Dimanche 05 Avril 2020
Mont de Marsan, Gimeaux, Popelin, AFAP…
Lundi, 02 Mars 2020

ls01wz

Au Plumaçon, la palme pour Alberto López Simón et Yon Lamothe…

Festival du  50ème anniversaire du Cercle Taurin Montois au profit de l’association « Les Pitchouns du Moun »,  http://www.pitchounsdumoun.com/ , qui vient en aide aux enfants malades.

Novillos de Camino de Santiago (1º et 2º) de Alma Serena (3º, 4º et 5º), le 4º, numéro 18, « Lagastero », né en 4/17, vuelta al ruedo.

Curro Díaz : oreille.

Diego Urdiales : oreille.

Thomas Dufau : oreille.

Lopez Simón : deux oreilles.

Yon Lamothe : deux oreilles.

Salut de Philippe Bats après la mort du quatrième.

Vuelta  à l’Alma Serena sorti en quatrième  malgré trois sorties seul des trois rencontres avec le cheval.

Sept piques, cavalerie Bonijol.

Présidence : Jacques Grué

La météo menaçante et la psychose « corona virus » a probablement nui au succès populaire.

Pas de pluie, quelques rayons de soleil et de la froidure.

A l’issue du paseo, une minute de silence a été observée en mémoire du ganadero landais Pierre Bats. Tous les novillos d’Alma Serena sont sortis avec une devise noire.

Eternel refrain, les absents ont eu tort. Les aficionados présents au Plumaçon ont assisté à un festival intéressant marqué par une grande faena de López Simóncd01x

L’après-midi a commencé par un Camino de Santiago auquel Curro Díaz a servi une faena intéressante, élégante, parsemée de détails andalous, mais manquant d’engagement, y compris au moment de l’estocade. Il coupe une oreille.

 du01w

Diego Urdiales, face à un novillo compliqué à droite, s’est engagé. Très motivé et sincère, il a tiré tout ce qui était possible de son opposant. Final intéressant et bonne estocade lui permettent de couper une oreille.

td01h

Thomas Dufau a été mal servi avec un Alma Serena manso, fuyard et querencioso. Le Landais s’est appliqué au-delà du possible. A force d’obstination, il a pu tirer de bonnes séries à gauche dont une excellente, ce qui était inespéré compte tenu du contexte. Une oreille vient récompenser à juste titre la prestation du Landais.

als01h

López Simón a touché un toro paradoxal. Zéro pointé avec trois fuites au contact du fer et 20/20 à la cape et à la muleta où l’Alma Serena a été un monument de noblesse et de suavité. Le torero exploitera dès les premiers capotazos le côté positif du bicho. La faena est un grand moment avec un toreo relâché, élégant, sincère et inspiré. Un vrai régal du premier capotazo au dernier muletazo. Deux oreilles récompensent un torero à qui le Plumaçon semble réussir. La vuelta accordée au novillo est incompréhensible compte tenu du très mauvais premier tiers.

yl01h

Yon Lamothe continue son apprentissage face à un noble novillo d’Alma Serena. De très bonnes séries ont alterné avec des passages un peu plus brouillons. Deux oreilles à la demande du public acquis à la cause du sympathique torero landais.

Voir la vidéo de la faena de López Simón en cliquant ICI

(Pierre Vidal - corridasi)

GIMEAUX

Après être passé ces derniers temps par une météo pour le moins humide, elle s’est finalement avérée plus rassurante et cette journée taurine a pu en définitive se dérouler dans de bonnes conditions. Et si on aurait pu penser en amont que les circonstances pouvaient freiner les aficionados, il n’en fut rien, la « Monumental » enregistrant une excellente entrée, y compris pour les agapes de la mi-journée. Olé !

fourm01h

Dans ce genre de manifestation, c’est avant tout grâce à la participation et au dynamisme d’un groupe d’amis que les choses sont possibles, sans parler du bénévolat, et dans cet ordre d’idée, le président Daniel Caparros a précédé le paseo avec Rose, pour lui permettre de remettre un superbe bouquet à une autre personne méritante du CT Lou Fourmigo, Hermine, qui a reçu la première ovation de la course pour son dévouement exemplaire…

gim01f

Ensuite, sont sortis quatre exemplaires des Héritiers de François André dont le tamaño correspondait au statut de chacun puisque les ont lidié deux matadors et deux novilleros. Côté comportement, il y eut là aussi quelques inégalités, disons qu’à titre personnel, j’ai trouvé pas mal de qualités au premier, qui a fini bouche fermée après avoir livré un combat sérieux, mais aucun n’a vraiment démérité.

Petite précisions : les quatre diestros ont brindé leur faena à l’assistance et ils ont tous obtenu une oreille. Dans ces domaines, égalité parfaite, donc !

pr01h

Paco Ramos a étalé un capoteo agréable avant deux rencontres à charge de Jean-Loup Aillet. Au second tercio, deux interventions, la première se soldant par une sortie plutôt inconfortable, voire cocasse, du banderillero qui ne dut son salut… qu’en grimpant au grillage ! La faena prit davantage d’ampleur sur l’aile droite, le torero de Castellón égrenant les muletazos avec un certain cachet, sans toutefois totalement dominer. Pinchazo puis demie.

ia01h

Iván Abasolo a fait piquer par deux fois son adversaire par Luc Tosello, brève la seconde, le Basque montrant une belle énergie dès les doblones, transmettant sur certaines phases, mais s’avérant toutefois inégal. Entière de côté.

sol01h

Solalito traça des capotazos suaves pour la réception avant un puyacito en mode simulacre. Tercio de banderilles à sa charge résultant inégal, puis Solal toréa en étalant ses bonnes manières, tout en devant préserver un opposant dont les forces n’étaient pas la qualité première. En fin de trasteo, le bicho avait tendance à être rajado, le Nîmois se distinguant alors par luquecinas puis manoletinas. Atravesada.

trist01h

Tristán ferma la marche en affichant d’emblée sa décision, se montrant à l’aise au capote avant deux brèves rencontres au cheval. Après, il assura lui-même le second tercio avec plus ou moins de bonheur en deux paires, avant de se montrer entreprenant muleta en mains. Profitant de la bonne noblesse de son adversaire, Tristán a enchainé plusieurs tandas valeureuses avant de pincher à deux reprises, puis entière. 

En matinée, félicitations à Jérôme pour sa première épée, et à Lucas Spagna, deux élèves de l’Ecole Taurine du Pays d’Arles. Pour eux, des oreilles bien méritées qui devraient les encourager pour la suite…

POPELIN

Pour son excellente temporada 2019, le matador de toros Daniel Luque a été désigné vainqueur du Prix Popelin. Enhorabuena…

dl01h

AFAP

Très intéressante conférence sur le thème du "Palco" organisée samedi soir à Gallician par la toute jeune Peña « Toros y Fiesta » de Vauvert.

En présence des membres de la peña et d'aficionados locaux, Vivian Canino, président de la peña, avait invité Frédéric Pastor, élu à la tauromachie à Nîmes, accompagné d'Hervé Galtier.

fr01m

Frédéric Pastor expliqua le mode de fonctionnement du palco, ses subtilités, et la responsabilité incombant au président...

De belles anecdotes au programme de cette soirée. Le bilan de la saison Nîmoise et les perspectives pour 2020 furent abordées par Frédéric Pastor.

vau01h

Après les nombreuses questions et interrogations du public, un convivial apéritif suivi d'un repas a été offert aux invités.

Rendez-vous a été pris par le président Vivian Canino pour la fin de la saison, mais cette fois ci dans les arènes de Vauvert pour une démonstration face à du bétail avec Frédéric Pastor et Hervé Galtier…

(Photos : F. Savignat)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 aff20arles

 stm22aff

al05aff

 ist27aff20

 ar14rizl Copie