Mercredi 20 Novembre 2019
Béziers, Samadet, Valencia Rodilhan, Cercle…
Samedi, 26 Octobre 2019

bols26w

 

Le point sur les tentaderos du 1er Bolsín de la Grappe d’Or…

Nous reviendrons dans la semaine sur les Journées Taurines de Béziers, mais le bolsín ayant commencé ce samedi matin, pour plus de clarté, ci-dessous le point sur son déroulement passé et futur…

Donc ce samedi matin, après un sorteo qui a déterminé la place de chacun, les trois groupes ont été ainsi constitués :

1/ Samedi 26 au matin, vaches d’Olivier Fernay y sus Hijas :

CITAR : Emiliano Robledo

Barcelone/CT Nîmes : Cristián Álfaro

Vila Franca de Xira : Filipe Martinho

Chiclana : Cristián Parejo

Madrid « Yiyo » : Juan Herrero

Castellón : El Cesi

 

 bez26d

 

2/ Samedi après-midi, vaches de San Sebastian (Vangelisti)

Béziers : Gauthier Crapez

Fundación El Juli : Lucas Spagna

Campo de Gibraltar : Juan Miguel Sánchez

Adour Aficion : Jean-Baptiste Lucq

Almería : Víctor Acebo

CFT : Clément Hargous

3/ Dimanche matin, vaches de Margé

Salamanca : Ismael Martín

Arles : Fabien Castellani

Béziers : Lény Martin

Béziers : Anaïs Tailhades

Valencia : Joan Marín

Navas del Rey : Javier Cano

Piquero : Mathias Forestier

Les élèves sont passés ou passeront deux par deux à chaque vache et à l’issue de ces trois tentaderos, le jury dévoilera le nom des trois aspirants qui ont été retenus pour participer l’après-midi à la novillada non piquée qui déterminera le vainqueur de ce premier Bolsín de la Grappe d’Or…

Rappel du programme de ce dimanche :

Aux Arènes de Béziers :

10h : Tienta 3ème série de qualification - 3 vaches de l’élevage Margé.

12h : Peña Emilio Oliva - Apéritif parrainé par la Société Ricard.

Déjeuner aux arènes (15€ sur réservation au 06 11 83 60 08)

15h : Novillada Sans Picador avec les triomphateurs des 3 tientas.

Bétail provenant des 3 élevages - Remise des trophées.

Matinée gratuite - Après midi : 10€

SAMADET

Un Astarac et des Mexicains

Festival au profit de l’association du service de pédiatrie de l’Hôpital de Mont de Marsan...

A l’issue du paseo, un moment de recueillement a été observé en mémoire du ganadero landais Pierre Bats récemment décédé.

 

sam26h 2

 

Ensuite, Serge Dupouy, président de la Peña Al Violín,  a pris la parole pour défendre nos cultures taurines attaquées par des politiques manipulés par des sectes animalistes. La peña a ensuite joué la Marseillaise...

Six novillos de Gallon, Virgen María, Cuillé (3ème et 4ème), L’Astarac et Tardieu.

Marc Serrano : une oreille

José Mauricio : deux oreilles

Esaú Fernandez : une oreille

Filiberto : deux oreilles

Hector Gabriel : deux oreilles

Alejandro Marcos : un avis et une oreille

 

ast26h

 

Vuelta au toro de L'Astarac

Six piques, cavalerie Bonijol.

Tous les participants sont venus bénévolement.

Présidence généreuse de  Pierre Vidal.

Les antis ne sont pas venus et ils ne nous ont pas manqué. Par contre, il a manqué des aficionados sur les gradins et c’est dommage car ce Festival est organisé pour récupérer des fonds afin d'améliorer le quotidien des enfants hospitalisés à Mont de Marsan Pour une fois, il y avait au cartel des toreros peu  ou pas connus en France et cela nous change des cartels copiés-collés qui nous sont proposés tout au long de la temporada. Le peu d’engouement du public est- il lié à la programmation un samedi, à la concurrence des palombes ou d’autres réunions ou colloques organisés le même jour ? En tout cas, Marc Serrano et Serge Dupouy n’ont pas été récompensés à la hauteur de leur engagement.

 

ms26h

 

Marc Serrano a eu du mal à transmettre de l’émotion avec un Gallon faiblissime qu’il a dû toréer par le haut et avec une douceur extrême.

 

jm26h

 

José Mauricio est un excellent capeador.  Il s’est appliqué à améliorer son Virgen María. Mais le toro manquait de fond, s’arrêtait à mi parcours dès la troisième passe de la série et est allé à menos très rapidement.

 

ef26h

 

Esaú Fernández, très motivé, a accueilli à porta gayola un joli bicho  de Cuillé. Malheureusement, le toro  s’est fracassé le crâne en tapant contre un burladero et ne s’est jamais remis de ce choc. Il a très vite baissé de ton à la muleta et n’a pas permis au torero de vraiment s’exprimer. Réfugié dans les planches, il est devenu parado.

 

fil26h

 

Filiberto a toréé de façon superficielle et sur le voyage un bon exemplaire de Dominique Cuillé. La faena a pu faire illusion parce que le bicho avait des qualités, mais on pouvait s’attendre à mieux.

 

hg26h

 

Hector Gabriel a touché un excellent toro de L’Astarac, noble et encasté. Le mexicain a construit une faena intéressante, sincère et pleine de bonne volonté. Le garçon n’est pas un grand artiste, mais il a voulu et su exploiter et mettre en valeur les qualités de son opposant.

 

am26h

Salut de Jean Louis Darré qui accompagne Hector Gabriel dans sa vuelta.

 

jld26h

Alejandro Marcos est un fin torero. Il a toréé avec élégance, en cherchant à se mettre en harmonie avec la musique. Mais il n’a pas pesé sur un toro d’encaste Núñez qui demande une tauromachie alliant gant de velours et main de fer. L’ensemble est allé à menos et Alejandro a mal tué.

Ainsi se termine ce festival 2019. Espérons que celui de 2020 enregistre une bien meilleure fréquentation.

(RT - Corridasi - Photos : Matthieu Saubion)

 VALENCIA

La Federación Taurina Valenciana a décerné ses trophées pour la temporada 2019…

pu26h

Torero le plus en vue : Paco Ureña.

Meilleure Ganadería : Fuente Ymbro.

Meilleur Rejoneador : Léa Vicens.

Meilleur Novillero : Jordi Pérez "Niño de las Monjas".

Meilleur aspirant : García Romero.

Meilleur banderillero : Fernando Sánchez.

Mention spéciale à titre posthume : José Luis López, ancien président de la FTV, récemment décédé.

RODILHAN

Rappel

C’est aujourd’hui !!!

rod15g1

Carlos Olsina à la place de Maxime Solera…

CERCLE

cercle26h

(Prochaine publication : Lundi à la mi-journée)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels