Vendredi 22 Janvier 2021
RAFI
Mardi, 15 Décembre 2020

rafi14ph

Intense préparation du novillero El Rafi dans le campo espagnol...

En cette période de fin d’année, Rafi aurait dû fêter logiquement Noël comme matador de toros. Je ne veux pas trop remuer le couteau dans la plaie, mais à cause de cette satanée pandémie, le conditionnel s’imposait car il devra encore patienter un peu, comme d’ailleurs tous ses jeunes compañeros dans le même cas. Un crève-cœur, certes, mais ce n’est que partie remise et pour l’heure, le Nîmois, loin d’être abattu, se prépare au mieux afin d’aborder la prochaine temporada sous les meilleurs auspices.

rafi13h

Actuellement, Rafi se trouve en Espagne où il a notamment tienté pendant deux jours des vaches de Victorino Martín, avant de descendre vers Badajoz afin de rejoindre Emilio de Justo pour d’autres tentaderos, les deux étant apodérés par Alberto García, de « Tauroemoción », aux côtés de Patrick Varin en ce qui concerne Rafi.

L’ayant rencontré samedi dernier lors de mon intrusion au CFT, Patrick est revenu sur l’actualité de Rafi et l’on s’aperçoit justement que malgré un contexte compliqué, il n’est pas en train de perdre son temps de l’autre côté des Pyrénées...

 pv15h1

« L’histoire de Rafi avec Victorino remonte à trois ans, lorsqu’à l’époque il était « de tapia », c’est-à-dire assis sur le muret de la placita pour attendre son tour pour donner quelques passes de second lors des tentaderos. Depuis, ils sont restés en contact car Victorino l’appréciait bien, d’ailleurs Rafi a toréé deux novilladas de son élevage, à Arganda del Rey et Algemesí, et à partir de là une amitié s’est installée entre nous.

Et quand j’étais sur Madrid, je l’ai appelé et il m’a répondu en me disant de venir car il avait deux tientas, la première de trois vaches de nouveaux étalons pour lui tout seul, et le lendemain, il y avait quatre vaches, deux pour Manuel Perera, le protégé de  Juan José Padilla, et deux pour Rafi. Malheureusement, Perera a pris un coup de corne assez fort. Ça s’est très bien passé, Victorino était très satisfait, quant à Rafi, il a visiblement franchi un cap depuis quelques temps, mieux centré avec les animaux et avec plus de quiétude. Et ça, Victorino l’a aussi remarqué, me confiant que c’était la fois où il le voyait le mieux...

rafi 13g

Ensuite, il est resté là-bas, descendant aussi pour tienter avec Emilio de Justo, et doit aussi participer à d’autres tentaderos et tuer un toro. En fait, il n’arrête pas. Il faut dire que l’on est dans une maison, « Tauroemoción », la casa d’apoderamiento d’Alberto García qui est un grand travailleur, un passionné qui ne plaint ni son temps, ni sa peine. Quand on a dormi chez lui, il est parti à cinq heures du matin de Madrid pour prendre le train de Séville, et il a fait pareil le lendemain dans l’autre sens !

rafi14h

En ce qui concerne la prochaine temporada pour laquelle on n’est sûr de rien à cause du virus, disons que l’on va essayer de lui faire prendre l’alternative, c’est désormais une évidence, et bien sûr, on aimerait que ce soit à Nîmes pour la Feria de Pentecôte ! On travaille actuellement pour qu’il ait des corridas en suivant, et en ce qui concerne l’Espagne, Alberto le fera toréer dans ses arènes, mais tout cela bien entendu sera tributaire de l’évolution de la situation. On ne peut pas retourner en arrière, mais il est certain que sans cette pandémie, Rafi serait actuellement matador de toros avec des perspectives différentes...

rafi14g

Avec Alberto, je me régale car on parle le même langage et on est à un niveau intéressant. Pour clarifier les choses, je suis toujours apoderado, on a des réunions chaque semaine par visio-conférence et j’ai passé huit jours avec lui à Madrid pour élaborer une stratégie concernant la saison de Rafi. Ça fait environ cinquante ans que je suis dans les toros et franchement, un apoderado comme ça, c’est plutôt rare ! Avec lui, on est vraiment à l’aise... »

En cette périude de voeux qui pointe son nez, on va souhaiter le meilleur pour Rafi et ses apoderados, à commencer par celui qu'il puisse enfin passer au niveau supérieur, sans contretemps, con ganas y alegría !!!

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 ist04h