Lundi 15 Juillet 2024
Valencia, Fourques, In Memoriam, Goya, Graves, Flamenco…
Dimanche, 17 Mars 2019

sc17wz

Triomphe de Sébastien Cstella qui a coupé les deux oreilles d’Horroroso, un grand toro de Jandilla…

Devant trois quarts d’arène et face à des toros de Jandilla et Vegahermosa (1 et 6), donnant un jeu inégal, la palme allant à un grand quinto, Horroroso, crédité de la vuelta après pétition d’indulto, le grand gagnant a été Sébastien Castella qui est sorti a hombros après lui avoir coupé les deux oreilles.

jand17k

Une superbe performance du Biterrois qui a justifié dès l’entame de sa temporada son indiscutable statut de figura…

sc17x

Silence puis deux oreilles pour Sébastien Castella, saluts puis silence pour Diego Urdiales et silence aux deux pour Cayetano.

A noter que le deuxième toro a sérieusement blessé le banderillero Gómez Pascual, victime d’une cornada au niveau des vertèbres lombaires 4 et 5. Pronostic réservé.

(Photos : SCP)

FOURQUES

Agréable journée taurine qui a bénéficié de la clémence de la météo avec en fin de compte, le triomphe de Tristán qui s’est imposé face à un eral de Jacques Giraud, par ailleurs président de l’école taurine organisatrice, celle de Rhône Aficion.

Devant environ trois quarts d’entrée, ont défilé dans l’ordre de sortie Clément Hargous, du CFT, pour combattre un novillo de François André, Solalito, de l’école Campo de Gibraltar, un Jalabert, Alejandro Rivero, de Badajoz, un Pagès Mailhan, et Tristán, de l’école Rhône Aficion, qui a fermé la marche avec un exemplaire de Giraud.

four17w

Jacques Giraud est intervenu en piste micro en main pour exprimer ses remerciements envers tous ceux qui d’une façon ou d’une autre ont contribué par leur action ou leur soutien, à la réussite de cette journée. Il a aussi expliqué la nécessité des novilladas sans picadors avant le paseo, au terme duquel une minute de silence a été observée à la mémoire  de Frédéric Cabasse, « Fredo », qui tenait le bar des Lices…

ch17k

Clément Hargous (oreille) a reçu son adversaire par larga cambiada de rodillas puis capoteo appliqué avant un bon quite de Solalito avec qui il partagea ensuite les banderilles pour une ovation elle aussi partagée. Brindis à l’assistance puis deux cambios au centre avec ensuite quelques derechazos valeureux, entrecoupés d’un sérieux avertissement sur un hachazo. La suite sera inégale mais volontaire, Clément signant plusieurs naturelles ajustées avant que l’eral ne termine rajado. Demi-lame.

sol17k

Solalito (oreille) était venu remplacer Yon Lamothe. Son opposant afficha rapidement, pour s’être invalidé, des signes de faiblesse qui ont contrarié une faena brindée au public au demeurant agréable, mais qui relation de cause à effet, manqua un peu de transmission. C’était d’autant plus regrettable que Solalito avait bien pris la mesure du Jalabert, au demeurant noble. Entière.

ar17k

Alejandro Rivero (oreille) tomba sur l’exemplaire le plus intéressant de la tarde. Après une bonne réception capotera et une réplique applaudie de Tristán, le pensionnaire de l’école de Badajoz a brindé sa faena à Juan Bautista puis a démarré à genoux, devant toutefois bien vite se relever. Par la suite, Rivero donna la distance et enchaina les passes en profitant de la bonne embestida du bicho lors de séquences d’inégale portée artistique. Atravesada suivie de deux coups de verdugo.

tr17k

Tristán (deux oreilles) eut en partage un pensionnaire de Giraud qui sauta dans le callejón puis tenta à deux reprises d’atteindre les spectateurs de la barrera ! Après ce moment de susto, le Giraud  s’en prit à Clément Hargous sur un quite puis dans la foulée à Tristán, les deux se trouvant un moment en bien mauvaise posture, sans toutefois trop de dégâts apparents. Brindée au conclave, la faena comprit de bons moments face à un eral qu’il ne fallait pas douter, mais qui possédait notamment une bonne corne gauche, ce dont profita Tristán pour distiller quelques naturelles méritant la mention. Entière au second envoi en se retrouvant au sol après bousculade avant d’aller recueillir les deux oreilles du triomphe…

four17k

A l’issue de la course, Juan Bautista est venu remettre en piste les trophées Terre d’Argence (tableaux de Tom Garcia) à Tristán, triomphateur, et Pascal Mailhan, pour la récompense au meilleur novillo.

jer17k

En matinée, devant environ 200 personnes, la jeune génération de l’école a été invitée à se produire, d’abord Jérôme Bélinguier « Jeronimo » qui faisait sa présentation  en public avec un eral en capea. Evidemment, il n’en est qu’à la base de la pyramide, mais il a mis pas mal de cœur à l’ouvrage et malgré un bagage qui n’en est qu’à ses balbutiements, il a su s’attirer la sympathie des gradins.

je17k

Ensuite, José Espinosa « El José » a combattu un novillo de Barcelo pour sa première épée, une épreuve qui le vit quelque peu à la peine, mais sans se décourager, José tira tout de même quelques muletazos méritoires. Avec les aciers, ce fut un peu plus délicat, mais lui aussi mérite des encouragements…

IN MEMORIAM

Nous avons appris ce dimanche le décès de René Chavanieu, figure emblématique du milieu taurin, qui a fait suite de quelques heures seulement à celui de son épouse…

rch17k

Une bien triste nouvelle pour le monde des toros…

Torofiesta s’associe à la peine d’Arlette, sa fille, sa famille et ses proches.

Les obsèques auront lieu mercredi prochain à 14h au Crématorium de Nîmes…

(Photo : JCR)

GOYA

goya17m

GRAVES

Comme annoncé lors de l'Assemblée Générale et au repas de Gala de la Peña, nous passons à l'animation N°4, Soirée MARIE SARA.

goya17k

Lors d'un prochain courrier, nous vous communiquerons l'adresse. Vous pouvez réserver vos places dès aujourd'hui auprès de Michel au 06.83.147.141, ou Pierrette au 06.86.99.81.10.

N'hésitez pas à communiquer sur cette soirée, vos amis seront les bienvenus…  

(Communiqué)

FLAMENCO

Vous avez aimé "Manolete Flamenco" à Nîmes aux Vendanges dans la cour du cloitre des Jésuites ? Vous voulez prolonger ces moments de Duende ? Vous aviez loupé ça ?!

Pour s'y plonger ou s'y replonger: Rendez vous à Lunel, à l'Espace Castel le jeudi 21 mars à 18h30.

Anne Plantagenet, accompagnée de Cristóbal Corbel à la guitare, font revivre le temps d'une lecture enflammée, l'amour sensuel et tragique de Manolete et Lupe Sino, de leur rencontre jusqu'à Linares.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles à retirer sur place.

flam17k

Organisation : LA VILLE DE LUNEL, ARTE Y TORO et LES AVOCATS DU DIABLE.

Réservations pour obtenir une invitation auprès de la Ville de Lunel ou auprès de l'Espace Castel directement.

(Communiqué)