Samedi 08 Mai 2021
SÉVILLE
Vendredi, 16 Avril 2021

sev16ph

La Feria taurine de Séville tombe à l’eau trois jours avant son début !

Des coups tordus, on en avait déjà vu pas mal dans les toros, des engagements non tenus, des non-dits, des rétropédalages, et tout ce que vous voudrez d’autre, mais franchement, ce que vient de vivre Séville, avec l'annulation de la Feria d'Avril,  n’est pas mal dans le genre, pour ne pas dire unique !

A vrai dire, même si on continuait un peu à y croire, ou à faire semblant, il y a quelques temps que l’espoir s’amenuisait à l’analyse des déclarations des uns et des autres, ou de leur absence, ce qui finalement revient au même.

On peut aussi considérer qu’elle était prévisible depuis quelques temps, dans la mesure où les annonces des retransmissions télévisées avaient été supprimées, et qu’en ce qui concerne l’hôtellerie, vérification faite, il y avait encore des places dans des établissements de bon standing et à des prix défiant toute concurrence, où en temps normal, il était impossible de trouver quoi que ce soit des mois avant ! Des indices forts qui avaient déjà certainement refroidi les plus optimistes !

sev10h

Et comme il fallait bien annoncer quelque chose, malgré les injonctions de la Junta de Andalucía et de l’empresa, Sanidad n’a pas bougé d’un iota derrière le bouclier des mesures sanitaires, des jauges, des espacements, etc... jusqu’au jeudi soir. Quitte à s’en rendre ridicules dans la mesure où apparemment, ce qui vaut pour les uns ne vaut pas forcément pour les autres. Et en l’occurrence, les toros sont en bonne place pour trinquer, que ce soit pour des raisons sanitaires, mais aussi et surtout sociétales comme politiques, ce qui serait trop long à développer ici.

Un désastre taurin comme économique, mais pas que, dont la portée dépasse Séville. Cependant, plus de toros en avril, mais pas forcément au cours de la temporada, tout dépendant évidemment de l’évolution de la pandémie. En ce qui concerne Ramón Valencia, il a eu une réaction plutôt apaisée, regrettant toutefois le manque d’unité du monde des toros, mais remerciant tous ceux qui l’ont aidé et soutenu.

En outre, il a précisé que rien n’était totalement perdu, le grand timonier de la Maestranza ayant comme projet de réaliser en septembre, pour la San Miguel, un copier-coller de son affiche ! Compte tenu du contexte, on va se contenter de dire qu’on est là pour tout voir...

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff