Mardi 17 Mai 2022
CALI
Mardi, 28 Décembre 2021
cali27ph1
 
Sortie a hombros d’Antonio Ferrera et Andrés Roca Rey qui y ont associé par compañerismo Guerrita Chico pour sa despedida…  
 
Environ demi-arène. Six toros de Juan Bernardo Caicedo plus deux sobreros, un du même fer puis un autre de Guachicono.  La plupart nobles, mais faibles.
 
Antonio Ferrera (silence puis deux oreilles) a réussi le desquite avec le quatrième après avoir eu peu d’occasions de briller face à celui qui a ouvert la course, s’avérant décasté, de surcroît mal tué. Mais le quatrième offrait plus de possibilités et l’Extremeño ne laissa pas passer l’opportunité de se distinguer, faisant preuve d’entrega, y compris au second tercio, affichant ses ganas et un grand poder, le tout lui valant les deux oreilles de la grande porte.
 
Guerrita Chico (oreille et applaudissements) était venu effectuer sa despedida. Il coupa l’oreille de son premier au terme d’une faena plaisante au cours de laquelle il a amélioré le sobrero, avec une conclusion loin toutefois d’être irréprochable, avant d’être applaudi pour son ultime combat à son second, venu lui aussi en renfort. 
 
Andrés Roca Rey (deux oreilles et silence) a obtenu le même résultat mais en sens inverse car c’est avec son premier qu’il a obtenu deux trophées au terme d’un trasteo abouti, autant avec capote que muleta, face à un adversaire de qualité qu’il tua d’une excellente estocade. Avec l’autre, le Péruvien ne put guère relever le débat, son toro n’ayant qu’une trop lointaine idée de la caste.
 
cali27h
 
(Photo sortie a hombros : Mundotoro)
 
Résumé vidéo de la corrida :
 
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

al23aff.jpg

nim25aff

vic18haff

ist09aff1

stsev04aff

cer16aff

arl14b_-_aff.jpg