Lundi 19 Avril 2021
PAREJO Y CERQUEIRA
Mercredi, 24 Février 2021

cp24ph

Entretien avec le novillero Cristian Parejo et son apoderado Tomas Cerqueira...

Rencontrés vendredi dernier à la ganadería Barcelo, ils sont tous les deux dans l’expectative, comme la plupart de leurs compañeros, qu’ils soient toreros, ganaderos, empresas, apoderados. Mais malgré cette période remplie d’incertitudes, quelques rendez-vous sont déjà sur leurs tablettes, à commencer par une escapade au Mexique, pour une confrontation chapeautée par Juan José Padilla, puis un peu plus tard à Istres...

cp24a1

Petit rappel sous forme de précision importante, tout cela est venu après une temporada 2019 pléthorique en triomphes, notamment à Arnedo comme finaliste du Zapato de Plata, Magescq, Bougue, Vic, Castelnau, Rion, Bayonne, Bellegarde, Bouillargues, ce qui laissait augurer pour Cristian une saison de cosecha en 2020. Las, on connait la suite...

cp24b1

« Comme tout le monde, j’ai été très affecté par l’arrivée de cette pandémie, d’autant plus que j’avais pas mal de dates qui m’attendaient cette année. J’avais toréé une non piquée à Valencia et la semaine suivante, tout le monde était consigné à la maison ! Tout était arrêté et dans la foulée, j’ai dû hélas subir une vague importante d’annulations...

cp24b2

Pour autant, je n’ai pas baissé les bras et à l’heure actuelle, je continue de m’entrainer matin et soir, comme avant, toute la semaine. Je vis chez les parents de mon apoderado Tomas et quand je le peux, je repars quelques jours dans ma famille à Chiclana.

cp24d1

Ici, le matin, j’attaque par une partie physique et technique en privilégiant divers aspects, et la tarde, je poursuis mon entrainement avec des élèves de l’école. Bien entendu, dès que je le peux, je vais au campo, notamment chez Robert Margé. Je vais aussi partir en Espagne où je dois aller dans plusieurs fincas...

cp24e1

(NDLR : L’entrevista a été réalisée deux jours avant son départ. Là-bas, Cristian s’est entre autres rendu dans la ganadería de Talavante où ça s’est bien passé lors d’un mano a mano de deux novillos chacun, ce qui n’est pas rien, non ?)

cp24f1

Evidemment, il me tarde de passer en piquée, mais je n’ai fait en tout et pour tout que quatre novilladas non piquées l’an dernier, et donc, c’est tombé à l’eau, tout étant repoussé à cette saison.

cp24h1

J’aimerais rencontrer à présent le tranco du toro piqué comme j’ai pu le faire au campo. Si l’utrero ne te permet pas des erreurs comme les erales, je préfère toutefois ses caractéristiques pour la lidia.

cp24i1

L’an dernier, un banderillero de Chiclana qui fonctionne avec Andrés Roca Rey  m’avait parlé du projet du CART (Centro de Alto Rendimiento Taurino), puis Tomas est entré en contact avec les responsables et j’ai été inscrit pour la prochaine session. Je suis très heureux de pouvoir me rendre cette année dans ce pays pour la première fois afin de participer à la compétition entre 60 novilleros de différentes nationalités, mais aussi pour découvrir une nouvelle culture, ainsi qu’une nouvelle aficion.

cp24j1

Outre les tentaderos, les novilladas sans picadors et piquées, il y a aura aussi des épreuves écrites et viendront des artistes réputés. Ce sera une expérience complète, variée, et bien sûr, je suis fier d’avoir été choisi, c’est une réelle chance, grâce à «Casa Toreros» que je remercie pour me permettre de pouvoir vivre une telle expérience... »

TOMAS CERQUEIRA

« La temporada 2019 de Cristian a été pleine de promesse, avec une vingtaine de non piquées et plusieurs trophées remportés pour en attester. Puis est arrivée hélas cette pandémie qui a tout changé dans la mesure où après la bonne saison précédente, on pouvait tabler sur 20 à 25 non piquées qui n’étaient pas signées, mais en pourparlers. En définitive, on s’est retrouvés avec une course à Valencia, Béziers, Bellegarde et Magescq ! Le compte est vite fait, on est passé de 25 novilladas à 4...

cp16h

Par rapport à d’autres, ce n’était déjà pas mal, mais au regard de la situation que l’on pouvait espérer, ça restait forcément très frustrant. C’était bien sûr un problème moral, mais on a maintenu le cap grâce au campo, aux entrainements, et aux toros en privé, notamment par invitations de clubs taurins ou de ganaderos. Il était de ma responsabilité de lui dire que le toreo ne correspondait pas à une date, que c’était plus grand que ça, et que si vraiment il avait de l’aficion et de l’ambition, ce n’était qu’une épreuve à franchir. Je lui ai bien fait comprendre qu’il ne fallait pas désespérer pour autant et j’ai été très content de sa réaction. On a eu de grandes après-midis au campo, il y a eu une évolution personnelle et artistique que j’ai noté en tant qu’apoderado, tout comme l’aficion française qui a pu aussi s’en rendre compte. Ce qu’il faut surtout, c’est bien entendu qu’on ne l’oublie pas ! A ce propos, je suis égoïstement ravi car on a davantage avancé que d’autres et comme on dit en Espagne, « en boca de toros » !

cp24a

En ce qui concerne 2021, la saison sera bouleversée, comme on le sait tous, mais on a la chance de partir au Mexique du 15 mars au 15 mai, Cristian comme élève et moi comme maestro, avec l’organisation de Casa Toreros, au travers du CART, avec Juan José Padilla comme maestro principal. Ce sera une importante préparation pour lui, mais ça me servira aussi pour mon aventure en tant que maestro, et s’il va jusqu’à la finale, on rentrera le 15 mai pour une préparation intensive au campo, français comme espagnol, de son début en novillada piquée. Je tiens à souligner aussi que l’AAJT, Association Ayuda Jeunes Toreros, a choisi Cristian pour l’aider en 2021, ce qui constitue un soutien considérable...

cat06h 

En outre, cette année, j’organise la Feria du Printemps à Boujan qui finalement se fera... en septembre ! A la base, c’était le 1er mai, mais on n’avait aucune visibilité et le maire nous a demandé de ne pas l’organiser à cette date. Donc, on a repoussé ça au 4 et 5 septembre, le week-end où j’organisais la corrida des Vendanges. Il y aura le samedi 4 la novillada piquée du trophée Julio Robles puis un festival le dimanche. Concernant les cartels, je vais attendre que les choses s’éclaircissent et je pense les annoncer courant juin, avec l’inclusion de français, toreros comme ganaderos... »

cp20h

Après cette temporada 2020 qui ne restera pas en lettres d’or dans les annales, et pour cause, il est évident que l’on ne peut que souhaiter le meilleur à un jeune torero qui était sur une pente ascendante avant la dégringolade imposée par la situation sanitaire. Que les beaux jours reviennent vite pour que Cristian puisse confirmer dans les ruedos tout le crédit amassé lors de ses précédentes sorties. Pour son plus grand bonheur et bien entendu, celui de son mentor...

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria