Lundi 26 Août 2019
Nîmes, Madrid, La Brède, Adame, Séville, Camarguaise, Toril TV, UVTF, Goya…
Vendredi, 07 Juin 2019

td07wz

Lot intéressant d’El Torero et oreille de poids pour Thomas Dufau…

2/5 d’arène, ciel couvert avec averse qui a retardé le paseo de cinq minutes. Six toros d’El Torero bien présentés et donnant du jeu la plupart, la palme allant au second qui a été crédité d’une vuelta posthume.

elt07k

Une minute d’applaudissements pour Georges Audouy, « Dudule », qui a fait très longtemps partie de la cuadra Heyral. Une forte personnalité chez un monosabio aussi dévoué que sympathique, figura emblématique que l’on a vu à plusieurs reprises prendre dans cette arène, mais pas que, d’énormes risques  pour protéger des chevaux…

tj07k

Thomas Joubert (saluts et silence) a débuté face à un adversaire qui démonta un estribo avant bon capoteo par véroniques puis un premier puyazo en tardant à se décoller du peto après poussée par à-coups, Thomas bronchant ensuite en se mettant à sa merci, l’affaire se concluant sans dégâts avant vuelta de campana. Second puyazo suivi d’un quite par chicuelinas de Dufau puis début de faena agréable et appliqué par redondos au centre, la suite s’égrenant sur un bon rythme, allant toutefois déclinant et manquant d’un poil de transmission jusqu’aux manoletinas, avec dans la foulée une demie suivie de deux coups de verdugo. Le quatrième provoqua un batacazo avant un second assaut bien contenu puis protesté, puis un troisième plus léger. Début de faena par derechazos dynamiques puis quelques naturelles qui n’ont pas suffi à faire monter la pression sur les étagères malgré quelques mouvements méritoires. ¾ puis échec avec le descabello.

td07f

Thomas Dufau (oreille et saluts) est d’abord tombé sur le toro de la tarde reçu par deux largas arrodilladas avant deux puyazos puis un bon quite varié d’Andy. Brindis à Renaud Ripart, le joueur le plus aficionado de la Ligue 1 qui sort un capote pour célébrer chaque but marqué pour le Nîmes Olympique ! Deux cambios au centre, donnant la distance en citant de plus de vingt mètres pour bien montrer les dispositions de son opposant, derechazos ajustés qui font démarrer l’orphéon précédant plusieurs tandas sur les deux rives mettant en exergue le potentiel de « Pargo », incontestablement le meilleur El Torero de l’envoi.

td07g

Final par dosantinas puis coup de canon libérant un trophée. Le quinto a mis les reins au cheval lors d’un tercio bien instrumenté en deux rencontres par Nicolas Bertoli. Brindis à l’assistance d’un tarsteo  bien démarré en donnant la distance, mais dont l’intensité eut quelque mal à décoller. Final rapproché par séquence inversée puis entière et pétition non suivie d’effet. Mais globalement, le Landais n’a pas perdu son temps en cette ouverture de feria…

ay07k

Andy Younes (saluts et silence) se montra décidé au capote sur une réception par véroniques avant un batacazo au premier assaut, suivi d’un second plus mièvre. Brindis au ciel et début arrodillado avant plusieurs enchainements droitiers de bonne facture, l’Arlésien donnant aussi le change sur l’autre rive, face toutefois à un adversaire qui baissait de rythme et de tonus. Entière. Avec l’ultime, un castaño qui sortit en trombe, Andy ne put réussir le desquite, sa faena s’avérant un peu longue malgré plusieurs séquences bien menées, mais après pas loin de trois heures passées dans l’humidité dans un décor plombé, les gens ont eu visiblement du mal à adhérer, preuve en est la célérité avec laquelle ils ont quitté le cirque dès le coup de sifflet final… ou plutôt le coup d’épée !

Voir le résumé vidéo en cliquant ICI

MADRID

Dans une arène presque pleine et face à un lot d’Alcurrucén inégal en tout, le 4 bis d’El Cortijillo, la terna n’a obtenu aucun trophée, malgré quelques passages intéressants.

af07k

Saluts puis silence pour Antonio Ferrera, silence puis saluts pour Diego Urdiales et deux silences pour Ginés Marín…

du07k

(Photos : Ferdinand De Marchi)

LA BRÈDE

Seule place taurine de la Gironde avec Captieux, La Brède célèbrera samedi 22 juin sa 22ème corrida et répètera les toros de l’élevage de « Fuente Ymbro » qui a une nouvelle fois triomphé à Séville ? puis à Madrid.

dl07k

Au cartel, Daniel LUQUE est reconduit après son triomphe sur le sable brèdois en 2018.

labr10k

Le matador français Juan LEAL nous assure de sa présence malgré sa blessure héroïque (1 oreille, le public debout) à Madrid le mois dernier. Et Juan ORTEGA : le sévillan a toréé quatre corridas lors de la dernière temporada, coupant un total de six oreilles, il est l'une des révélations de l'année.

En matinée, Fiesta Garona présentera une novillada non piquée avec des novillos des Frères BATS d’Alma Serena et de La Espera de J .F Majesté pour Clément HARGOUS et Nino JULIAN.

A LA SORTIE DES ARENES :

Ambiance feria garantie avec la banda «Les Bogoss» et à 22h, concert gratuit avec le groupe Katcha et sa musique énergique au répertoire volontairement festif de reprises dansantes.

RESERVATIONS CORRIDA :

Jusqu’au 21 juin : Bureau des Arènes, 5 Place Montesquieu – 33650 La Brède.

Du lundi au vendredi de 10h à 12h et 15h à 17h30 et le samedi 15 juin de 9h à 12h. Le 22 juin, vente et retrait des billets aux arènes à partir de 11h. Tarifs de 30 € à 70 €. Paiement par chèque, espèces, carte bancaire.

Nombreuses bodegas et restaurants sur le campo de feria.

labr07w

UNE EXPOSITION POUR DECOUVRIR LES CULTURES TAURINES

A l’occasion de la feria de La Brède, un « musée itinérant des tauromachies universelles » sera présenté à la salle des Fêtes du 18 au 20 juin. Réalisée en forme de labyrinthe pour rappeler son passé mythologique, cette exposition propose un fabuleux voyage dans le temps jusqu’aux origines de la culture méditerranéenne. A travers 82 panneaux, un documentaire de 70 minutes et un livret de 54 pages, les visiteurs découvriront 23.000 ans d’Histoire de la relation Homme-Taureau.

ct07k

Mardi 18 juin à 19h, inauguration et projection du film « tauromachies universelles » suivies d’un débat animé par André Viard, écrivain, créateur de cette exposition et président de l’Observatoire National des Cultures Taurines. Entrée libre, mercredi 19 et jeudi 20 juin de 10h à 12h et 14h 18h, salle des fêtes.

Plus d’infos ICI

www.facebook.com/Corridadelabrede

Programme du week-end ICI

(Communiqué)

ADAME

Avec seulement deux corridas toréées cette année sur notre continent, Joselito Adame vient de faire part dans un communiqué pour le moins laconique de son intention de mettre fin à sa temporada européenne 2019…

ja07k

SÉVILLE

Devant un gros tiers d’arène et face à des novillos de Dolores Rufino qui ont donné un piètre jeu la plupart, le plus en vue a été Manuel Diosleguarde qui a fait la vuelta les deux fois, devant par ailleurs gagner l’infirmerie pour observation après un choc au maxillaire, apparent sans caractère de gravité.

md07k

Silence aux deux pour Javier Orozco et Fernando Navarro.

Voir la vidéo ICI

(Photo : Maestranza)

CAMARGUAISE

nim07a

Première journée de la Feria de Pentecôte 2019 réservée à Nîmes à la traditionnelle Pégoulade (parade) nocturne, sans compter les diverses manifestations festives ou culturelles aux quatre coins de la ville et aux arènes, la traditionnelle course camarguaise avec une affiche de premier choix qui a tenu ses promesses.

land07k

zek07z

Les prix du Trophée Jean Lafont sont allés au taureau « Landier », de la manade Nicollin, et au raseteur Youssef Zekraoui.

nim07c

jup07z

A noter encore que le taureau « Jupiter », de la manade Laurent, Biou d’Or 2018,  a été honoré en piste, ainsi que ses éleveurs.

nim07e

nim07d

Voir le résumé vidéo ICI

(Photos : Daniel Chicot)

TORIL TV

Avec Gilles Vangelisti, membre de Simon Casas Production, numéro 28 du magazine « Toreo » Spécial Nîmes sous forme de loupe sur la Feria de Pentecôte…

tor07k

Voir ce numéro ICI

UVTF

uvtf07f

uv07g

GOYA

Inaugurée hier, l'exposition "De la Tauromaquia à la goyesque, hommage à Goya" est à voir au Musée des Cultures taurines Henriette et Claude Viallat, 6 rue Alexandre Ducros.

L'œuvre de L’immense peintre et graveur espagnol Francisco de Goya (1746-1828) est ici présentée à travers son goût précis pour la tauromachie et les toreros emblématiques de son époque, Costillares, Pedro Romero et Pepe Hillo. Comme l’affirme Théophile Gautier, cet artiste d’exception est aussi celui qui a le mieux représenté les étapes de la corrida, à travers la série de 33 gravures Tauromaquia, faisant ressortir de manière inédite la tension dramatique des affrontements entre le toro sauvage et l’homme. La tradition des corridas « goyesques » avec des vêtements de toreros inspirés des costumes d’époque de Goya, ou à Arles, où les arts sont convoqués depuis 2005 pour créer un décor événementiel et éphémère est abordé. Autour de costumes du XVIII° siècle et contemporains, de peintures, de dessins, de photographies, découvrez cette facette de la corrida, liée à la création artistique d’un artiste de génie.

goya07k

Infos pratiques

Du mardi au dimanche de 10h à 18h

Tarif plein : 5 € - Tarif réduit : 3 €

Du 6 juin au 6 octobre, Musée des Cultures Taurines Henriette et Claude Viallat.

Visites guidées spéciales Feria : samedi 8 et dimanche 9 juin à 10h.

(Source : Ville de Nîmes)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl11aff

 nim vend25aff