Samedi 23 Mars 2019
Casanueva, Las Ventas, Alès, CFT, Adoureño, Joubert, De Justo, Fortes, Café Toro, Grana y Oro…
Mercredi, 27 Février 2019

cas27wz

Bilan de la temporada 2018 de la ganadería Casanueva de José et Guillaume Bats…

Au cours de ma récente escapade dans le Sud-Ouest, j’ai eu l’occasion de rencontrer les éleveurs avec qui nous avons fait le point sur une saison plutôt réussie, mon intention étant  de rencontrer aussi les autres assez rapidement… Mais pour l’heure, la parole est à Guillaume Bats…

cas27a

« Chronologiquement, en 2018, nos toros sont allés à Castelnau Rivière Basse, avec trois novillos, deux le matin et un l’après-midi. Le matin, celui pour Yon Lamothe est sorti très bon, avec beaucoup de moteur, et l’autre, pour Solalito s’est révélé plus compliqué, mais il avait quand même quelques qualités. Solal s’est qualifié pour l’après-midi après avoir coupé une oreille. Notre novillo de la tarde, combattu par Valentín Hoyos, a été moyen, il manquait un peu de race et de transmission.

cas27g

Le lendemain, on était à Bayonne avec deux erales d’origine Torreón, les deux autres étant de l’Astarac. Nos deux sont sortis bons, un avec beaucoup de race et un peu de piquant et le second, « Engañoso », avec pas mal de classe. Il a été crédité de la vuelta et je suis sorti a hombros avec Pablo Paéz qui lui a coupé les deux oreilles, se qualifiant ainsi plus tard pour la finale qu’il a d’ailleurs gagnée !

cas27h

Ensuite, on est allé à Mont-de Marsan où l’on a gagné la novillada concours. Notre novillo « Isabelillo » s’est distingué par sa noblesse et sa classe. C’était la troisième fois qu’on remportait ce concours et les deux fois précédentes, en 2014 et 2016,  on a lidié la novillada complète l’année suivante, mais ça ne sera plus possible car maintenant, il a été décidé que la non piquée serait en concours. Donc, en principe, on devrait revenir au Plumaçon pour la prochaine édition, mais si c’est le cas, nous n’emmènerons qu’un seul novillo. Néanmoins, il est évident qu’un succès dans cette arène est pour nous une grande satisfaction…

cas27l

Après, il y a eu Maurrin début août, avec une chaleur atroce, à tel point que pour une novillada à 18h, on a embarqué les novillos seulement une heure avant ! Ces conditions se sont ressenties sur la course, le nôtre, combattu par Solal, est sorti noblote, mais un poil faible, ce qui a contrarié la lidia, le novillo répétant, mais au troisième ou quatrième muletazo, il baissait de régime, donc il ne m’a pas trop plu.

cas27j

On a poursuivi avec deux novillos en privé, un pour Thomas Dufau qui était venu se préparer juste avant qu’il aille couper une oreille à Madrid. Il est sorti exceptionnel, l’un des meilleurs  qu’on ait lidié. D’ailleurs, on l’a gardé comme semental ! Il s’appelle « Libiano », d’origine Torreón, sortant très brave au cheval et à la muleta, il a répété avec beaucoup de race, toujours en humiliant. Thomas s’est régalé, il a toréé pendant plus de vingt minutes et au bout d’un moment, il m’a dit : « je m’arrête, je lui ai tout fait ! Il est tellement bon, je ne sais plus quoi lui faire d’autre !  ».  Thomas m’a dit ensuite qu’au cours de sa carrière, il n’avait que très peu touché de toros avec autant de qualités !

cas19k1

Yon Lamothe est lui aussi venu combattre un novillo « a puerta cerrada », il est aussi bien sorti. Yon a mis un peu de temps à le combattre, puis quand il l’a mieux compris, il s’est régalé car « Aguafuerte » avait de bonnes réponses. Il embistait en brave et forcément, ça donnait de l’importance au labeur du novillero. Celui-là aussi, on l’a gardé, mais pour l’instant on ne l’a pas mis sur les vaches car je le trouve trop ouvert de tête. Comme je n’ai pas envie d’aller à Pamplona, ni à Bilbao, je ne veux pas me retrouver avec des têtes démesurées dans le futur ! Disons que si un jour j’ai un problème avec un autre reproducteur, il pourra pallier ce contretemps.

cas237x

Si je dois résumer, je suis globalement satisfait de leur comportement, mais ce qui m’a tout de même chagriné, c’est que l’on ait eu de la pluie non stop du 1er janvier au 1er juin, ce qui a compliqué leur préparation par rapport au trapío souhaité. Mais dans le domaine du comportement, que ce soit à Castelnau le matin, Bayonne, Mont de Marsan ou encore en privé, il n’y a rien à dire. Le seul qui m’a vraiment déçu est celui de Maurrin.  Il est évident que le problème de la chaleur déjà évoqué a peut-être joué, mais pour moi ce n’est quand-même pas une excuse.

cas27i

En ce qui concerne la composition de notre cheptel, les dernières acquisitions remontent à 2017 avec un lot de six vaches du Torreón que j’ai vu tienter. On garde tout de même quinze vaches et un semental de Gallon que l’on mène à part et qui donnent aussi de bons résultats, comme le matin de Castelnau. On sait que ça fonctionne bien en non piquée et comme on a de la demande,  autant garder une rame qui réponde. Mais notre élevage est à présent essentiellement constitué de l’apport des produits d’El Torreón, la ganadería de César Rincón. Quand on va dans de grandes arènes, par rapport au volume, c’est sûr que c’est plus facile avec le Torreón ! Le maestro nous a vendu des vaches de grande qualité, surtout sur le premier lot, pour l’instant on a les deux et on va continuer comme ça. On est à cinquante mères pour 140 têtes de bétail sur environ 80 hectares, et on ne veut pas dépasser cette taille car le marché n’est pas extensible !

cas27n

Parmi les projets pour la future temporada, il est encore prématuré de citer des noms, mais outre Mont de Marsan où on espère bien être répété, comme déjà évoqué, on a une quinzaine de d’erales à proposer, ce qui peut faire trois lots de quatre et quelques novillos séparés. On est notamment en contact avec trois arènes, ce qui devrait se concrétiser courant mars et qui correspondrait à la plupart de nos novillos mis sur le marché. Le reste, si c’est le cas, comme pour Thomas et Yon cette année, passera en privé.

cas27m

Le problème principal, c’est qu’il y a moins d’argent et qu’en définitive, ça réduit partout et ce qui trinque en premier lieu, c’est le plus souvent la novillada sans picadors ! Le marché est donc en train de se réduire comme peau de chagrin, c’est essentiellement pour cette raison qu’on ne souhaite pas élargir la production.

cas27p

Le semental "Trajeado"

Au sujet des tentaderos, on fait principalement tienter les toreros français, surtout ceux qui sont dans le coin comme Thomas Dufau et quelques autres, mais aussi par amitié Emilio De Justo qui est venu l’an passé, ou encore cette année Guerrita Chico, un diestro colombien qui est très ami avec César  Rincón et qui s’est mis en évidence…

cas27d

Une propriété en deux parties que l'on peut voir sur ce cliché, avec la particularité que pour passer de l'une à l'autre, il faut faire un détour par une route...

Pour revenir sur nos installations, on peu dire qu’on est allé « a más » dans un  optique certes taurine, mais aussi touristique avec des équipements correspondant à notre volonté d’équilibrer l’aspect économique de l’élevage et de soigner la qualité de notre réception. On a beaucoup de groupes venus visiter les Landes pour leurs vacances. On leur montre le bétail, ils prennent ensuite le repas puis on leur explique ce qu’est la tauromachie. Ça peut être lié à un tentadero, mais le plus souvent, il s’agit de séances de démonstration au carretón avec Mathieu Guillon et Baptiste Cissé, avec maniement des capes. En général, pas mal d’entre eux disent après qu’ils avaient un préjugé plutôt défavorable, mais qu’ils ne voyaient pas à présent les choses de la même façon ! Comme quoi, rien ne vaut des explications sur le terrain…

cas27o

En outre, comment ne pas remercier tous ceux qui nous soutiennent et nous aident par leurs compétences et leur aficion. La peña Casanueva, regroupée autour de son président Armel Dupouy, s’est réunie récemment pour son assemblée générale afin de faire le point des activités, avec notamment l’accueil des visiteurs sur le site de notre placita, se félicitant notamment de la journée taurine de septembre dernier au cours de laquelle Yon Lamothe a toréé deux novillos.

cas27q

De ce bilan, on retiendra encore la publication d’un bulletin, « Noticias », et à l’avenir, cette association dont le nombre d’adhérents est en augmentation souhaite organiser encore plus de sorties lorsque la ganadería sera programmée dans une arène. Elle pense s’affilier à diverses entités et faire encore davantage d’efforts dans le domaine de la communication, toujours dans le sens d’encore mieux soutenir la devise… »

cas13k

Suerte pour 2019, ganaderos y aficionados…

LAS VENTAS

Premiers cartels de la temporada 2019 à Las Ventas… avec notamment Adrien Salenc !

lv27k

ALÈS

La nouvelle équipe de « Tempéras Alès Cévennes » a dévoilé le programme taurin 2019 que vous pouvez retrouver sur le site  http://www.feria-ales.fr

al27k

La location internet est ouverte depuis le 25 février, voici le lien pour accéder directement à la pré-réservation : http://www.feria-ales.fr/pre-reservation-en-ligne/ de même par téléphone au 06 47 68 63 42

N'hésitez à réserver dès maintenant.

Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements complémentaires…

(Communiqué)

CFT

Lire la suite de ce texte de remerciements envers Juan Leal pour ce qu’il a entrepris envers les jeunes au travers du certamen de La Fragua à Pontonx en cliquant ICI

cft27p

ADOUREÑO

Le dimanche 10 mars à 10h30, dans les arènes de Nogaro, aura lieu une tienta. Le matador, Yannis « El Adoureño » aura l'occasion de tienter trois vaches de l'élevage de Jean-Louis Darré. Son picador, Laurent Langlois, sera également présent afin de permettre au ganadero d'apprécier le comportement de son bétail.

La Peña El Adoureño avait à l’origine retenu la date du 10 mars pour offrir à son torero l'un de ses premiers entraînements, devant du bétail, depuis son opération de l’épaule en novembre dernier. El Adoureño devenu matador de toros en 2018, les co-présidents de l’AAN (club de rugby nogarolien dans lequel Yannis fut joueur dans sa jeunesse) lui ont proposé de donner le coup d’envoi du derby de rugby opposant Vic-Fezensac à Nogaro ce même jour.

ad27k

Les deux associations nogaroliennes ont donc décidé de co-organiser cette journée afin de permettre à leurs membres respectifs de faire la passerelle entre ces 2 activités ô combien empreintes de la culture régionale. De par cette coopération, les licenciés de l’AAN bénéficieront de tarifs préférentiels à la tienta de 10h30. De la même manière, les adhérents de la Peña El Adoureño profiteront d’une réduction pour les matchs de rugby de l’après-midi.

A l'issue du spectacle matinal, un déjeuner en commun sera proposé au restaurant Solenca à Nogaro. Ce repas au tarif de 18€ par personne sera ouvert à tous, sur inscription, avant le 6 mars (Solenca : 06.52.09.09.08).

La Peña El Adoureño et l’AAN vous attendent nombreux pour partager de bons moments de convivialité.

(Communiqué)

JOUBERT

Andalucía Aficion, l'agence de voyages spécialiste des séjours taurins, a reçu le matador de toros Thomas Joubert pour trois jours de campo en Andalousie, en compagnie d'un groupe d'aficionados français.

aaf27a

Des moments d'échange et de partage avec Thomas dans la préparation de sa temporada 2019.

aaf27b

La bonne ambiance et l'aficion étaient au rendez-vous sous le soleil andalou pour faire de ce séjour une réussite.

(Communiqué)

DE JUSTO

Emilio De Justo a été opéré à la clinique San Francisco de Asís de Madrid de la fracture au scaphoïde gauche subie samedi dernier quand il toréait de muleta le second toro de son lot à Vistalegre.

edj27k

L’intervention, à charge de l’équipe dirigée par le Dr. Lucas Villarrubia et consistant à fixer l’os fracturé par une vis, s’est déroulée comme prévu, sans complications.

Les délais de récupération sont en attente d’être définis par l’équipe médicale…

(Communiqué et photo de Tauroemoción)

FORTES

Suite à la blessure subie lors de la dernière Feria de Otoño de Madrid, le matador de toros Fortes va devoir être opéré rapidement à cause d’une ostéomyélite (infection des os), ce qui dans un premier temps va lui faire perdre pour le moins ses engagements de Valencia et Madrid.

fortes27f

On lui souhaite bien entendu une prompte récupération…

fortes27g

CAFÉ TORO

ct27k

GRANA Y ORO

gc27k

Avec comme invité le matador de toros González Caballero, l’émission propose des reportages sur divers colloques et remises de trophées, un hommage à Marcos de Celis et l’actualité venue de l’autre côté du charco…

gc03xw1

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 stm19aff

 arl19aff

 al23aff

 ist25aff