Samedi 28 Novembre 2020
TIBO
Lundi, 07 Septembre 2020

tg07ph

Rencontre avec Tibo Garcia lors de la Fiesta Campera du Campo à la ganadería Barcelo...

Dans cette période très difficile pour les toreros, notamment pour les plus jeunes d’entre eux qui ne trouvent que trop peu d’occasions de s’exprimer, et pas qu’à cause du virus, j’ai justement demandé à Tibo où il en était car après avoir pris une alternative réussie et prometteuse à Saint-Gilles, il a pratiquement disparu de la circulation...

tg07a

« Quant est arrivé le fameux virus, je n’avais pas encore devant moi de courses signées, juste des pourparlers, mais rien de vraiment acté. Franchement, ça a représenté pour moi, et certainement pour tous mes compañeros, un grand coup de massue parce que si on se prépare, c’est pour être prêt à affronter les toros et là, tu as l’impression d’un coup que tout est en train de s’écrouler !

tg07b

Au final, c’était assez spécial car on se doutait bien que ça allait être très long. D’ailleurs, on est toujours en pleine incertitude quant à l’avenir et on voit bien que rien n’est encore vraiment réglé. Compte tenu de cette nouvelle situation, je n’ai pas vraiment arrêté de m’entrainer, même si les choses étaient un peu différentes. En ce qui concerne le physique, je m’entrainais dans une salle spécialisée à Nîmes qui a dû fermer pendant le confinement. J’ai donc dû m’adapter et comme j’ai la chance de  vivre à la campagne, j’ai fait du footing, du vélo, et j’ai continué à pratiquer mon entrainement technique lors de séances de toreo de salon.

tg07d

Après le confinement, c’était assez calme au début, mais à présent, ça fait plusieurs week-ends d’affilée où j’ai la chance de pouvoir tienter et parfois tuer des toros, comme aujourd’hui, tout ça grâce à quelques clubs taurins, sans toutefois de perspectives d’entrer pour le moment dans des corridas formelles. Il y en a très peu, la plupart  venant de cartels déjà établis, et il n’y aurait qu’une substitution ou des festivals qui pourraient me permettre d’avoir un poste. Je ferai tout pour que l’on pense à moi, mais pour l’heure, depuis que j’ai mis fin à mes relations avec Julien et Jérémy, je n’ai personne pour diriger ma carrière, ce qui rend les choses encore moins évidentes...

tg07c

En début d’année, j’ai cherché quelqu’un qui pourrait m’aider, mais finalement, ce confinement ne m’a pas été favorable en la circonstance car les choses se sont immédiatement bloquées. D’ailleurs, ça va au-delà du monde des toros, c’est tout un engrenage qui s’est enrayé et au final, personne ne sait plus très bien où l’on va et on ne peut pas dire de quoi demain sera fait. Encore aujourd’hui, il me parait très compliqué de faire des projets car on navigue encore en équilibre sur un fil, ce qui ne contribue pas à bien considérer l’avenir. En outre, quand on voit la situation en Espagne, il n’y a rien de très engageant concernant la tauromachie si l’on considère l’attitude actuelle de la plupart des politiciens...

 tg07z

Ce genre de journée campera m’apporte beaucoup, d’abord car elle me permet de rester en contact avec le milieu et les aficionados, surtout chez nous où l’on est vite coupé de tout sur le plan taurin car nous sommes en définitive peu nombreux. Evidemment, ça permet aussi, et c’est essentiel, de renouer le contact avec le bétail. Il n’y a rien d’autre qui me fasse autant rêver, d’autant plus que j’aime beaucoup toréer « a campo abierto », comme j’ai pu le faire ce matin chez Barcelo lors de l’acoso y derribo...

tg07e

Même si évidemment, l’entrainement ne provoque pas les mêmes sensations que le combat dans un ruedo, je parviens tout de même à me sentir « a gusto ». Puis il y a aussi un paramètre important pour que tu te sentes prêt, c’est l’envie ! Et aujourd’hui,  j’ai une grosse envie de me retrouver devant un toro en costume de lumières et je pense qu’avec cette envie-là, je pourrai dire pas mal de choses...

tg07f

Mon alternative ? Si j’y repense, je vais te dire franchement que j’espérais qu’elle me procure davantage de retombées. En sortant des arènes de Saint-Gilles, je ne me suis pas dit que l’année suivante, j’allais toréer quarante courses, non, mais je pense que j’aurais pu en toréer quatre ou cinq ! Or, en début de saison, je n’ai rien vu venir alors que j’aurais espéré tirer davantage profit des deux oreilles coupées à un Fuente Ymbro !  Il est clair que le fait de ne pas avoir d’apoderado complique passablement les choses car les empresas préfèrent souvent en avoir un en face comme interlocuteur. J’ai appelé quelques arènes et à chaque fois, ça n’a rien donné. Je ne suis pas pour autant découragé, car au fond de moi, je sais qu’un jour ou l’autre, cette opportunité, je l’aurai ! Du moins, je ferai tout pour l’avoir et quand elle arrivera, je sais que je serai prêt pour donner le maximum... »

tg07h

Souhaitons donc à Tibo de retrouver le chemin des ruedos afin de convaincre empresas et aficionados qu’il a encore pas mal de choses à exprimer face à un toro. Suerte !!!

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels