Mercredi 22 Mai 2019
Magescq, Aire, CFT, Jeune Plume...
Lundi, 18 Février 2019

mag17wz

Résultat d’une ouverture printanière : Solalito le plus en vue pour le CT de Magescq et le prix des organisateurs du Sud-Ouest partagé entre Yon Lamothe et Solalito...

Dans une arène couverte inondée par les rayons d’un soleil nous faisant oublier que l’on était encore en hiver et abondamment remplie, la première novillada non piquée de la temporada a connu des hauts et des bas, mais n’a pas manqué d’intérêt. Avec des erales des frères Bats - Alma Serena - bien présentés, mais dont le ramage n’a pas toujours ressemblé au plumage, il y avait de quoi toréer, certes, à condition d’être en mesure de surmonter les difficultés, ce qui n’a pas toujours été le cas, les novillos s’avérant inégaux dans le domaine de la force, de la charge, de la bravoure et de la transmission, plusieurs ayant la fâcheuse manie de lorgner un peu trop vers les bordures... Mais en cette période de rodage, on ne gardera pour les jeunes comme pour le bétail, que les points positifs, en souhaitant à tous de corriger le tir dans les domaines où il doit encore l'être...

sol17f

Solalito (oreille puis saluts) se fit remarquer sur ses véroniques de réception, avant une bonne réplique de Yon par chicuelinas et tafalleras. Il banderilla ensuite, ce qui lui vaudra d’être applaudi, puis il brinda à Tom Lautrec, le président de la peña « Los del Sol », entouré d’une cinquantaine d’aficionados qui avaient fait le lointain déplacement pour soutenir Solal, ce qui par les temps qui courent constitua une performance qu’il convient de souligner, non ?

sol17b

Avec un adversaire qui se prêta au jeu et qui allait s’avérer le meilleur de l’envoi, Solal a étalé une torería bien léchée, notamment sur plusieurs séries droitières templées et relâchées. Bien qu’un peu plus inégal sur l’autre rive, son trasteo sera relevé par une entière d’effet rapide qui libéra le premier trophée de la tarde. Arrastre applaudie. Le quatrième ne sortait visiblement pas du même tonneau ! Après une bonne réception capotera, reprise des bâtonnets applaudie, puis brindis à l’assistance avant un combat plutôt âpre, son opposant réservant sa charge, ce qui contraignit Solalito à faire un effort pour en tirer ce qu’il pouvait, un labeur qu’il tenta d’adapter aux conditions imposées par un bicho de plus en plus attiré par l’extérieur et qui à deux reprises accrocha sa muleta. Bon travail technique qui par la force des choses manqua un peu d’éclat, mais qui eut entre autres le mérite d’étaler sa détermination et d’être à nouveau conclu par une épée entière. 

yl17f

Yon Lamothe n’en est plus qu’à environ deux mois de son passage en piquée. Il dut lui aussi puiser dans son envie et sa technique pour contraindre son premier adversaire à humilier, exposant plusieurs séquences bien menées, mais relation de cause à effet, avec d’autres de moindre impact. Sa volonté et ses bonnes manières lui valurent une oreille après entière. Le quinto sera accueilli par un Yon qui un peu plus tard allait afficher ses bonnes intentions en donnant la distance, se postant au centre pour faire partir l’eral depuis un burladero. Las, cette bonne entame n’aura pas trop de suite, le bicho baissant de ton et s’avérant progressivement rajado, empêchant le Landais malgré ses efforts de doubler la mise, d’autant plus qu’il pincha avant de placer une entière.

gg17f

Guillermo García (saluts et silence) se distingua au capote par son dynamisme puis brinda au conclave une faena donnée à un eral étalant au début quelques signes de faiblesse et une attitude plutôt défensive. On retiendra sa volonté au cours d’un trasteo inégal compliqué par la tendance du novillo à tenter de se mettre à l’abri. García finit par se faire spectaculairement cueillir en esquissant une naturelle, avec en définitive plus de peur que de mal. Conclusion médiocre par pinchazo avec espantada, puis un autre avant entière. L’ultime amena à son tour son lot de difficultés que Guillermo tenta avec plus ou moins de bonheur de maitriser. Il n’y parvint qu’en partie, car malgré son énergie et sa vaillance, on le vit parfois débordé dans une alternance de bon et de moins bon. Rien ne s’arrangea avec les aciers puisqu’il plaça d’abord une atravesada avant d’en baver avec le verduguillo, s’en tirant à la peine au moment où se profilait le troisième avis...

sol17z

A l'issue de la course, Solalito a reçu en piste le prix du novillero le plus en vue décerné par le CT de Magescq.

mag17h

Ensuite, avec Yon Lamothe, ils se sont partagé le Prix des organisateurs du Sud-Ouest...

 tj17k

En matinée, devant une bonne chambrée, Thomas Joubert est venu animer une tienta de trois vaches d’Alma Serena en compagnie des pupilles de Richard Milian. Une belle leçon magistrale ponctuée par  les commentaires d’Olivier Barratchart. Enhorabuena à tous...

aaf17j

Participation remarquée toute la journée de la musique « La Mi Del Sol » de Castets et enhorabuena aussi à tous les bénévoles qui ont mis la main à la pâte pour faire de cette journée taurine de reprise une belle réussite, notamment pour les agapes de la mi-journée qui sont traditionnellement un bon moment de convivialité. Mission accomplie !!!

AIRE

Cartel officiel de la novillada 2019 des Arsouillos...

Mercredi 1er mai à 17h : six novillos de Juan Luis Fraile pour Juan Carlos Carballo, Maxime Solera et Dorian Canton.

Fraile y Martin

(A 16 h : Desafío des Bandas)

Plus de détails à venir...

CFT

cft17f

cft17g

cft17h

JEUNE PLUME

L’association « Mexico Aztecas y Toros » a remis le prix de son concours Jeunes Plumes Taurines. 

C’est dans la salle d'honneur pleine de l’hôtel de ville de Fontvieille qu’Axel Dumond, 13 ans, a reçu son prix des mains d'Alain Montcouquiol, président du jury, et de Philippe Caubère, son alter ego, devant un parterre de personnalités taurines et d’aficionados. Après les paroles de G. Garnier, maire du village, et de Jean-François Nevière, président de l'Association taurine « Mexico Aztecas Y Toros », le jeune lauréat gardois a été mis à l’honneur, entouré de ses prestigieux « parrains » et du matador de toros arlésien et fontvieillois Thomas Joubert…

jp17k

Bernard Carbuccia, Jean-Luc Couturier et son mayoral J.P. Odet, Patrick Laugier, Frédéric Lautier, Jacques Giraud ainsi que P. Chauvin, 1er adjoint de la ville d’Arles ont honoré de leur présence cette soirée autour de Jacques et Evelyne Lanfranchi, à l’origine de cet événement culturel et taurin…. Pendant le verre de l’amitié, séance de dédicaces du numéro 9 de la Revue « Mexico Aztecas Y Toros » en présence des auteurs dont Jean Pierre Prophète, Laurent Nagel, Robert Régal, Dominique Valmary…

(Communiqué - Texte et photo Th. Ripoll- Torería)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z

 cer06aff