Samedi 26 Septembre 2020
VALVERDE
Mercredi, 19 Août 2020

valv18ph

Le rideau est tombé sur les « Mercredis au Campo » de la ganadería Valverde...

Et de quatre ! A savoir quatre « no hay billetes » sur le plateau de Coste Haute, comme autant de soirées taurines réussies, autant sur le plan taurin que sur celui de l’aficion et de la convivialité.

valv18g

Déjà, on savait où on allait avec les trois éditions précédentes, et cette dernière n’a pas dérogé à la règle. C’est donc un bilan largement positif que l’on peut d’ores et déjà dresser et en ces temps des plus compliqués pour la tauromachie, c’est tout en l’honneur du couple Couturier, de Julien Aubert, très impliqué dans cette organisation, du mayoral et de tous les bénévoles qui d’ailleurs ont été invités à venir saluer en piste pour recevoir une ovation bien méritée...

valv18f

Avant que ne commence la partie taurine, il faut encore signaler la volonté de faire les choses avec goût, notamment pour l’entrée en piste des toreros en calèche entourée de plusieurs cavaliers. A partir de là, sous les yeux de leur mentor, Antonio Caba pour Octavio Chacón et Jean-François Pilès pour Thomas Dufau, avec Gabin sur le cheval et notamment pour la brega Morenito d’Arles, Monteño et Miguelito, Chacón tienta la première vache puis Thomas prit le relais avec la seconde.

oc18f

td18f

Sortirent ensuite dans le même ordre deux machos constituant une opposition toujours sérieuse face auxquels Chacón put faire admirer sa technique éprouvée, son professionnalisme et son désir de bien faire les choses.

oc18g

 td18w

Thomas Dufau s’appliqua à tirer le meilleur de ses opposants, sans que ça ne se révèle toujours très facile. Mais le Montois s’attacha à tirer son épingle du jeu au prix de méritoires efforts.

oc18h

td18h

A noter que Jean-Luc Couturier leur a offert un troisième toro pour clôturer la séance, Chacón débutant, frôlant la correctionnelle sur un brusque retour, avant que Thomas ne prenne le relais...

jlc18h

En définitive, une expérience dictée par les circonstances sanitaires qui s’est avérée positive si j’en crois tous les commentaires que j’ai entendus à la fin. Des propos que je partage car la partie n’était pas forcément gagnée d’avance. Enhorabuena donc à tous ceux qui ont contribué au succès de cette initiative estivale, à commencer évidemment par le ganadero... A l’an que ven ?

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 nimes27aff

 stm11aff

 jl21aff