Mercredi 20 Novembre 2019
Rafi, Mimizan, Darré, Mugron, Présentations, Expo…
Dimanche, 19 Mai 2019

rafi19wz

Une temporada déterminante pour le novillero El Rafi, avec la Maestranza en point de mire…

Dimanche prochain, Rafi Raucoule « El Rafi » fera le paseo dans la Maestranza de Séville. Pour un novillero français, ce n’est pas banal et ça représente bien entendu beaucoup de préparation et de responsabilité… Actuellement, Rafi met les bouchées doubles et ce mardi, il descendra en Andalousie pour la dernière ligne droite.

rafi19a

Auparavant, le novillero nîmois a déjà signé deux succès, l’un en Espagne, à Bocairent, puis l’autre à Arles pour la Feria Pascale. Deux signes encourageants de la part de Rafi qui visiblement a bien l’intention de profiter de tous ses rendez-vous pour s’affirmer au cours d’une temporada déterminante pour lui avant d’envisager l’ultime changement de statut…

rafi19z

« J’ai débuté ma saison par un festival organisé par mon apoderado Alberto García à Bocairent, une petite ville de la province de Valencia, à la limite de celle d’Alicante. J’ai coupé deux oreilles à un novillo de Fernando Peña dans un cartel relevé, et franchement, je ne pouvais pas souhaiter meilleur début au cours duquel j’ai ressenti de très bonnes sensations…

rafi19b

En ce qui concerne Arles, il est vrai que la formule de six novilleros/six élevages paraissait au départ un peu réductrice car on n’a dans ce cas qu’un seul novillo à combattre, mais en fin de compte, cette novillada était tout de même très importante pour moi. C’était la première de ma saison, elle allait donner le rythme et le ton de ma temporada et j’y suis allé avec toute l’envie du monde. Ça s’est finalement bien passé, je suis tombé sur un novillo de Callet de vuelta, très enracé, qui demandait les papiers et qu’il ne fallait pas douter, face auquel je me suis imposé, au point que j’ai remporté le Trophée au meilleur novillero de la matinée.

rafi19c

Il est certain que l’arrivée d’Alberto, qui dirige l’empresa Tauroemoción, va contribuer à me faire engager dans quelques arènes espagnoles. C’était ce qu’on cherchait avec Patrick et même si mon nouveau mentor n’organise pas beaucoup de novilladas dans les plazas qu’il gère, il est évident qu’il pourra trouver des courses grâce à son influence dans le mundillo. Normalement, on devrait entrer en Espagne sans trop de problèmes, et d’ailleurs, c’est Alberto, bien sûr, qui m’a fait engager à Séville.

rafi19d

Franchement, c’est un rêve que je vais réaliser ! Maintenant, attention, d’être engagé, c’est super, mais il faut assurer car c’est un compromiso important où je dois tout donner.     

rafi19e                                               

Après, ce n’est pas une fin en soi, je ne vais pas m’ajouter une pression supplémentaire. Quand je serai devant le toro, je ne penserai plus à l’endroit, mais plutôt à me concentrer sur ce que je dois faire.

rafi19f

Ma préparation est celle que j’effectue depuis que je torée et qui est très classique : physique avec un préparateur, salon, tentaderos et toros en privé. Je pense qu’on ne peut pas mieux faire et que si je n’y arrive pas en me préparant de la sorte, c’est qu’il y aura un souci ! Après, ça dépendra de moi, pas des autres !

rafi19g

J’ajoute que mardi prochain, je me rendrai dans la finca d’Espartaco pour y tienter car ce sont ses novillos que je vais combattre à la Maestranza !

rafi19h

Après Séville, il y aura Nîmes à Pentecôte pour la Cape d’Or avec un cartel rematé qui comprendra le mexicain Diego San Román et Francisco de Manuel. Un autre rendez-vous de premier ordre, chez moi, qui me tient particulièrement à cœur.

rafi19j

Je suis content car il me parait très important d’entrer dans de bons cartels, ce que je vais faire en suivant avec Séville, Nîmes et Istres puis plus tard, avec la novillada de Saint-Gilles. J’aimerais aussi toréer bien sûr davantage dans le Sud Ouest, où il n’y a pour le moment rien de certain, mais on est en pourparlers et j’espère bien y faire quelques incursions !

rafi19i

Madrid ? Bien sûr qu’il faut y aller ! C’est un passage obligé et ce n’est pas forcément trop tôt. Il faut y aller en condition et j’espère que je pourrai y être cette année. Alberto travaille dans ce sens. Madrid, Séville, Valencia sont de grosses arènes représentant des challenges importants et franchement, j’ai fortement envie d’y toréer… et de m’imposer !

rafi19l

Il est clair que tout dépendra des résultats. Soit on prendra en début de saison quelques points d’avance, soit ce sera l’inverse. Mais j’ai bon espoir de réaliser une saison assez pleine.

rafi19m

En ce qui concerne mon soutien, il est très effectif, à l’image de ma récente fiesta campera au Mas du Grand Bordes où l’on a été obligé de refuser du monde ! A la création de la peña, on est devenu l’un des plus importants clubs taurins de Nîmes. On est à la louche environ 300 et quand on a organisé cette fête, malgré l’importance du lieu, il a bien fallu limiter afin d’accueillir les aficionados dans de bonnes conditions.

rafi19n

D’ailleurs, au sujet de Séville, là encore j’aurai du soutien puisqu’il y a un avion qui part vendredi de Marseille avec pas mal de Nîmois qui ont réservé une place…

rafi19o

Quant à mon objectif pour cette année, je pense que chaque chose doit arriver en son temps et qu’il ne faut rien précipiter. Je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais je me suis rendu compte que je ne savais pas ce que j’allais faire dans deux heures ! Avec mon ambition, j’essaie de me projeter, mais après, c’est encore un peu flou. Tout est encore incertain, rien n’est gagné d’avance et de toute façon, cette temporada sera en principe pour moi une année complète de novillero.

rafi19p

L’alternative arrivera quand elle arrivera, c’est à moi de me la gagner. Je ne fais pas ce métier pour m’arrêter à cette cérémonie, ce n’est pas mon but. Si c’est pour prendre l’alternative pour rester ensuite à la maison, ça ne m’intéressera pas. C’est bien pour ça que je pense qu’il faut la prendre en étant prêt et avec une perspective claire d’avenir... »

rafi19k

On le voit, Rafi est plein de bonnes résolutions et d’ambitions, avec pas mal de lucidité quant à son avenir. Dans l’immédiat, il est clair qu’un succès dimanche dans ce que beaucoup considèrent comme la plus belle arène au monde dégagerait encore plus l’horizon. Suerte, Rafi !!!

MIMIZAN

mim19w

DARRÉ

darré19k

MUGRON

mug19k

PRÉSENTATIONS

Rappel…

BÉZIERS

bez16k

GIRONDE

gir11k

EXPO

expo19k

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels