Dimanche 05 Décembre 2021
PATRICE
Mardi, 26 Octobre 2021
cal27ph
 
Dur…
 
Biscuits de mer.
Saucisse sèche.
Caladons en boite de fer blanc.
 
Dur.
Quelque chose sous la dent.
Tout à mordre.
 
Bukowski.
Céline.
Artaud.
 
Dur.
Quelque chose sous la dent.
Tout à mordre.
 
Pain noir.
Jaja rouge.
Perlot gris.
 
Dur.
Quelque chose sous la dent.
Tout à mordre.
 
Mirabeau.
Danton.
Jaurès.
 
Dur.
Quelque chose sous la dent.
Tout à mordre.
 
« Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ».
« La première fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. »
« Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. ».
 
Dur.
Quelque chose sous la dent.
Tout à mordre.
 
Un récati au soleil des amis.
Une empéguade vigneronne.
Une sieste sybarite.
 
Dur.
Quelque chose sous la dent.
Tout à mordre.
 
Une partie de ballon sous le préau de la communale.
Un crawl solitaire au large de l’Espiguette.
Une grosse bagarre.
 
Dur.
Quelque chose sous la dent.
Tout à mordre.
 
La vigueur du goût.
L’éructation du style.
Le brut de la saveur.
La clameur d’un dessein.
Le cri des mots.
La nique à l’ennui.
Le choc de l’aventure.
 
Capoteo de carbone.
Muleteo d’acier.
Estocade de fonte.
 
Capoteo en premier cru de Margaux.
Muleteo en grand Bas d’Armagnac.
Estocade en feuilles de Havane.
 
Ecriture de boucanier du sens.
Musique de corsaire du dérèglement.
Peinture de condottiere de la déraison.
 
Acerbe.
Piquante.
Intransigeante.
 
Le tout.
Incendiée d’authentique.
 
Et métaphore de la vie en éclats.
La copla en épines d’ortie du vrai toreo
 
Patrice Quiot
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels