Dimanche 05 Décembre 2021
CONCHA
Jeudi, 28 Octobre 2021
jlc28ph
 
Dernier convoi de retour pour les Concha y Sierra de Jean-Luc Couturier rapatriés dorénavant sur un campo espagnol…
 
L’histoire est désolante et vous la connaissez certainement. Après l’impossibilité d’organiser sa « Primavera de Valverde » à Coste-Haute où il avait passablement investi dans une nouvelle structure de gradins, le ganadero ayant accusé un lourd préjudice économique s’est vu contraint de se séparer d’une partie de son cheptel.
 
Relation de cause à effet, il a vendu l’intégralité de ses Concha y Sierra pour ne conserver que les Valverde. Ce jeudi, le dernier camion est parti, l’éleveur recevant symboliquement le fer des mains de Jean-Luc Couturier…
 
Reste maintenant à attendre les décisions des autorités qui souhaitons-le, trouvent une solution afin de permettre à l’éleveur de pouvoir organiser des animations taurines qui auraient dû compenser les effets négatifs de la Covid sur un plan économique. Mieux vaut tard que jamais, non ?
 
valv28h
 
Ci-dessous le communiqué du ganadero…
 
Fin d’une histoire. Une première étape ? 
 
Avec le départ des derniers animaux de Concha y Sierra ce matin, la ville de Saint-Martin de Crau perd l’un des élevages les plus prestigieux du campo bravo. 
 
Condamné à ne pas pouvoir accueillir du public dans les superbes gradins installés autour des arènes de Coste-Haute, l’élevage de Concha y Sierra a été la première victime de l’imbroglio administratif dans lequel nous nous trouvons depuis novembre 2020. 
 
Si aucune solution n’est trouvée rapidement, les gradins de Coste Haute et la ganadería de Valverde subiront-ils le même sort ? Réponse dans les mois à venir…
 
 
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels