Mardi 26 Janvier 2021
DIVAGATIONS DE PATRICE
Dimanche, 20 Décembre 2020

and19ph

Ailleurs...

Fin d’été.

Entre Las Cabezas de San Juan  et Sanlúcar.

Dans le campo, des lapins et des cailles.

Derrière l’horizon, l'océan.

Un endroit.

Au fin bout d’une rue en pente, un garage,  des outils rouillés, des tables, quelques chaises.

Ailleurs.

Au mur, une tête de toro qui aurait tué dix-huit chevaux; les dents ont été remplacées par des clous.

Un piso de serin.

Des visages de coutil, des mains comme des poings,  des voix de tabac noir.

Dans un coin, un vieux.

Sur son chapeau, une étiquette sur laquelle on lit : "Buvez la manzanilla de Sanlúcar".

Entrouverte,  la porte est calée par un parapluie.

Une voisine en peignoir vient boire un canon, le thermomètre affiche 38 et les cigognes claquent du bec.

Au menu,  manzanilla, menudo y cante de postre.

Des anecdotes taurines dont deux sur « Guerrita » :

À de jeunes toreros venus lui demander conseil et qui le questionnent :

« Maestro, qu'est ce qui est le plus difficile à faire en piste ? »

Réponse : « Cracher ! »

Au roi Alphonse XIII qui l'invite à jouer aux échecs :

« Sire, je vous remercie, mais je ne joue pas à ce jeu de pédales ! »

Il m’est impossible de fixer cet instant de troublante inertie.

Je me sens ridiculement petit.

Ailleurs.

Una maravilla.

La vie.

Tout simplement.

Patrice Quiot

NDLR...

A la demande de plusieurs lecteurs, je vous indique ci-dessous les réponses - que vous aurez peut-être trouvées - concernant les toreros protagonistes des dix indultos nîmois...

-   Le 20 mai 1991 à Nîmes, "Peleón", novillo des héritiers de Salvador Guardiola Domínguez : Manuel Montoya

-   Le 22 novembre 1992 à Nîmes, "Afligido", novillo de Jandilla lors d'un festival : Dámaso González

-   Le 28 février 1999 à Nîmes, "Tanguisto", novillo de Yerbabuena : Juan Bautista.  

-   Le 1er juin 2001 à Nîmes, "Descarado", toro de Victoriano del Río : Enrique Ponce.  

-   Le 30 mai 2004 à Nîmes, "Anheloso », toro de Juan Pedro Domecq : Enrique Ponce.  

-   Le 29 mai 2009 à Nîmes, "Llanero", toro de Garcigrande : Javier Conde.       

-   Le 15 avril 2012 à Nîmes, "Becario", eral de Salvador Domecq : Filiberto Martínez.  

-   Le 16 septembre 2012 à Nîmes, "Ingrato" ou "Vandalo", toro de Parladé :   José Tomás.

-   Le  14 septembre 2019 à Nîmes,  « Cazadotes », toro de Garcigrande : Miguel Ángel Perera.  

-   Le  15 septembre 2019 à Nîmes, « Devoto », toro de Cortés : Enrique Ponce.

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 ist04h