Mercredi 16 Octobre 2019
Gimeaux, Adrien, Aficion…
Dimanche, 03 Mars 2019

gim03wz

Beau succès de la Fiesta Campera de Gimeaux, avec mention à Alberto Lamelas et Solalito qui sont repartis avec deux oreilles…

Première remarque pour planter le décor, une météo favorable qui a certainement contribué à l’adhésion des aficionados qui sont venus en masse dans la "Monumental". Et dire que contrairement à ce que mentionnait l’affiche (Fiesta Campera de Printemps)… on était encore en hiver !!! Gageons que le vrai printemps qui va arriver soit aussi clément que ces derniers mois…

Il faut dire qu’après avoir été un peu sevrée, l’aficion avait certainement hâte de se retrouver dans un contexte aussi taurin que festif et convivial, ce qui dans l’antre mythique des installations du CT Lou Fourmigo est à chaque fois de circonstance.

Ajoutons à la recette la qualité de l’accueil et l’investissement du président Daniel Caparros et ses membres, très dévoués dans tous les secteurs, taquilla, service restauration, buvette, repas, piste… et bien sûr des principaux protagonistes, à savoir ceux qui se mettent devant les toros. Bref, félicitations à tous pour leur implication…

ls03k

La journée avait commencé le matin par une capea permettant de mieux connaitre deux aspirants de l’école taurine du Pays d’Arles dans le contexte de leur première épée. Lucas Spagna ouvrit la séance avec un becerro d’El Campo juste de forces qu’il s’employa à canaliser après avoir pris ses marques, se distinguant par un style parfois bien huilé. Las, la conclusion l’a privé d’un trophée qui lui tendait les bras.

mig03k

L’autre élève, Miguelín, eut en partage un Pagès-Mailhan et mit toute sa volonté dans la bataille lors de séquences appliquées, une entière au second envoi libérant une oreille qui mettait un terme de la meilleure des façons à cet hors-d’œuvre matinal.

fjp03k

Après les agapes de la mi-journée, et face à du bétail de Françoise Yonnet qui sera piqué par Gabin, Francisco José Palazón a démarré la tarde en s’illustrant au capote et après une pique légère, il brinda à l’assistance un trasteo qui le verra s’arrimer pour trouver les bonnes solutions. L’Alicantino finit par en prendre la mesure, laissant une impression favorable pour son dominio, juste ternie par la rapière, ce qui n’empêcha pas le palco de lui concéder une oreille.

al03k

Alberto Lamelas prit un client qui le serra d’emblée, évitant de peu l’accrochage au fil des planches. Après trois puyazos puis deux bonnes paires à charges de Thomas Ubeda, le Madrilène brinda à la compagne de Daniel Caparros et s’engagea dans des échanges décidés, donnant la distance et exécutant des muletazos ajustés pour la plupart lors d’un trasteo sérieux.

fy03k

Entière au second envoi et deux oreilles, le bicho étant pour sa part crédité de la vuelta.

as03k

Adam Samira démarra la seconde mi-temps, celle réservée aux novilleros en non piquée… qui ce jour verront paradoxalement Gabin  officier ! L’Arlésien se fit remarquer au capote avant deux rations de fer puis un brindis au conclave qui allait être le signal de départ d’échanges parfois tendus, le plus souvent droitiers, Adam s’appliquant sur plusieurs séries de bonne facture, avant un désarmé puis une sévère voltereta. Il se reprit bien avant de placer une demi-lame. Oreille.

sol03k

Solalito ferma la marche avec un adversaire légèrement piqué, le Nîmois partageant ensuite les palos avec Fabien Castellani. Saluts des deux. Brindis à Alberto Lamelas et son apoderado Tomás Campuzano lançant une faena compacte et cohérente entrecoupée de gestes allurés sur le bon tempo. En fin de parcours, Solal appuya sur les effets artistiques avant de se défaire d’une entière du dernier Françoise Yonnet qui, relation de cause à effet, aura à son tour les honneurs de la vuelta. Deux oreilles de bon augure pour la suite…

En définitive, une excellente entrée en matière dans le Sud-Est que l’on résumera en attribuant les deux oreilles et le rabo au Fourmigo !!! Avec un seul petit bémol, étant donné que la perfection n’existe pas dans ce bas-monde, la poussière ! En effet, il fallait voir comment s’envolait le sable à chaque déplacement des toros. Bref, on en a pas mal mangé, et de temps en temps, le nuage allait jusqu’à voiler les acteurs…Et franchement, ce n’est pas le pissadou sortant d’une manche d’arrosage apparemment fatiguée qui allait régler le problème… A part ça, tout juste !!!

ADRIEN

Lors de sa remise de trophées annuelle, le Club Taurin de Calasparra a distingué Adrien Salenc qui a remporté la « Espiga de Oro » (l’Epi d’Or) en tant que triomphateur dans la catégorie novilleros de la Feria del Arroz 2018 (Feria du Riz). Enhorabuena !

adr03k

Au cours des la même soirée, ont notamment été distingués, au hasard des catégories, Emilio de Justo, les élevages Miura et Valdellán, le picador Juan José Esquiviel…

AFICION

af03k

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff