Mardi 04 Août 2020
PAMPLONA
Lundi, 13 Juillet 2020

pamp13h

Le triomphe du caniche "Ortega"...

Le 12 juillet 1958, les Miura sont au programme des réjouissances sanfermineras.

La manade s’élance à 7h (ce n’est qu’à partir de 1974 qu’elle se court à 8h) et arrive dans les arènes dans des temps moyens. Les cinq premiers rentrent sans trop de difficultés dans les corrales, le sixième est une tête de turc qui ne veut pas jouer le jeu et prend querencia dans le ruedo.

Malgré les cabestros, les sollicitations des pastores, les capes, les coups de bâton, le Miura ne veut rien savoir et demeure au centre de l’arène.

La situation s’éternise, les peñas s’amusent de la situation et les autorités s’impatientent. L’un des pastores a alors l’idée d’aller dépêcher son chien qui l’accompagne généralement dans les travaux de campo.

Ce caniche, pas effrayé pour deux sous par l’énorme Miura et habitué aux faenas camperas, provoque le Miura, le « moussigue », résiste aux tentatives de coups de corne et l’entraîne enfin dans le couloir du toril.

pamp13k

Quand son propriétaire, le Pastor Estebán Irrisari, vint le récupérer, les jeunes des peñas sautèrent en piste et emportèrent « Ortega » (le nom du chien) dans leurs bras pour lui faire faire un tour de piste sous les acclamations des mozos et des peñas.

Après 23 minutes d’encierro, le pétard pouvait retentir, les six Miura étaient dans le toril grâce à l’intervention... d’un caniche héros d’un jour !!!

(Jean-Charles Roux – JCS Voyages)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 bez20aff

 jl21aff