Samedi 20 Juillet 2019
Valverde, Alès, Bombo, Arzacq, Havanita, Palcos, Tendido Cero, Flamenco…
Vendredi, 22 Février 2019

jlc21wz

Au lendemain de la présentation des cartels de la Feria d’Alès, tentadero à la ganadería Valverde avec les trois toreros retenus pour le Desafío Ganadero…

En la circonstance, Jean-Luc Couturier avait réservé trois vaches de Valverde pour Francisco José Palazón, Alberto Lamelas et Cayetano Ortiz qui lors du défi ganadero du samedi 1er juin seront opposés à des toros d’Albaserrada et de Concha y Sierra.

tent21k

Une tienta suivie avec intérêt par de nombreux aficionados et j’ai envie de dire commentée par Tomás Campuzano qui a accompagné avec à propos les trasteos de son poulain Alberto Lamelas, mais aussi celui de Cayetano.

A l’issue de l’épreuve, j’ai demandé leurs impressions aux deux ganaderos, aux trois diestros et à Tomás Campuzano qui sont revenus sur le tentadero, ainsi que sur cette corrida alésienne…

GANADEROS

Fabrice Torrito

« Revenir à Alès en 2019, c’est doublement émouvant parce que ça fait  trente ans qu’a eu lieu la fameuse corrida de la première Feria du Toro avec les Albaserrada. Le Marquis m’en parlait, insistant sur le fait qu’ils avaient été très bien reçus et que la course lui avait plu. Il se souvenait de Richard Milian qui allait beaucoup à Gerena à cette époque et qui avait coupé deux oreilles.

Les aficionados en parlent encore, ce qui est positif, certes, mais en même temps compliqué, car ça augmente les responsabilités ! Les trois toros de cinq ans et demi qui vont aller à Alès, j’y tenais beaucoup, on m’a proposé de les acheter pour courir dans les rues, mais je disais à Maruchi (la veuve du Marquis) d’attendre car je sentais qu’il allait se passer quelques chose ! Et j’ai alors eu cette opportunité d’Alès, ce qui pour nous est extraordinaire…

Il ne m’en restait plus que quatre de cinq ans et demi et les trois qui seront lidiés à Alès seront très variés de pintas et proviendront de trois sementals différents. On sait qu’à cet âge, les toros  sont plus malins et comprennent plus vite, ils peuvent s’arrêter et se mettre sur la défensive, mais bon, je suis ravi de venir lidier ici.

Sinon, ce n’est jamais du 100%, rien n’est certain, mais j’ai bon espoir de retourner à Madrid… »

gan21k

Jean-Luc Couturier

« On a sorti aujourd’hui trois vaches de Concha y Sierra provenant de trois sementals différents. Elles ont eu des comportements intéressants. Ce sont des vaches qui n’ont que deux ans, deux ans et demi, elles ont permis des faenas, mettant la tête avec chacune son tempérament… C’était un plaisir d’assister à ce tentadero qui montre les progrès et le travail accompli qui s’améliore d’année en année.

Pour Alès, mes trois toros proviendront de deux sementals, un de Concha qui vient de là-bas et qui avait été indulté, nous faisant pour le moment d’excellents produits ! C’et pourquoi nous avons bonne confiance pour cette course.

Concernant la formule, on s’adapte au marché ! Je reste convaincu d’avoir des toros qui vont bien transmettre, ça me va très bien ! Je préfèrerais une corrida complète, certes,  mais c’est une formule qui a pris de l’intérêt chez les aficionados et comme ce desafío concerne aussi les Albaserrada menés par Fabrice Torrito, un enfant de Nîmes, ça va certainement permettre de remplir encore mieux les arènes d’Alès ! Et l’important, évidemment, c’est de les remplir, pas de les vider… »

MATADORS

Francisco José Palazón

fjp21g

« Ce défi ganadero représente un rêve pour moi. C’est une belle opportunité pour revenir en France ! Je pense que cette formule est plutôt attrayante et personnellement, elle ne me gêne pas. Le plus important, c’est bien d’être entré dans cette feria d’Alès !

fjp21f

Je vais revenir ensuite pour le festival de Gimeaux début mars, ce qui me fait très plaisir, puis je vais essayer d’entrer dans les arènes de ma ville, Alicante, et aussi bien sûr à Madrid. Je ne suis pas dans le Bombo, mais j’espère obtenir un poste parmi les nombreux cartels ficelés à Las Ventas… »

Alberto Lamelas

« C’était un tentadero important, avec trois vaches différentes. La mienne, la seconde, celle qui m’a été dévolue, est allée de menos a más, se révélant un peu faible d’emblée, je lui ai donné la distance et peu à peu, elle s’est mise en confiance et j’ai pu en profiter en baissant la main…

al21g

Ce desafío d’Alès est important car il met aux prises deux élevages toristas et je pense que l’affiche est attractive pour les aficionados de cette sensibilité. J’aime bien cette formule car elle ouvre un peu plus l’éventail et si un toro ne t’embiste pas, l’autre pourra peut-être le faire !

al21f

La temporada 2018 a été pour moi une saison  difficile dans la mesure où je n’ai pas pu entrer dans la feria de San Isidro alors que des toreros de ma condition ont besoin de se faire remarquer à Las Ventas pour espérer aller de l’avant. J’étais assez découragé mais vers le milieu de la temporada, j’ai triomphé à Cenicientos avec une corrida du Conde de la Maza, le dernière qui s’est lidiée. J’ai été déclaré triomphateur de la feria et je suis engagé pour la prochaine feria. J’ai aussi fait mes débuts en Amérique, en Colombie et au Venezuela, et j’ai réalisé une tarde importante à Tyrosse pour un desafío Palha/Miura. J’ai coupé une oreille avec beaucoup, de force à un toro de Miura très exigeant. Bref, une temporada difficile, mais je suis content  car ça m’a ouvert quelques perspectives. Je vais aller au festival de Gimeaux le 3 mars, je suis aussi programmé à Aignan, Alès et Cenicientos, et j’espère que d’autres engagements vont suivre. Ils sont pour le moment en pourparlers, donc je ne peux pas en dire plus…  C’est l’affaire de Tomás Campuzano qui m’aide beaucoup et me conseille très bien, comme tu as pu t’en rendre compte au cours de ce tentadero ! »

Cayetano Ortiz

«  C’était la seconde vache que je tientais de l’année, ça n’a pas été la meilleure pour le torero, mais elle m’a permis de faire le point, avec encore pas mal de choses à corriger. J’ai eu la chance de profiter des conseils du maestro Campuzano, je le lui avais demandé au début du tentadero et c’est toujours bien d’avoir quelqu’un d’averti qui depuis le burladero peut te donner les bons conseils en voyant les choses sous un angle différent. Malgré les complications de la vache, ça a représenté pour moi un bon entrainement. Il fallait marquer une pause entre chaque muletazo et c’est là où en fait elle répondait le mieux.

co21g

La formule de ce desafío ganadero me plait bien car elle va me permettre de toréer deux adversaires d’encastes différents. Ce sont deux élevages que je ne connais pas, même si j’avais participé à un tentadero chez Albaserrada à l’époque où j’étais chez Ruiz Miguel…

co21f

L’an dernier, je n’ai eu aucune opportunité. Ma dernière corrida toréée en France s’est déroulée à Boujan en 2017 et cette année, cette corrida d’Alès marquera en quelque sorte mon retour. Je pense que ça peut être pour moi un tremplin important, et plus tard dans la temporada, je devrais toréer une autre corrida.

Ce n’est pas évident car les cartels  sont déjà pratiquement bouclés pour cette saison, mais si je m’en sors à mon avantage, ça peut m’aider pour la saison suivante… »

APODERADO

« Ce tentadero a été très intéressant. Chaque animal a son sitio et il est important de le découvrir pour pouvoir lui donner les bonnes passes afin de se régaler et de régaler le public. Cette vache avait une bonne distance de loin, elle a bien répondu, avec un bon rythme de vache brave. La première m’a aussi plu, malgré un fonds de faiblesse, et la dernière a eu moins de profondeur.

Alberto se prépare à fond et l’apoderado devient fou à force d’appeler les empresas ! En vérité, c’est difficile d’obtenir des réponses, mais il faut continuer à se battre. Je suis assez peiné de voir qu’il y a des postes qu’il pourrait occuper compte tenu de ses prestations antérieures, mais ce n’est pas toujours le cas. C’est d’ailleurs le cas aussi en France où j’attends quelques réponses dans des arènes où Alberto s’est mis en évidence…

Ce qu’il faudrait, c’est évidemment un triomphe à Madrid, c’est un torero qui a des qualités, du poder et surtout une bonne technique… » Tomás Campuzano

tc21m

ALÈS

Tous les détails sur la prochaine Feria de l’Ascension 2019…

al21f 001

al21g 001

al21h 001

al21k 001

BOMBO

Ce jeudi dans la salle Alcalá de Las Ventas, le sorteo du Bombo pour la future San Isidro a été effectué par des présidents de cette arène…

bombo21x

Les boules ont donné les combinaisons suivantes : Antonio Ferrera/El Puerto de San Lorenzo, Diego Urdiales/Alcurrucén, Sébastien Castella/Jandilla, Miguel Ángel Perera/Fuente Ymbro, Paco Ureña/Alcurrucén, Alberto López Simón/Parladé, Andrés Roca Rey/Adolfo Martín, Álvaro Lorenzo/Garcigrande et Ginés Marín/Montalvo.

bombo21j

Suite à ce tirage au sort, l’empresa sera chargée de compléter ces cartels selon les critères suivants :

- Toreros qui ont participé au sorteo et qui veulent toréer plus d’une corrida.

- Confirmations d’alternative.

- Toreros émergents.

- Toreros habitués aux corridas dures à qui l’on offre l’opportunité d’entrer dans d’autres types de cartels.

- Autres toreros dont l’entrée dans San Isidro est légitime…

Voir la vidéo du tirage au sort en cliquant ICI

ARZACQ

arz04q

Voir la vidéo du débarquement des novillos d’Antonio San Román en cliquant ICI

HAVANITA

Rappel : Conférence Alberto Lamelas à Mont de Marsan ce Vendredi soir…

Ce vendredi, le matador de toros Alberto Lamelas sera reçu au Havanita Café de Mont de Marsan à partir de 19h.

al21w

Récemment désigné triomphateur de la prestigieuse Féria de Cenicientos 2018, Lamelas sera également au cartel de la corrida de Pâques d'Aignan face aux toros de Lora Sangrán.

Cette conférence sera l'occasion pour les aficionados d'échanger avec lui au sujet d'une temporada 2019 qui s'annonce décisive avec déjà trois rendez-vous pris à Aignan, Alès et Cenicientos.

Ouverture des portes à partir de 19h30, entrée libre et gratuite.

Tapas y Vino à l'issue de la conférence.

(Communiqué)

PALCOS

palcos21k

TENDIDO CERO

L’émission propose des sujets sur El Cid qui a annoncé sa retirada à l’issue de la prochaine saison, la feria de Valdemorillo, la temporada de Bogotá, mais aussi Salvador Távora, récemment décédé, et le Bombo madrilène…

tc21k

Pour voir cette émission, cliquez ICI

FLAMENCO

Concert de Flamenco « Puro »

Samedi 23 février « Gitans et Flamencos d’Algérie Acte I »

Samedi 2 mars « Gitans et Flamencos d’Algérie Acte II»

Auditorium de la MDVA, 2 Bd des Lices, Arles 20h30

Interprètes Meryem Koufi, Paco Santiago et José Boleco, et artistes invités

flam21k

Né de la rencontre dans le sud de la France, de la musicienne et chanteuse de flamenco Algérienne Meryem Koufi, considérée comme l’une des voix les plus pures du flamenco et deux des plus importants artistes gitans originaires d’Algérie, Paco Santiago et José Boleco.

Il ne s’agit pas seulement d’un spectacle musical et de rencontre artistique, c’est avant tout une histoire de culture et de mémoire, celle d’un héritage culturel d’une infinie richesse. Le Flamenco, création née de la croisée des chants arabes, des mélodies juives inspirées de chants byzantins, des rythmes hindous apportés par les gitans en Espagne au XVe siècle et du folklore populaire andalou.

Information et réservation : office du tourisme Arles

www.arlestourisme.com/fr    - Tél 04 08 18 41 20

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff

 arl11aff