Mardi 29 Novembre 2022
ISTRES

ay19ph

Triomphe d’Andy Younes qui a coupé les deux oreilles de son Pagès-Mailhan, ce qui lui vaut le droit d’aller confirmer à la Monumental de Mexico...

Corrida « de los tres caminos ». Ciel couvert, temps lourd. Une minute de silence a été observée à la mémoire de l’épouse de Luis Parra « El Jerezano », récemment décédée.

ist19h

Six toros de différents élevages français, meilleur le Pagès-Mailhan qui a eu les honneurs de la vuelta posthume.

td19h

Thomas Dufau (oreille) a lancé la course avec un bel exemplaire de Cuillé qui fit voler quelques planches d’emblée pour affirmer son caractère. Il prit une pique légère puis à la muleta, le Montois a fait preuve de pugnacité pour proposer grâce à son expérience et sa maitrise, plusieurs séquences méritoires conclues par entière.

ay19h

Andy Younes (deux oreilles) a dansé avec la plus belle, certes, mais il eut notamment le mérite de montrer par son sérieux et un répertoire adapté toutes les qualités de son opposant. Réception capotera variée, un bon puyazo suivi d’un quite applaudi ont précédé une faena brindée à l’assistance qui dès son entame remua les gens. En effet, tanqué sur la bouche d’arrosage, Andy cita son opposant de loin pour deux cambios enchainés par de valeureux muletazos, sans bouger le moindre orteil ! Le ton était donné et par la suite, donnant la distance et montrant tout autant vaillance, envie, entrega et enthousiasme, l’Arlésien s’est mis à la fois le toro et le public dans sa canasta. Entière au second envoi.

ay pm19h

Sympathique vuelta pour laquelle il a tenu à associer les éleveurs, Pierre le rejoignant en piste. On ne pouvait évidemment pas savourer ces moments sans penser à Philippe Pagès, l’associé de Pascal Mailhan, qui vient de nous quitter. La vuelta à son toro représentait le meilleur hommage qui soit.

lv19h

Leo Valadez (vuelta) dut s’entendre avec un toro de Fernay qui remua cavalier et monture sur l’unique assaut, en définitive bien contenu par le piquero. Quite applaudi par quatre zapopinas puis partage des banderilles avec Colombo pour une ovation aux deux. Brindis à Manuel Perera, le protégé de Juan José Padilla, membre du jury avec El Jerezano et le président de la Commission Taurine, M. Cervantès. Durant la faena, Valades dut aguanter plusieurs attaques pas très catholiques, ce qu’il fit avec un certain cran. Bel aguante du mexicain avant une conclusion en deux temps.

jec19h

Jesús Enrique Colombo (oreile) a pris un Laget piqué en simulacre et curieusement, il ne rendit pas la politesse à Valadez au second tercio, se taillant un beau succès en trois passages. Brindis à Manolo Vanegas et début à genoux d’un labeur contrarié quelque peu par le manque d’allant de son opposant, le Vénézuélien ne lâchant pas prise pour autant, connaissant des fortunes diverses mais concluant par un espadazo qui compta dans l’attribution d’un trophée. 

as19h

Adrien Salenc (saluts) dut s’entendre avec un castaño de Margé très intéressant face auquel il se montra entreprenant, faisant ressortir ses ganas et des gestes bien maitrisés avant qu’hélas, la ferraille ne vienne rabaisser la note. A noter qu’il a brindé à Antonio Ferrera que l’on retrouvera ce dimanche.

tg19

Garcia (saluts) boucla la séance avec un Durand qui ne lui rendit pas la partie facile. Sa mansedumbre en a fait un adversaire exigeant qu’il fallait solliciter avec autorité. Au passage, Manolo de Los Reyes connut une grosse frayeur au second tercio, lors d’une poursuite très serrée jusqu’aux planches dont il ne se sortit indemne qu’in extremis. A la muleta, après un brindis au public, Tibo tenta de le soumettre lors d’échanges incertains, avant que le bicho ne complique davantage la situation, le laissant sans grandes options lors de séquences en terrains réduits. Entière tendida suivie d’un descabello.

A l’issue de la course, le jury a décidé logiquement d’attribuer le premier prix, une confirmation d’alternative à la Monumental de Mexico, à Andy Younes.

Les deux postes pour accompagner Adrien Salenc lors du défi ganadero Concha y Sierra/Margé du 1er août, ont été attribués à Thomas Dufau et Leo Valadez...

ap19ph

En matinée, très intéressante novillada non piquée de Durand, des becerros qui ont permis par leurs exigences et leurs qualités de retenir l’attention des aficionados tout au long de cette course. Les quatre élèves d’écoles taurines ont tous montré application et envie. Un bon test permettant d’évaluer les progrès de chacun car justement, le bétail était loin d’être des bédigues consentantes comme on en voit parfois. Ils ont vendu chèrement leur peau et les accrochages n’ont pas manqué. En définitive, une matinée agréable pour l’aficionado sur laquelle on reviendra plus tard en détails...

Vuelta pour Rafael Ponce de Leon, saluts pour Lenny Martin et Juanito, et une oreille pour Antonio Plazas...

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels