Vendredi 19 Août 2022
SÉVILLE
Vendredi, 01 Octobre 2021
mo01ph
Zambombazo dans une Maestranza éblouie par un Morante des grands jours…
Vendredi 1er octobre. Tous les billets vendus selon la jauge autorisée. Six toros de Juan Pedro Domecq plus un sobrero du même fer suppléant un premier défaillant. Des toros bien présentés, inégaux de forces, mais donnant du jeu la plupart.
Morante de la Puebla : applaudissements puis deux oreilles.
Juan Ortega : saluts aux deux.
Andrés Roca Rey : saluts et silence.
Sans rien enlever aux mérites d’Ortega et de Roca Rey, il est clair qu’au sortir de cette corrida mémorable, le nom de Morante était sur toutes les bouches autour de l’Arenal et du Baratillo. Et pour cause…
 
mo01h
C’est avec son second que le génie de La Puebla del Río sortit le grand jeu, d’abord par capotazos issus de la meilleure soie, puis lors d’une faena égrenée de gestes de grande classe à même de faire rugir une Maestranza aux anges. Pour que l’émotion soit à son comble, son trasteo a été aussi marqué par une spectaculaire voltereta qui aurait pu lui coûter cher, Morante retombant très lourdement sur l’albero.  Plus de peur que de mal, du moins en apparence, l’affaire se soldant par un triomphe majeur, de ceux qui vont faire parler les Sévillans pendant toute l’année ! 
Tarde cumbre pour des minutes d’anthologie dans un lieu magique les jours de duende… Olé !!! 
(Photos : Maestranza)
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

cer16aff.jpg

bay20aff

arl14b_-_aff.jpg