Lundi 10 Mai 2021
PATRICE

pq19ph

Le torero hallucinogène...

Le torero hallucinogène est une des œuvres majeures de Salvador Dali sur laquelle il travailla pendant deux ans.

La scène est délimitée par une arène.

Les tons dominants sont le rouge et le jaune, couleurs du drapeau catalan.

Dans le coin supérieur gauche, on peut distinguer le portrait de la femme et muse de Dali, Gala.

Des formes circulaires colorées saisissent immédiatement l'attention.

De cette forme émerge la tête d'un taureau mourant dégoulinant de sang et bavant.

Cette mare de sang se transforme en la baie abritée de Figueras,  village natal de Dalí

L'élément le plus présent est la Vénus de Milo.

28 fois.

Dont 4 fois de dos, tandis que deux de ses bustes laissent deviner le visage triste d'un torero.

Celui de Manolete.

En bas à droite, un petit garçon en vêtements marins.

C'est Dali lui-même, contemplant son œuvre.

sd19h

L'enfant le représente lui, mais aussi son frère mort portant le même nom que lui, mais dont Dali est le symbole même de la résurrection. (« Je naquis double. Mon frère, premier essai de moi-même, génie extrême et donc non viable, avait tout de même vécu sept ans avant que les circuits accélérés de son cerveau ne prennent feu »)

Des multitudes de mouches apparaissent dans des parties différentes du tableau.

Elles sont un symbole de la putréfaction, mais aussi de la vie pondue par elles.

On distingue également le buste de Voltaire dans le drapé rouge de la Vénus dont le visage est formé par les silhouettes de deux femmes marchant, une démonstration de la technique de Dali, la « paranoïaque-critique ».

Dali dira à propos de cette œuvre qu'il en a eu l'inspiration en achetant une boîte de crayons de couleur de marque «Vénus Esterbrook» où la statue était représentée.

Il désira ensuite l'associer à une vision du torero qu'il aurait eue en ouvrant la boîte.

Datos :

- Salvador Dalí i Domènech, premier marquis de Dalí de Púbol, né à Figueras le 11 mai 1904, et mort dans la même ville, le 23 janvier 1989.

-  « Le torero hallucinogène » : 1970/Huile sur toile : 398.8 x 299.7 cm. / Musée Salvador Dali de St. Petersburg, Floride, États-Unis.  

Aphorismes Daliniens :

-  “Ma vie entière a été déterminée par deux idées antagoniques : le sommet et le fond.”

-   “Le moins que l'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas.”

- « La beauté sera comestible ou ne sera pas.”

- « Il y a des jours où je pense que je vais mourir d'une overdose d'autosatisfaction.”

- « L'activité paranoïaque critique est une force organisatrice et productrice de hasard objectif.”

- « L'unique différence entre un fou et moi, c'est que moi je ne suis pas fou.”

- “Comme les homards, les jeunes filles ont l'extérieur exquis. Comme les homards, elles rougissent quand on veut les rendre comestibles.”

-  “Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s'aperçoivent qu'ils m'adorent.”

- « Je peux vous prouver que je suis susceptible d'accepter cinquante mille dollars tout de suite, sans broncher.”

Patrice Quiot

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff