Mercredi 25 Novembre 2020
CHÂTEAURENARD
Samedi, 10 Octobre 2020

mor10ph

Morenito d’Arles : « On n’a pas tous les jours vingt ans !!! »

chat10a

Public assez clairsemé, vent assez fort. Trois novillos de Jalabert, de présentation correcte pour le contexte, inégaux de comportement, meilleur le troisième qui a été honoré de la vuelta posthume. Le premier s’est hélas sectionné le piton droit en cognant fort sur un burladero.

chat10c

A l’issue du paseo, les trois diestros ont reçu un souvenir de la part des autorités et de l’organisation, notamment Morenito d’Arles qui fêtait ses vingt ans d’alternative.

chat10d

Puis Christian Rossi, cheville ouvrière des manifestations tauromachiques à Châteaurenard, est à son tour intervenu au micro afin de remercier tous ceux qui ont permis la réalisation de cette course...

td10h

Thomas Dufau (saluts) a eu l’infortune, comme mentionné plus haut, de voir son adversaire être rapidement victime d’un accident de lidia. C’était d’autant plus regrettable que le Jalabert paraissait encasté, mais malgré l’application et la volonté du Landais, son trasteo a manqué de transmission, et pour cause. Il a été toutefois l’auteur de quelques mouvements bien ajustés avant d’en finir d’une lame a recibir.

rafi10h

Rafi (oreille) est venu lui aussi afficher ses ganas et après une pique puis un tercio de banderilles a pplaudi partagé avec son ami Hugo Stievenard, il brinda à la petite famille de Morenito avant de se lancer dans une faena plaisante grâce à un opposant toréable, mais juste de forces pour donner encore plus d’éclat aux échanges. Labeur méritoire récompensé par l’attribution d’un trophée.

mda10h

Morenito d’Arles (deux oreilles) tomba sur un novillo piqué pour la forme et débordant de noblesse auquel il servit plusieurs capotazos qui déclenchèrent les olés. Applaudissements ensuite aux banderilles pour lesquelles il invita Marco Leal et Rafi avant de brinder à l’assistance un trasteo consistant comprenant des enchainements bien léchés sur les deux ailes, le tout étant conclu par un estocade d’effet immédiat.

chat10w

Le bon esprit qui a régné tout au long de cette course nous a fait oublier quelque peu les rafales qui n’ont jamais cessé de souffler. Il a été étayé par une sortie collective à pieds par la grande porte... Félicitations aussi pour leur collaboration à tous ceux qui ont œuvré pour la bonne marche de cette course dans le ruedo, les picadors Nicolas et Gabin, ainsi que les banderilleros Didier, Mathieu, Frédéric, José et Hugo... Quant à Rachid Oumrandame « Morenito d’Arles », il a prouvé, outre ses talents de banderillero qui lui ont permis d’accompagner de nombreux matadors lui ayant fait confiance, que quelque part, lui aussi fait partie des Maestros... Enhorabuena ! On n’a pas tous les jours vingt ans d’alternative, non ?

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels