Mercredi 12 Mai 2021
CFT

ms14ph1

Rencontre avec Christian Le Sur et Marc Serrano, directeur et parrain du Centre Français de Tauromachie...

Comme tous les samedis, les élèves ont d’abord participé à une séance de préparation physique suivie d’une séance pratique avec toreo de salon et carretón notamment pour les banderilles et l’estocade.

Marc Serrano, le parrain de cette promotion, s’est joint à eux et n’a pas ménagé ses efforts tout au long de cet entrainement au cours duquel, outre les professeurs, il a pu prodiguer à tous ces jeunes quelques conseils, prenant son rôle très au sérieux.

Par la suite, j’en ai profité pour avoir une petite discussion avec lui, tout comme avec Christian Le Sur, afin d’en savoir un peu plus sur ce concept de parrain...

cft14j

MARC SERRANO

« Christian m’a proposé d’être cette année le parrain du CFT à la fois en souvenir du temps passé, mais aussi pour marquer mes vingt ans d’alternative cette année. Bien évidemment, j’ai accepté avec grand plaisir car pour moi, ça a représenté mes premiers pas, entre 90 et 96. Je suis rentré à 12 ans, à l’époque où l’on s’entrainait à Rodilhan avec Chistian, Pepe de Montijo, Marc Monnet... et j’ai donc suivi le cursus du CFT pendant six ans, jusqu’à mes débuts avec picadors.

J’ai tué mon premier becerro aux Saints-Maries-de-la-Mer avec le CF en 93, puis j’ai suivi un cursus normal, avec pas mal de novilladas sans picadors. J’ai gagné le Trophée Chaquetilla les deux années consécutives où j’avais été engagé, et pour moi, le CFT a représenté un passage très important.

rafi14t

Il faut souligner sa longévité car ça fait plus de trente ans que ça existe, depuis la génération de Denis Loré jusqu’à nos jours. Avec Christian, on ne s’est jamais perdu de vue, même maintenant où je vis à Madrid la plupart du temps. Il est vrai qu’avec le confinement, je suis ici plus souvent et donc plus proche pour assumer mon rôle de parrain.

Pour ma part, outre le côté honorifique, ce dont je remercie bien entendu Christian, je vais essayer d’être présent le plus possible aux entrainements. Il y a déjà ce qu’il faut avec Patrick, Juan et Christian, les aspirants sont donc bien encadrés, mais j’ai notamment idée de pouvoir par exemple en emmener au campo lorsque je tienterai, pour sortir de seconds. Mais j’ai surtout le plaisir d’annoncer ici que je me suis entendu avec mes amis de Samadet et obtenu qu’un élève du CFT soit invité pour toréer lors du festival du 24 octobre 2021 !!!

ms14g

Ce sera mon petit cadeau de Noël issu d’une idée qui m’est venue pour permettre à un élève de toréer et donc d’une façon plus générale, je me tiendrai à disposition pour être le plus utile possible...

... Concernant la situation en Espagne, je peux préciser qu’actuellement les contraintes sont un peu similaires à ce qui se passe en France, à deux nuances près tout de même car le soir, on peut rester à l’extérieur jusqu’à minuit, ce qui permet justement d’aller au restaurant puisqu’ils sont ouverts, tout comme les bars. Ce n’est pas le cas dans toutes les Communautés, mais dans celle de Madrid, ça a représenté un ballon d’oxygène au niveau économique et des relations sociales !

Il y a bien sûr des limitations, dans le respect des gestes barrières, mais il faut aussi savoir que les choses changent souvent car c’est aussi lié à la situation sanitaire.

ms14h

En ce qui concerne les toros, tout le monde est un peu inquiet car l’on ne sait pas très bien ce qu’il va se passer, tout le monde attend un peu de voir une actualité quelque peu changeante et les décisions qui seront prises au sujet des vaccinations. Je pense qu’il y a des choses qui se feront pour les corridas, novilladas, festejos mayores. En revanche, le grand point d’interrogation concerne ce que l’on appelle les « festejos populares », genre les toros dans la rue où l’année dernière, il n’y a quasiment rien qui a pu se faire. C’est une autre tauromachie, certes, mais ça fait partie de la globalité de tout ce qui concerne le toro. On va donc dire que pour l’heure, le panorama est un peu plus noir et incertain pour ce type de manifestations.

... Personnellement, si les choses devaient un petit peu se décanter, je devrais partir en début d’année au Mexique pour toréer une corrida, ensuite il y aura Samadet et puis on verra bien ce que l’avenir nous réserve... Comme chaque année, je fais des démarches partout et pour le moment, on attend ! Mais je crois que pour tout le monde, l’idéal serait que le, virus parte en vacances un peu plus loin et qu’il nous laisse vivre tranquillement... »

ms14z

CHRISTIAN LE SUR

 « Marc est un ancien élève, il fête cette année ses vingt ans d’alternative et j’ai pensé que ce serait sympa de lui transmettre notre amitié, parce que c’est une grande famille qui a trente-huit ans d’existence. Nous sommes toute une kyrielle d’anciens toreros qui s’aimons bien, surtout ceux qui ont une carrière bien avancée parce qu’ils reviennent en disant : « Finalement, c’était pas mal le CFT ! »

Puis j’ai pensé que ce serait bien qu’il vienne donner ici un cours  de tauromachie et qu’il s’entraine avec nous car il a toujours la pêche, et je crois que c’est un excellent exemple pour nous. C’est clair, il n’est pas là pour remplacer les professeurs, mais il est le bienvenu au CFT. Je voulais montrer son histoire en tant que torero nîmois, sa démarche, car on a tendance à un peu l’oublier par chez nous... »

(Demain, retour sur l'escapade pour des élèves aux vacances de Toussaint à Salamanque et la préparation de Rafi en Espagne...)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff