Samedi 20 Juillet 2019
Trophée Nimeño II, Saint-Martin, Sain-Sever, Parentis, Sanlúcar…
Lundi, 08 Avril 2019

sol07zw

Rendez-vous en Terre d’Aficion réussi pour Solalito, vainqueur du XXVIe Trophée Nimeño II…

Par ciel incertain avec averse à partir du cinquième qui s’est progressivement arrêtée, cette édition a attiré environ 3000 personnes. A la sortie, les commentaires étaient très positifs car on avait vu des erales de qualité pour la plupart et trois aspirants qui chacun dans leur corte ont su maintenir l’intérêt sur les travées.

A signaler qu’à l’issue du paseo, une minute d’applaudissements a rendu hommage à René Chavanieu et son épouse, récemment décédés.

Trois erales de Fano puis trois autres de Durand, la plupart donnant un bon jeu, plus compliqué le troisième.

Miguel Polope (oreille et oreille) a été répété après son triomphe de l’an dernier et on s’est vite aperçu qu’avec un an de plus, il avait gagné une maturité qui devrait lui permettre d’envisager assez rapidement le passage dans la classe supérieure ! Face à son Fano de bonne caste, le Valencian  afficha une torería suave et allurée la plupart du temps, surtout à bâbord. Entière en se faisant accrocher, sans mal heureusement.

mp07k

Après une belle competencia aux quites avec Solal, Miguel brinda au public un trasteo appliqué, donnant la distance au pupille de Durand et proposant des séquences relâchées et verticales du plus bel effet. Final par manoletinas, autre entière en se faisant accrocher et nouveau trophée mérité.

Solalito (saluts et deux oreilles) soigna la réception de son Fano, Nino se lançant dans un bon quite rematé par rebolera avant que Solal ne se fasse applaudir palos en mains. Brindis à l’assistance et bonne entame, Solal affichant de bonnes dispositions lors d’une faena comportant plusieurs passages relevés. Las, la ferraille allait le trahir et lui faire perdre tout espoir de récompense un moment entrevue.

sol07k

Avec le quinto, de Durand, reçu par deux largas cambiadas de rodillas et capoteo dynamique, on sentit chez Solalito une folle envie de ne rien lâcher et de s’imposer. Une soif de vaincre qui s’exprima aussi aux banderilles où il récolta une belle ovation. Brindis à son apoderado Serge Alméras puis bonne entame arrodillada qui allait correspondre à l’entrée en lice d’une invitée de la dernière heure, la pluie. Si elle occasionna quelques désagréments passagers sur les étagères, il était clair qu’elle n’allait pas déstabiliser le novillero qui resta bien concentré sur son sujet. Après plusieurs séries bien léchées, Solal adorna sa faena par une séquence à genoux et des naturelles des deux mains. Entière et deux oreilles qui plus tard lui ont permis de décrocher logiquement la timbale…

Nino Julián (vuelta aux deux) proposa à son premier un capoteo varié avant de récolter une ovation au second tercio.  Après avoir brindé à son compañero du CFT Clément Hargous, il mena son opposant vers le centre où il fit preuve de pas mal de cran face à un adversaire compliqué qui le plaça vite sous la menace. S’ensuivirent plusieurs mouvements marqués par la détermination du novillero qui par la suite subit des accrochages assez violents. Relation de cause à effet, il ne put dominer son eral qui de fait, lui compliqua la vie à l’heure de le cadrer. Entière en arrière et quelques difficultés avec le verdugo.

nino07k

Avec l’ultime, Nino partagea les palos avec Solal, les deux étant applaudis, puis étala une fois de plus sa volonté et son courage dans un affrontement qui recueillit quelque écho sur les travées, mais qui hélas a été ensuite altéré par un échec avec la rapière.

sol19z

A l’issue de la novillada, le délégué à la tauromachie Frédéric Pastor remit une muleta à Nino Julián, Arnaud Frade, délégué UCTPR, un capote à Miguel Polope, et Antonio López, sastre de la maison Fermín, un costume de lumière à Solalito, vainqueur du Trophée Nimeño II. Enhorabuena à tous, et à l’An Que Ven !!!

Toutes ces émotions ayant donné soif au public, la journée s’est achevée en piste par un apéritif convivial offert par les Costières de Nîmes…

SAINT-MARTIN

Matinée consacrée à donner la corrida de la veille qui avait dû être reportée, avec une météo certes encore un poil instable, mais qui nous laissa tranquilles, avec en prime de beaux passages ensoleillés. Environ deux tiers d’arène.

Trois premiers toros des Héritiers de Christophe Yonnet et les trois derniers de ceux d’Hubert Yonnet, formant un ensemble bien présenté, donnant un jeu inégal, certains étant l’auteur de belles embestidas pour aller au cheval, la plupart toréables à la muleta à divers degrés. Le troisième a été crédité de la vuelta posthume.

Javier Cortés (saluts aux deux) n’a pas été le plus heureux au sorteo. Avec celui qui ouvrit la séance, il se distingua au capote et après trois bonnes rations de fer, il s’engagea dans un trasteo enlevé qui allait perdre progressivement de sa consistance au fur et à mesure que le bicho baissait de ton. Entière tendida après metisaca.

 jc07f

A son second, piqué en deux fois, Cortés dut vite constater que son adversaire n’était pas des plus solides. Il dut composer une faena certes autoritaire, mais qui relation de cause à effet, manqua d’émotion, le Yonnet réduisant de plus en plus sa charge. Pinchazo puis entière.

Thomas Dufau (vuelta et silence) prit un premier client assez complexe dans ses attaques qui alla trois fois au cheval avant de placer le Landais sous la menace, ce qui ne l’empêcha pas d’afficher sa détermination et de tirer plusieurs séries, notamment droitières, du meilleur effet. Thomas manifesta plus d’entrega que son toro et conclut l’affaire par un coup de canon. Pétition non suivie d’effet.

td07f

Bon capoteo face au quinto piqué en deux fois par Nicolas Bertoli, puis brindis à l’assemblée, derechazos méritoires malgré une opposition complexe qui a permis de bien jauger les ganas de Thomas, ce qui n’a pas suffi pour s’imposer, la ferraille n’arrangeant rien.

Gómez del Pilar (vuelta et applaudissements) a lui aussi étalé une grande détermination, concrétisée d’emblée par une réception a portagayola avant d’être un peu surpris par l’impétuosité de son opposant. Quatre rencontres applaudies, les deux dernières en partant de loin, la musique résonnant au terme du dernier assaut. Brindis au respectable d’une faena aux contours irréguliers, ponctuée toutefois de gestes relevés. Entière tombée d’effet immédiat, vuelta au toro, probablement pour ses charges lors du tercio de piques, et pétition sans suite.

gdp07f

Gómez del Pilar retourna se planter face au toril pour recevoir l’ultime, un bison impressionnant avoisinant les 600 kilos qui provoqua un batacazo sur le premier assaut, suivi de deux autres rencontres bien contenues. Brindis à Thomas Cerqueira d’une faena vite contrariée par la piètre combativité d’un toro qu’on aurait pu penser plus agressif, et pour tout dire encasté. Echec aux aciers, mais incontestablement, ce torero est à revoir…

Voir le résumé vidéo de Feria TV en cliquant ICI

Reparti sur Nîmes pour la novillada du Rendez-Vous en Terre d’Aficion, je publie juste le résultat sec de la corrida de competencia entre six élevages français de l’après-midi donnée avec trois quarts d’entrée…

Toros de Jacques Giraud, Tardieu Frères, Christophe Fano, Jalabert Frères, Roland Durand, Barcelo.

fr07f

Fernando Robleño : silence, silence et oreille.

fr07g

och07f

Octavio Chacón : oreille, saluts et applaufissements.

och07g

A noter que Chacón aurait pu prétendre à davantage de récompenses avec un meilleur maniement des aciers.

Au quatrième toro, blessure par corne au moment de poser les palos du banderillero Alberto Carrero qui a été évacué vers un hôpital de Marseille pour y être opéré suite à une cornada dans la cuisse droite.

(Photos de cette tarde : Jean-Claude Carbonne)

Voir le résumé vidéo de Feria TV en cliquant ICI

SAINT-PERDON

Suite à l’annonce d’hier concernant la journée taurine de Saint-Perdon au Plumaçon du dimanche 25 août, les organisateurs précisent que le novillo d’Alcurrucén est remplacé par un  Aldeanueva…

SAINT-SEVER

La  35ème Semaine Culturelle et Taurine de St-Sever se déroulera du 02/11/19 au 11/11/19…

st sev07k

PARENTIS

Dans le cadre de ses conférences hivernales, l’Association des Aficionados de Parentis en Born (ADA) recevra Francis WOLFF, Directeur du Département de Philosophie de l’Ecole Normale Supérieure - Auteur de nombreux ouvrages sur la Corrida :

Le SAMEDI 27 AVRIL à partir de 18h30

Salle René Labat, au Centre Administratif de Parentis, Place du 14 Juillet.

fw15z

La conférence est gratuite et ouverte à tous ceux qui le souhaitent.

Un apéritif dînatoire sera organisé à l’issue de la conférence au Restaurant de la Poste, moyennant une participation de 20€ par personne.

Les inscriptions à l’Apéritif dinatoire sont ouvertes jusqu’au 23 avril dernier délai à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou en laissant un message sur le répondeur de l’ADA au 05.58.78.45.34.

(Communiqué)

SANLÚCAR

Deux cartelazos dans le coso del Pino…

sdb07f

sdb07g

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff

 arl11aff