Dimanche 05 Décembre 2021
TRISTÁN
Jeudi, 07 Octobre 2021
tb07ph1
 
La prodigieuse ascension du plus français des extremeños…
 
Si maman Blanca et mamy Monique ne savent plus trop quoi offrir à Tristán pour la Noël, je leur suggère quelque chose qui s’avèrerait très utile, à savoir… une vitrine !!! 
 
nsp25h
 
En effet, Tristán Barroso a littéralement éclaté au cours de cette temporada, une éclosion quelque part prévue compte tenu de sa constante montée en puissance, depuis son apprentissage avec Richard Milian au sein d’Adour Aficion jusqu’à son inscription à l’école taurine de Badajoz qui lui a permis de participer à pas mal de compétitions, notamment en terres andalouses et extremeñas, où il s’est passablement illustré. A partir de là, il a commencé à se faire un nom et nul doute que les succès glanés cette année vont être un argument de premier ordre à l’heure des engagements pour la prochaine temporada.
 
tb25h1
 
L’ayant connu depuis tout petit à l’époque de ses débuts chez Richard, il n’était déjà pas très difficile d’imaginer pour Tristán un avenir prometteur dans le monde des toros. A l’aise dans le maniement des trastos, avec une grâce naturelle autant que souriante, ce qu’on définit par du charisme - bien souvent constaté par sa connexion spontanée avec le public-, ainsi que des ganas à soulever des montagnes, voilà bien des palmarès 2021 encore plus éloquent que de longs discours.
 
Algaba07h
 
Dernièrement, il s’est illustré à Zafra en étant déclaré triomphateur de la finale du IXe Certamen des écoles taurines de la province de Badajoz. Auparavant, à La Algaba, il avait remporté le titre de triomphateur pour avoir coupé les deux oreilles d’un novillo d’Albaserrada, ce qui classe le bonhomme dans cette plaza emblématique à quelques encablures seulement de la Maestranza. Hormis ces deux triomphes, Tristán avait déjà raflé pas mal de trophées au cours de cette saison qui l’a vu commencer à porter le traje de luces. Histoire de bien garnir la vitrine !!!
 
bad07k
 
Même si ce n’est pas encore la période des vœux, je vais tout de même formuler celui de voir Tristán franchir encore un palier pour s’imposer définitivement dans le monde novilleríl. Compte tenu de son évidente motivation et d’un entourage aussi familial et artistique que professionnel, avec en outre les précieux conseils d’Emilio de Justo, on sent bien qu’il n’en est encore qu’aux prémices de quelque chose qui pourrait être bien plus important. Mais déjà révélateur d’un potentiel qui ne demande qu’à monter peu à peu les plus hautes marches. Ojalá…
 
tb07f
 
Pour se faire une idée, voir la vidéo…
 
 
Et pour la nostalgie, rien ne vaut un flash-back chez Richard…
 
tb07h3
 
tb07h4
 
tb07h5
 
 tb07h1
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels