Mercredi 25 Novembre 2020
DIVAGATIONS DE PATRICE
Dimanche, 11 Octobre 2020

mlk11ph

I had a dream...

J’ai fait un rêve.

J’ai rêvé qu'un jour, comme le 17 mai 1964, le peuple de Nîmes se lève.

J’ai rêvé qu'un jour, dans les jardins de la Fontaine, les fils des ouvriers agricoles et les fils de leurs anciens pelots puissent s'asseoir ensemble à la table commune.

J’ai rêvé qu'un jour, notre ville soit transformée en une oasis de liberté pour les hooligans de la brandade, les fondus de la maïsse et les dévots à l’aïgo boulido.

J’ai rêvé qu'un jour les toreros nîmois ne soient plus jugés uniquement sur ce qu’ils ont écrit dans l’arène, mais aussi sur la valeur de leur caractère.

J’ai rêvé que « La Grande Bourse » vende le Ricard à 1,50€, qu’on puisse faire les courses aux Halles sans masque ffp2 et que l’entrega de Kader illumine celle d’Arpinon.

J’ai rêvé que Claude Viallat, Michel Gilles, Astor, Eddie Pons, Formica et Auguste Chabaud aient une exposition permanente au MET de New-York.

J’ai rêvé qu’un jour «Les Avocats du Diable» rachètent Gallimard et que « Les Peillasses » fassent l’affiche du Royal Opera House de Covent Garden.

J’ai rêvé que  les ganaderos français puissent vivre de leur passion et lidier à Madrid.

J’ai rêvé que  revive la Placette de Michou et que Maxime parle à la tribune de l’Assemblée Nationale.

J’ai rêvé que des orangers poussent à Calvas, que fleurissent des citronniers à la ZUP et que les arènes ouvrent grand leurs portes  aux fous de chez Pitot.

J’ai rêvé qu'un jour l’Académie Française rende hommage à Robert Lafont, que la boulangerie de la rue Fresque reçoive le prix Nobel de la fougassette, que Rodolfo prenne en main la destinée de l’Espagne républicaine avec Bernard Deliane comme conseiller spécial en  élégance discrète.

J’ai rêvé que la corrida du dimanche de Pentecôte célébrant l’alternative du « Rafi » soit présidée par Victor Hugo et celle du lendemain célébrant celle de «Solalito » par Jean Jaurès.

J’ai rêvé qu'un jour triomphent les convictions de Vincent Bouget, que Renaud Ripart soit champion du monde avec les « Bleus », que Christian Chalvet devienne notaire général du royaume de las cosas de toros et que les pavés du parvis des arènes disparaissent.

J’ai rêvé qu’on replante les cépages d’aramon sur l’emplacement de Jean Bouin, que son vin coule à flot dans les verres du « Prolé » et que le plus humble des maletillas devienne « El Cordobés ».

J’ai rêvé que la figure de Christian orne les murs du Panthéon et qu’Alain en soit le commandeur.

J’ai rêvé qu'un jour toute vallée soit élevée et toute montagne abaissée.

J’ai rêvé qu'un jour les endroits raboteux soient aplanis et les gens tortueux redressés.

J’ai rêvé, les amis, qu’un jour nous faisions ensemble une farandole en habit de lumières qui courrait de la Tour Magne au Mont Margarot.

Et j’ai rêvé que le monde entier l’acclamait !

Patrice Quiot

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels