Lundi 26 Août 2019
Retour dans le Sud-Ouest : Riscle, Soustons, Hagetmau, Roquefort… mais aussi Istres avec la portugaise et Nîmes…
Mardi, 06 Août 2019

nov04k

Des nouvelles du globe taurin avec Solalito et Rafi à l’honneur…

Pour tout vous dire, si mon incursion dans le Gers et les Landes a été quelque part agréable, elle a été toutefois contrariée par des problèmes techniques qui m’ont empêché de publier régulièrement.

Tout va à présent rentrer dans l’ordre avec l’acquisition d’un nouvel ordi portable et avec un retard dont je me serais bien passé, je vais à présent utiliser la machine à remonter le temps pour tout de même laisser une trace de ce que j’ai pu voir ou recevoir ces derniers temps.

Et pardon pour la non-publication des messages ayant dépassé la date, d’autres infos reçues seront publiées ultérieurement…

RISCLE

Ce vendredi 2 août à 17h, pour une capéa pédagogique, le Tendido Risclois accueillait l'Association Française des Aficionados Prácticos  dans la arènes de Riscle.

Au micro, Hervé Galtier, aux conseils techniques, Denis Loré, la capéa pouvait débuter !

Les Prácticos ont montré un très bon niveau technique, le plaisir pris sur le ruedo est monté jusqu'en haut des étagères !  

riscl03k

Le bétail de la ganadería Agruna et Maynus a bien servi aux divers intervenants de cette tarde qui a ravi le public.

Superbe fin d’après-midi tauromachique qui débute un week-end taurin dans les meilleures conditions.

(Communiqué - Photo : Christophe Moratello)

Le samedi 3 août, devant environ une demi-arène, novillada non piquée de Turquay divers de comportement, justes de forces les deux premiers mais maniables, meilleur le troisième, plus compliqué le quatrième.

gg04k

Guillermo García (silence et vuelta) a brindé au public une première faena académique et quelque peu marginale qui a manqué de transmission malgré quelques gestes méritoires. Voltereta sans mal sur circulaire inversée puis échec aux aciers. Le troisième permettait plus qu’une faena donnée en tirant des lignes la plupart du temps. Bien débutée, son trasteo a manqué d’engagement, il se fit encore soulever avant d’en finir sans brio. Vuelta pour son compte. Ce qui est curieux chez ce novillero, c’est que l’on sent qu’il a un réel potentiel, mais pour l’heure, il a du mal à l’exploiter.

nino04k

Nino Julien (oreille et silence) s’est distingué aux banderilles avec son premier dont il coupa l’oreille au terme d’une faena brindée à l’assistance. Trasteo volontaire, certes, mais inégal, comprenant un accrochage sans conséquences apparentes avant entière au second envoi. Le quatrième était plus charpenté et aussi plus âpre dans ses attaques. Nino se distingua au capote, sa fit applaudir avec les palos, notamment sur un quiebro, puis brinda à Christian Lesur une faena entreprenante et courageuse, mais contrariée par la propension du novillo à gagner les planches d’où son combat s’avéra plus délicat. Gros tampon avant entière tombée puis chapelet de descabellos. A l'issue de la course, il a été déclaré triomphateur...

nsp04k

L’après-midi, après le traditionnel thon piperade, lleno à l’ombre pour la novillada piquée du Lartet qui, il faut bien le dire, a déçu. Compte tenu du bon comportement le plus souvent des pupilles de la famille Bonnet en non piquée, on pensait légitimement, et les éleveurs certainement aussi, que l’on pouvait espérer repartir avec quelques satisfactions. Las, par manque essentiellement de bravoure, l’envoi n’a pas été à la hauteur de nos espérances dans une tarde de six silences…

cp04k

Cristian Pérez montra son envie tout au long d’une après-midi compliquée, devant aller sans cesse éloigner son premier des planches et essayant de voler à son second des passes qu’il n’avait pas, finissant trop vite arrêté.

hg04k

Héctor Gutiérrez, vu à son avantage à Istres, se fit remarquer au capote avant un batacazo suivi d’un puyazo plus conséquent, puis faena bien débutée, la suite s’avérant plus aléatoire face à un adversaire distrait puis rajado. Pas de desquite possible avec un quinto qui fit mentir l’adage, se révélant rapidement orienté et parado, dangereux jusqu’à son dernier souffle…

dsr04k

Diego San Román démarra bien avec un opposant qui se cassa une patte, devant être changé par un sobrero du même fer qui permit au Mexicain d’esquisser quelques bons lances, avant d’être contrarié à son tour par une attitude trop défensive du novillo. L’ultime ressemblait trop à ses frères pour sauver cette course de la quema.

On souhaite évidemment aux éleveurs de relever rapidement la tête. Ce qu’ils ont montré dans le passé ne doit pas être oublié car ce revers de Riscle est arrivé un jour ou l’autre... même aux plus grands ! Fuerza, ganaderos…

HAGETMAU

Le samedi 3 août, triomphe de Solalito qui a coupé trois oreilles, deux puis une, à des erales d’Alma Serena. Inégaux de présentation et de jeu, la plupart ont manifesté leur attirance pour les planches, le second s’avérant plus maniable.

sol04k

Silence pour Cristian Parejo et saluts aux deux pour Jean-Baptiste Lucq.

(Photo : Olivier Lautié)

Dimanche 4. 2/5 d’arène, beau temps. Six novillos de Montealto bien présentés, au fort tamaño, certains possédant une morphologie de toros.

mont05k

Dans l’ensemble, ils ont donné un jeu intéressant, y compris au premier tiers où les piqueros n’ont pas toujours eu la partie belle.

rg05k

Rafael González (silence aux deux) a pinché ses deux faenas au cours desquelles il s’est montré entreprenant, sans toutefois parvenir à résoudre toutes les équations posées par deux adversaires exigeants, son second très imposant de surcroît.

dsr05k

Diego San Román (oreille et saluts) se fit remarquer au capote face à son premier qui prit une pique rectifiée avant une entame de faena allurée, la suite se compliquant à cause d’un propension du bicho à lorgner vers les planches où il finit par aller se réfugier. Relation de cause à effet, final encimista puis entière. Le quinto provoqua un batacazo sur le premier assaut, avant deux autres rencontres protestées. Début de faena arrodillado puis ensemble irrégulier ponctué toutefois de quelques détails de classe. Pinchazo a recibir puis entière.

md05k

Manuel Diosleguarde (oreille et saluts) prit un premier client qui envoya la pièce montée au tapis avant une autre assaut violent suivi d’une vuelta de campana. Bon second tercio puis brindis au public et entame stylée d’une faena rondement menée sur les deux flancs conclue par espadazo. L’ultime, applaudi pour ses hechuras, a été bien contenu sur le premier assaut puis retourna deux fois dans le peto en étant bien contenu. Bon début de faena avant que les choses n’aillent a menos, le Salmantino se faisant désarmer avant de conclure par entière tombée au second envoi, le novillo étant alors relevé à deux reprises.

dsr05w

A l’issue de la course, Diego San Roman reçut le prix à la meilleure faena et Manuel Diosleguarde celui au meilleur geste taurin…

SOUSTONS

Dimanche 4. Beau temps, demi-arène environ. Six novillos de Blohorn formant un lot globalement encasté.

Belle performance de Rafi qui est sorti a hombros pour avoir coupé une oreille à chacun de ses novillo, le Nîmois se montrant dominateur et templé.

rafi05w

Vuelta et saluts pour El Galo et saluts puis silence pour Yon Lamothe.

ROQUEFORT

Pour la novillada sans chevaux de Roquefort le 15 août à 11 heures, Alejandro CANO qui arrête sa carrière est remplacé par le mexicain Antonio MAGAÑA.

(Communiqué)

ISTRES

Clôture de saison triomphale au Palio…

port05a

2000 personnes avaient largement garni les gradins des arènes d'Istres pour assister à la corrida portugaise.

forc05k

La qualité, la mobilité, la force et la noblesse des toros de Fano ont permis aux rejoneadores Tiago CARREIRAS et Gonçalo FERNANDES de briller de façon efficace pour laisser place aux héroïques Forcados de SAO MANCOS qui ont donné des frissons à un public ravi.

port05w

(Communiqué – Photos : Michel Naval)

NÎMES

nim05k

 

BÉZIERS

REMISE DU TASTEVIN D’ARGENT AU MEILLEUR NOVILLERO DE LA FERIA DE BEZIERS 2019

Depuis 1983, l’Union Taurine Biterroise décerne lors des novilladas piquées de la Feria, un prix au meilleur novillero, le « Tastevin d’Argent.  Le jury est composé d’aficionados biterrois.

Le dimanche 18 août 2019 à 11h, ce sont Carlos Olsina, Diego San Roman et El Rafi qui composeront le cartel de cette « Novillada du Tastevin d’Argent » devant des toros de Pagés Mailhan.

Le gagnant de ce trophée sera annoncé par le Président de la corrida et le « bouclier » des récipiendaires depuis la création de ce prix, sera aussitôt présenté en piste par le lauréat 2019.

La remise officielle du Tastevin d’Argent aura lieu au Musée Taurin, à une date qui sera fixée en fonction du calendrier du novillero.

(Communiqué)

Prochaine publication : reseñas de Villeneuve et Châteaurenard mercredi en fin de matinée...

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl11aff

 nim vend25aff