Lundi 26 Août 2019
Tibo
Vendredi, 02 Août 2019

tg02wz

Rencontre avec Tibo Garcia pour évoquer sa prochaine alternative…

Le dimanche 25 août, Tibo Garcia sera sacré matador de toros à Saint-Gilles avec pour parrain Sébastien Castella et Emilio de Justo comme témoin, toros de Fuente Ymbro. Un cartel de luxe et un moment très attendu pour lequel il se prépare activement…

tg02a

« Cette saison, j’ai participé à quatre novilladas, chronologiquement à Arles, Madrid, Tarascon et Mont de Marsan. A Arles, dans le contexte particulier de n’avoir qu’un novillo et de passer premier, je pense avoir montré mon envie aux aficionados, mais le François André a été hélas vite arrêté, ce qui a limité l’impact.

tg02b

Puis il y a eu Madrid, c’était la deuxième fois que j’y allais et c’est toujours très impressionnant de faire le paseo à Las Ventas. Je suis arrivé beaucoup plus sûr de moi, je savais où j’allais, j’étais très déterminé. Entrer dans cette arène, c’est toujours magnifique, il y a forcément une grosse pression, j’étais conscient de ma chance et du coup, ça s’est plutôt bien passé. La novillada n’est pas sortie facile, j’ai eu un novillo du Juli (El Freixo) et un de Couto de Fornilhos. Ils demandaient les papiers et sans pouvoir triompher, je pense avoir laissé une image positive. Madrid demande toujours plus, j’ai subi une voltereta, mais je m’en suis remis pour faire l’effort car je tenais à donner le change.

tg02c

Trois jours après, il y a eu Tarascon, où j’ai  pu m’exprimer face aux bons novillos de Roland et Rafi Durand, mais les épées m’ont privé de la grande porte. Après l’oreille coupée au premier, je pensais aller vers un triomphe, mais à mon second, j’ai perdu tout espoir de récompense avec l’épée et j’ai dû me contenter de saluer.  Dommage ! C’était d’autant plus rageant pour moi que si par le passé j’ai eu des difficultés avec l’épée, cette année, je me sentais plutôt bien…

tg02d

Enfin, j’étais aussi engagé un peu plus tard à la novillada nocturne de Mont de Marsan, avec une formule de six novilleros pour combattre les Ave María. Il fallait montrer que j’étais prêt techniquement à changer de catégorie, mais là encore, l’épée m’a trahi. A présent, je suis focalisé à 100% vers mon alternative, je n’ai plus de course formelle, mais je vais m’entrainer à fond avec aussi quelques toros en privé.

tg02e

J’ai effectivement deux apoderados, Julien Lescarret et Jérémy Banti qui fonctionnent ensemble, mais avec chacun ses prérogatives, Jérémy s’occupant davantage de la partie technique et Julien prenant essentiellement en charge tout ce qui tourne autour de la gestion. Mais évidemment, les choses ne sont pas pour autant totalement cloisonnées. On échange beaucoup en tirant dans le même sens, ce qui est primordial…

tg02f

Dans nos projets, on voulait que je prenne l’alternative cette année, tout en se posant la question de savoir quelle période serait la plus adéquate. Selon moi, le top aurait été en milieu d’année, mais avec un tel cartel, je ne pouvais la prendre qu’à Saint-Gilles ! On sait qu’il y a beaucoup d’amitié entre Sébastien Castella, que j’ai rencontré quelques fois au campo, Jérémy Banti et les organisateurs, et je suis ravi de me retrouver au milieu de ce cartel. Au début, il n’y avait rien de vraiment rematé, mais ils s’étaient justement engagés à monter une affiche de haut niveau. Et quand j’ai appris la composition, évidemment, j’étais enchanté !

tg02g

Je dois confier que Sébastien Castella est le torero qui m’a fait apprécier la tauromachie et qui m’a fait venir à elle ! Pour ma première corrida, il s’agissait d’un mano a mano Jean-Baptiste et Sébastien à Arles, en 2009, Sébastien avait triomphé ce jour-là et j’ai pensé que peut-être un jour… je serais comme lui ! Plus tard, c’était mon modèle et j’ai toujours pensé que j’aimerais prendre mon alternative avec lui, c’est pourquoi je suis comblé ! Si l’on ajoute Emilio de Justo, un torero émergent très prisé de l’aficion et Fuente Ymbro, une ganadería de renom, qu’est-ce que je pouvais espérer de mieux !

tg02h

Pour garder le rythme jusqu’à l’alternative, j’aurai quelques toros en privé en plus de mon entrainement normal. J’irai chez Fuente Ymbro à l’invitation du ganadero, sans savoir exactement ce qui m’attend, tentadero ou toros à lidier, mais il est évident que jusqu’à mon alternative, toute mon activité va tourner autour de ça.  Mais je suis aussi conscient qu’il s’agit avant tout de quelque chose de symbolique et que ce qui compte, c’est ce qui viendra par la suite…

tg02i

La seule chose de sûre pour le moment, c’est le mano a mano de Boujan en septembre avec Thomas Cerqueira, mais les gens attendent l’alternative et les cartels sont pratiquement tous rematés, donc ce sera difficile pour cette temporada d’avoir d’autres de dates. Ce qu’il me faut surtout, c’est couper des oreilles à Saint-Gilles, ce qui serait forcément un bon argument pour la suite…

tg02j

Pour l’heure, on se penche déjà sur la prochaine temporada, Julien et Jérémy ont contacté toutes les empresas dans une stratégie de présentation en tant que matador dans des arènes importantes, dont la confirmation à Nîmes… qui fait partie de mes rêves !

tg02k

Franchement, j’ai confiance, je n’ai jamais été aussi bien dans ma tête, je ne me mets pas de pression particulière et franchement, j’ai  surtout hâte d’y être ! Plus que la corrida en elle-même, je dis surtout ça par le jour important que ça représente, à savoir un jour spécial que l’on attend depuis des années et qui consacre un changement important de statut, celui de matador de toros qui depuis les premiers balbutiements de l’apprentissage reste le but suprême ! »

tg02l

Dans l’attente du virage qui se profile, on va souhaiter au futur maestro une bonne préparation afin d’arriver à bloc le jour J. Ya falta menos… Suerte, Tibo !!!

tg02m

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl11aff

 nim vend25aff