Mercredi 16 Octobre 2019
Lunel, Olivenza, Valencia, Istres, Alès, Mugron, Canton…
Lundi, 11 Mars 2019

lu11wz

Programme détaillé de la temporada lunelloise 2019…

 lu11a

lu11b

lu11c

 lu11d

 lu11e

 lu11f

 lu11g

OLIVENZA

Retour sur la corrida de clôture qui a vu les triomphes d’Andrés Roca Rey et Ginés Marín, ainsi que la bonne prestation de Morante de la Puebla…

ol11w 

Voir la vidéo en cliquant ICI

VALENCIA

Devant un quart d’arène et face à des novillos de Guadajira donnant un jeu inégal, meilleur le 3, Ángel Téllez a été le plus en vue, coupant une oreille à son second après avoir fait la vuelta à son premier.

at11k

Silence aux deux pour Juan Cervera et saluts puis applaudissements pour Francisco de Manuel.

(Photo : SCP)

ISTRES  

« La promo de la féria d'Istres se poursuit. D'abord à Marseille au CTPR de St Marthe, les aficionados ont été conviés au Château Ricard pour la présentation des férias du 13.

ist11f

Puis Béziers, au Cercle Taurin Biterrois, où il est maintenant de tradition que chaque année Istres y présente sa programmation.

ist11m

Enfin, samedi dernier à l'auditorium de Fourques, où l'empresa des arènes était accompagné des éleveurs français Jean Luc Couturier et Dominique Cuillé. Cette soirée passionnante, animée par Paul Hermé, avait à nouveau réuni bon nombre de personnes. Au cours de cette soirée où tous les cartels ont été détaillés, les deux ganaderos ont évoqué leur triomphe de l’an passé qui a eu pour conséquences d’être répétés et leur lot pour l’édition à venir, Valverde pour un mano a mano très attendu et Cuillé pour une novillada en ouverture de la journée mexicaine. Une course aux contours originaux de par le nombre de novilleros en présence et surtout pour le prix au vainqueur, le lauréat étant invité à se présenter dans la Monumental de Mexico…

ist11k

Ne rien laisser au hasard, telle est la devise des organisateurs de la féria istréenne.

Du côté de la taquilla, il reste à ce jour une moyenne de 800 places à vendre par corrida et 900 pour la novillada.

A un peu moins de 100 jours de la féria, l'engouement pour l'édition de 2019 se ressent déjà ! »

ALÈS

Alès Temperas Cévennes, Lou Fourmigo et Les Areneros du Pays d’Arles vous invitent à cet événement…

al11k

MUGRON

Présentation des novillos de Baltasar Ibán pour les Pâques Taurines à Mugron le lundi 22 avril à 16h30…

bi11w

Voir la vidéo en cliquant ICI

mug06w

CANTON

La maturité de Dorian…

Le Club Taurin de Mimizan organisait vendredi soir à la salle des fêtes de Sainte Eulalie en Born sa soirée débat annuelle. Une centaine de personnes y participaient. Le héros principal était le jeune novillero Dorian Canton, venu de son Béarn natal. Il était interrogé par l’ancien président du club taurin mimizanais, le journaliste et chroniqueur taurin, Pierre Vidal.

dc11m

Un débat passionnant qui a permis de découvrir les espoirs de ce jeune homme qui a surpris l’assistance par sa maturité et sa lucidité. Il parle sans complexe de cette vocation de faire carrière dans l’arène qui est lui tombé dessus alors que, natif d’Asson, dans la vallée la plus perdue du Béarn, sans avoir dans sa famille ni chez ses amis aucun aficionado, il décidait dès ses huit ans de porter un jour le « costume de lumières ».

dc11n

Une vocation que ses parents (son père Marc Canton, maire de la commune d’Asson, était présent dans la salle) ont toujours comprise et soutenue. C’est ainsi que Dorian s’est rendu tous les mercredis à Cauna, au siège de l’Ecole Taurine Adour Aficion dirigée par le maestro Richard Milian, conduit par son père : 300 kilomètres aller-retour tout de même. Dorian a la passion du toro. Il veut le jauger, le comprendre et s’entendre avec lui en quelques minutes. C’est une pression très dure à subir pour un jeune homme qui n’a pas 18 ans. Il a une foi solide qui l’aide à supporter ces moments qui, on l’a bien senti, font l’essentiel de sa vie.

 

Il poursuit néanmoins ses études et espère bien décrocher son bac cette année. Ses objectifs ? Aller plus loin sur le dur chemin d’une profession où on ne fait pas cadeaux. Il y a la perspective d’une alternative à Bayonne pour la « corrida des fêtes », mais il a tenu à préciser « que rien n’était encore fait ». S’il ne devient pas matador, il continuera sa route de novillero et déjà son programme est bien rempli : Garlin, Aire-sur-l’Adour notamment, il débutera aussi dans le Sud-Est et on le verra en Espagne en ce début de saison. Par sa sincérité, son calme, il a gagné la sympathie de nombreux membres du club qui se sont promis de venir le soutenir.

Charro Santos Loreto

Soirée réussie donc, en présence du maire de la commune Bernard Comet, du maire de Mimizan Christian Plantier et du président du Club Taurin Mimizanais François Villenave. Celui-ci a présenté l’élevage qui sera présent lors de la corrida de cet été, il s’agit d’exemplaires de Loreto Charro devise qui, l’année passée avait donné de grandes satisfactions au public des arènes du Courant…

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff