Lundi 26 Août 2019
Saintes, Parentis, Olsina, Palma, España, Ramón…
Samedi, 10 Août 2019

stes10wz

Pour cette première corrida provençale, sortie a hombros des trois toreros… Indulto d’un toro de Gallon par Sébastien Castella…

stes10q

Arènes quasiment pleines. Toros de Gallon, Blohorn, Margé, Cuillé, Piedras Rojas (Laugier) et un sobrero de Cuillé remplaçant un Los Galos qui s’est cassé une corne contre un burladero.

sc10k

Sébastien Castella (deux oreilles et queue symboliques puis deux oreilles) s’est distingué dès le premier, qu’il a indulté. Tarde importante pour le Biterrois qui a été à l’origine de ce concept de corrida provençale…

tj10k

Oreille et oreille pour Thomas Joubert.

jl10k

Oreille puis deux oreilles pour Juan Leal.

stes10k

Dès le matin, animation provençale en ville avec notamment chevaux et gardians…

(Photos : Daniel Chicot)

PARENTIS

Première novillada de la Féria 2019 - Deux novillos de JM Aristrain (1er et 5ème) et quatre d’Aguadulce (même propriétaire) bien présentés, mais manquant de forces et de fond.

ag10k

Aquilino Girón : silence, un avis et silence

es10k

Emilio Silvera : silence, deux avis et silence

hg10k

Hector Gutiérrez : silence, deux avis et sifflets nourris

Quinze piques, cavalerie García

Deux tiers d’arène - Météo tristounette - Président : Bernard Sicet

Pas grand chose à retenir d’une novillada à l’image du temps, tristounette. Côté novillos, peu de forces et de race, des tercios de piques indignes de Parentis, des novilleros limités et des faenas terminées sans qu’une série de passes dignes de ce nom aient été données. Hector Gutiérrez, en proie à une crise de panique, a fracassé face à son dernier adversaire qui est tombé au dix-huitième descabello.

A noter le comportement border line des Calientes de Dax sur les gradins, chantonner le générique d’Intervilles pendant qu’un torero se risque la vie face à un toro est indigne.

(RT – corridasi – Photos : Matthieu Saubion)

OLSINA

co10k

Tarde de présentations à Las Ventas… Suerte, Charles !!!

PALMA

Vendredi soir, Palma de Majorque a vécu un émouvant renouveau de ses arènes, le Coliseo Balear, témoin en son temps de grandes heures de la tauromachie. Et après une éclipse facilitée par une volonté politique des édiles pour éradiquer la tauromachie dans cette prestigieuse enceinte, le combat législatif et taurin a fini par payer… jusqu’à ce que les toros puissent revenir. Espérons que ce soit pour longtemps, l’affluence de cette corrida de reprise étant le meilleur argument pour étayer l’intérêt des aficionados…

elf10k

En effet, avec plus de trois quarts d’arène et une corrida qui a connu ses bons moments, on peut dire qu’il s’agit d’un retour gagnant ! Et comme si ce n’était pas assez, ajoutons avec grand plaisir que le meilleur toro de la course, « Oreado », sorti en troisième position, a eu les honneurs de la vuelta posthume. Il appartenait à Jean-Marie Raymond qui a eu deux autres bons toros dans cette course « monstruo », les quatre autres appartenant à Juan Pedro Domecq. Enhorabuena au ganadero de Virgen María…

Côté ruedo, El Fandi a décroché la timbale pour avoir coupé trois oreilles, deux puis une. Silence puis saluts pour Morante, saluts puis oreille pour El Juli et oreille puis saluts pour Manzanares.

ESPAÑA

Vendredi soir, à Fuengirola qui pour la circonstance a vu ses arènes totalement remplies, face aux José Vázquez, triomphes de Cayetano et d’Emilio de Justo qui ont coupé une puis deux oreilles.

Saluts puis oreille pour Pablo Aguado.

fueng10k

Samedi, à Huesca, dans une arène pleine, triomphe d’Alberto López Simón qui a coupé une oreille à chacun de ses adversaires de Torrestrella.

Silence aux deux pour Miguel Ángel Perera et oreille puis silence pour José Garrido.

Au Puerto de Santa María, pour la réouverture des arènes après leur mise en conformité et qui pour la circonstance avaient fait le plein, triomphe d’Enrique Ponce qui ne pouvait pas mieux marquer sa reprise après près de cinq mois d’absence et rassurer ses partisans. Le maestro de Chiva, qui portait le costume de sa blessure à Valencia, a salué à son premier, mais c’est avec le quinto, « Fantasia », que les choses allaient prendre encore plus de corps, Enrique sortant le grand jeu face à un toro de Juan Pedro Domecq auquel il a pardonné la vie. Allez trouver meilleure reprise…

Saluts puis sifflets pour Morante de la Puebla et oreille puis oreille pour Manzanares qui est sorti a hombros aux côtés de Ponce...

puerto10k

A Pontevedra, devant trois quarts d’arène et face à des toros de Salvador Domecq – ceux pour le rejón de María Guiomar -, triomphe du Fandi qui a coupé une oreille à chacun de ses toros, saluts puis oreille pour Diego Ventura et silence puis applaudissements pour Pablo Aguado.

RAMÓN

ram10w

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl11aff

 nim vend25aff