Lundi 26 Août 2019
Mont de Marsan, Dufau, Solalito, Saint-Gilles...
Vendredi, 19 Juillet 2019

ls19wz

Triomphe d’Alberto López Simón qui a coupé trois oreilles aux toros de Fuente Ymbro...

Arènes quasiment pleines, beau temps.

fy19k

Six toros de Fuente Ymbro inégaux de comportement, meilleurs les deux premiers.

fy19z

Le second, Pijotero », a eu les honneurs de la vuelta posthume.

map19k

Miguel Ángel Perera (oreille et silence) se distingua sur la réception de son premier par delantales avant deux rencontres, la seconde pour la forme. Par la suite, son banderillero Ricardo Izquierdo se fit spectaculairement accrocher, sans trop de mal apparent, sinon pour son costume. Brindis à l’assistance puis succession de derechazos marqués par plusieurs retours brusques du cornu, Perera se faisant ensuite accrocher le bras droit sur un derrote. Final au plus près avec pendules et pechos toréés avant un espadazo qui libéra un trophée. Le quatrième alla deux fois au cheval pour un premier puyazo en arrière et un second insipide. Javier Ambel casqua ensuite deux bonnes paires puis brindis à Geneviève Darrieussecq d’une faena débutée au centre par cambios et pecho supérieur. On pouvait penser à ce moment-là que Perera était parti pour une suite euphorique, mais le soufflé est vite retombé car son opposant eut du mal à tenir la distance par son manque de forces et de fonds. Relation de cause à effet, les choses allèrent ensuite a menos, manquant forcément de transmission, avant entière au second envoi.

ls19k

Alberto López Simón (deux oreilles et oreille) est tombé en premier lieu sur le meilleur du lot. Deux rencontres, la première trasera et la seconde cuidée, quite par suaves véroniques d’Aguado puis brindis au peintre Diego Ramos, auteur de l’affiche officielle. Début de faena par six rodillazos au centre pour donner le ton, puis suite templée par derechazos provoquant les olés et déclenchant l’orphéon. Au centre, cambios puis naturelles ajusté, le maestro de Barajas poursuivant dans le même terrain pour plusieurs enchainements serrés, avant d’en finir par manoletinas puis trois quarts de lame. Le quinto ne sortait pas du même tonneau, affichant rapidement sa mansedumbre  en trois assauts. Brindis au public d’une faena qui comprit un avant et un après. En effet, après un début droitier où Alberto tenta de discipliner le pupille de Ricardo Gallardo, il se fit violemment surprendre sur une tentative gauchère, gisant au sol avant d’être relevé en étant apparemment touché. Mais reprenant ses esprit et avec le soutien du conclave, on le débarrassa de sa chaquetilla et il termina le boulot, plaçant une lame tombée et recueillant un trophée avant d’aller rendre visite au corps médical dans une infirmerie de laquelle il ressortit toutefois un peu plus tard pour repartir du Plumaçon sur les épaules des costaleros.

pa19k

Pablo Aguado (saluts et palmitas) n’a pas vraiment trouvé le toro qui aurait pu lui permettre de ciseler l’œuvre que tout le monde attendait. Son premier envoya bien le piquero au tapis sur le second assaut avant qu’Iván García ne se distingue avec les palos, mais après une entame de faena relâchée, le Sévillan eut ensuite plus de mal à lier et à donner de l’importance à un trasteo altéré par le manque de race de son adversaire, quatre pinchazos n’arrangeant rien. Avec l’ultime, il ne put parvenir à réussir le desquite. Le bicho n’attendit pas d’être placé pour foncer sur la pièce montée, provoquant un gros choc avant une seconde rencontre plus orthodoxe. Pablo soigna ensuite le geste lors de mouvements d’inégale intensité entrecoupés de quelques gestes de classe, sans pouvoir aller plus loin qu’un succès d’estime après un grand volapié suivi de deux coups de verdugo. Otra vez...

DUFAU

Thomas Dufau, tient à remercier toutes les personnes qui de près ou de loin se sont inquiétées pour son état de santé et qui lui ont transmis tout leur soutien.

Le Matador landais est rentré hier en fin de journée chez lui.

td19k

Les derniers examens laissent penser que le virus l’ayant affecté serait celui de la dengue qu’il aurait contracté lors de son séjour au Pérou.

D’autres analyses étant en cours, la décision de participer à la corrida de Saint-Vincent-De Tyrosse, ce dimanche 21 juillet 2019, sera prise demain.

Pour l’heure, le cartel de ce spectacle reste inchangé et nous vous donnons rendez-vous dans ces arènes landaises à partir de 18h...

(Communiqué)

SOLALITO

Enhorabuena à Solalito qui après les épreuves de sélection qui lui ont valu de couper une oreille dans la Maestranza de Séville, a été retenu pour la finale des novilladas de promotion dans cette même arène.

sol19z

Cette finale aura lieu le jeudi 25 juillet à 21h30, Solalito étant appelé à combattre des novillos de Jandilla aux côtés d’Uceda Vargas (Camas) et Jaime González (Écija). Suerte !!!

SAINT-GILLES

La campagne d'abonnement arrive à son terme et enregistre une nette hausse de fréquentation, le nombre d'abonnés a triplé par rapport aux années précédentes.

stg19a

La bonne forme de Sébastien Castella, d’Emilio de Justo, de Tibo Garcia ou encore de Maxime Solera, suscite un grand intérêt chez les aficionados pour cette feria de la Pêche et de l'Abricot 2019.

stg19b

Toro Pasión vous informe que la vente des places séparées sera ouverte à partir du lundi 22 juillet par téléphone au 06 10 59 33 90.

stg19c

Tarifs:

Novillada du samedi 24 Août - 17h30

Entrée générale assise et debout: 30€

Corrida du dimanche 25 Août - 17h30

Rang 1: 57€

Rang 2: 52€

Rang 3: 51€

Rang 4: 46€

Entrée générale assise et debout: 36€

stg28k1

Abonnement spécial jeunes de moins de 25 ans: 30€ pour les deux spectacles (100 places de disponibles), en partenariat avec l'association de la jeunesse saint-gilloise.

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl11aff

 nim vend25aff