINAR

Communiqué de « Tauroemoción » :

« La confrérie de Nuestra Señora del Rocío d’Albacete a célébré dans la nuit de samedi un dîner à caractère bénéfique au cours duquel ont été remis les Prix Taurins Solidaires «Virgen del Rocío de Albacete ».   La distinction au meilleur matador est allée à Rubén Pinar, pour le fait d’être sorti deux fois par la grande porte de la plaza d’Albacete, ce qui porte à six ses sorties a hombros consécutives dans cette arène.

rp25k

La mémoire du maestro Dámaso González, décédé l’an passé, a été honorée.

Les autres récipiendaires ont été l’empresa « Taurino Manchego 2 », les banderilleros Santiago Avendaño et Víctor Martínez, le picador Agustín Navarro, les novilleros Cristián Pérez et José Fernando Molina, le recortador Alberto Cózar, le rejoneador Juan Manuel Munera et la ganadería Los Chospes… »

AFICION

af25k

RUEDO

D’OR ET D’ARGENT...  

A Séville en avril dernier, je suis le consultant technique de douze Chinois. Ils ont des écouteurs et sont regroupés file 2 et 3, tendido ombre, pour leur première corrida, celle de Victorino. Ce soir-là, piques fortes, les banderilles d’Escribano et Ferrera qui ne veut pas les planter. Bref, un vrai souk pour expliquer pourquoi certains péons s’en chargent et d’autres non, où et quand interviennent-ils, personne ne bondissant par hasard. C’est le fameux code, le compliqué rituel du placement des cuadrillas, du paseo jusqu’au final de la corrida. Mon vocabulaire des dialectes mandarins et cantonnais se résumait en trois mots :

- « Togno » : taureau de combat.

- « Togno-hi » : torero.

- « Mugno » : vache de combat, ayant donné naissance à un petit « Tognito ».

Pour corser l’affaire, dès le 3 ème « Togno », la traductrice, pourtant née à Triana, a tourné de l’œil, me laissant seul avec les Chinois.  J’ai donc tenté d’expliquer par gestes ce casse-tête de chez eux.

A la fin de la corrida, j’osais cette question au chef du groupe : « Toutes ces piques, ces banderilles, ces coups d’épée, ce sang.. .? »

Sublime réponse : « Chez nous, un proverbe précise que quand le chien aboie, c’est qu’il n’est pas assez cuit ... ».

Alors pour être beaucoup plus clair que je ne le fus pour expliquer à l’Empire du Milieu ce qui se passait au milieu des arènes de Séville, le Ruedo Newton a eu la lumineuse idée pour terminer la temporada 2018 d’inviter deux anciens matadors de toros français passés de l’or à l’argent : Rafael Cañada (alternative en 2000)  et Mathieu Guillon « El Monteño » (2012).

On va apprendre ce qui n’est pas écrit dans les livres, des astuces, des secrets et les mystères de ces toreros devenus servants. Il y aura un tableau noir, des croix, des flèches, le pourquoi ils agissent de telle ou telle façon.

Venez les écouter. On va se régaler, ils sont captivants, ils vont nous instruire, et si vous avez un ami chinois, amenez-le, j’essaierai en trois mots de lui traduire.

Zocato

Le jeudi  6 décembre prochain à 20 h au Ruedo. Merci de vous inscrire. 

Philippe Soudée

Président du Ruedo Newton

Club Taurin Paul Ricard de Paris

www.ruedonewton.com

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 edj 222aff