Mardi 29 Novembre 2022
ATB
beauc28ph
 
Communiqué de l'Aficion Taurine Beaucairoise en réponse à celui de l'Association des Éleveurs Français de Taureaux de Combat...
 
Beaucaire est encore en ligne de mire de votre association et ce à chaque début de temporada.
 
Nous sommes, à vos yeux, le vilain petit canard de l’ensemble des organisateurs français puisque seule l’ATB est citée.
 
La proximité de Beaucaire par rapport à la majorité des élevages de toros de combat français ne nous oblige pas à les programmer systématiquement. 
 
Vous prétendez qu’en ne programmant pas de bétail issu de vos ganaderías nous serions, à plus ou moins long terme, responsable de la disparition de l’élevage français !!!
 
De grâce, arrêtez de nous vilipender aux yeux de l’Afición. 
 
Ok, les « grands gourous » d’Arles, Nîmes et Béziers sont des intouchables.
 
Ils vous font peur, pourtant leur potentiel est autrement plus important que le nôtre.
 
Jusqu’à preuve du contraire, Beaucaire n’a jamais eu pour vocation de servir de vitrine aux éleveurs français et l’ATB, organisatrice, encore moins.
 
Notre intérêt se trouve sur les élevages autres que ce que l’on voit chez les « gourous » et de préférence d’encastes minoritaires.
 
Alors nous vous trouvons injustes à notre égard, car très peu d’entre vous, Jean-Luc COUTURIER mis à part, viennent à Beaucaire, même lorsque des élevages français sont à l’affiche.
 
Nous sommes donc dans l’obligation de vous rappeler notre historique depuis que l’ATB décide du cartel des fêtes :
 
- 2015 : 6 novillos d’Hubert YONNET (Pinto Barreiro-PEDRAJA-Lisardo SÁNCHEZ)
 
- 2016 : 6 novillos de PALMERAL (ATANASIO-LA CORTE)
 
- 2017 : 6 novillos de François ANDRÉ (Pouly-COBALEDA) dont nous avons été les seuls à fêter les 70 ans avec à la clé une expo encore présente chez l’éleveur.
 
- 2018 : 6 novillos d’ALBASERRADA (Tulio VÁSQUEZ- Domecq)
 
- 2019 : 3 BARCIAL (COBALEDA) et 3 Jara del RETAMAR (berrendo de Vicente MARTÍNEZ-MONTALVO)
 
- 2020 : 3 Conde de LA CORTE (pour fêter le centenaire) et 3 Dolores AGUIRRE (LA CORTE-ATANASIO) avec le courage d’ouvrir la temporada alors que la plupart des arènes sont restées fermées
 
- 2021 : 3 ALBASERRADA et 3 PAGÈS MAILHAN
 
atb28h
 
Si l’on compte bien, cela fait exactement 50% d’élevage Français.
 
Sachant que sur l’ensemble des élevages français et espagnol 20% seulement sont susceptibles de nous intéresser… cela fait donc 10 élevages sur les 50 existant en France et 100 sur les 500 (tous groupes confondus) espagnols.
 
Nous avons encore de belles choses à découvrir…
 
En 2021, notre objectif était d’organiser un desafío français et fêter les 70 ans de l’élevage TARDIEU.
 
Les novillos n’auraient pas été prêts. En bon Professionnel, Loulou TARDIEU a préféré décliner l’offre.
 
Est-ce que les « grand gourous » y ont pensé ou s’y sont intéressés ? ... mais vous ne les réprimanderez pas.
 
Un autre ganadero n’a pas adhéré à nos conditions contractuelles, qui tenaient compte de l’éventuel taux de remplissage sur une fourchette allant de 1600 à 2000€ le novillo.
 
Nous ne l’avons pas crié sur tous les toits.
 
C’était pour nous un vrai scandale en période de crise.
 
Merci à Pagès-Mailhan et Albaserrada de nous avoir suivis et fait confiance.
 
Nous avons donc fait des choses avec et pour les élevages français.
 
Vous avez la mémoire courte ou tout simplement beaucoup d’ignorance.
 
Nous n’avons, en aucune façon, de comptes à vous rendre sur nos choix d’élevage.
 
Aujourd’hui, et j’espère que vous en êtes conscients, la majorité des novilladas sont très déficitaires et en ce qui nous concerne, nos efforts pour maintenir LE spectacle de Beaucaire sont constants.
 
Notre budget chaque année est des plus rigoureux et ne repose pas uniquement sur une subvention municipale de 10 000€.
 
Les 10 à 15 000€ manquants ne tombent pas du ciel et nous travaillons pour les avoir en caisse au moment de payer les intervenants du spectacle.
 
        -Il y a l’organisation d’une bodega : 350 personnes par soirée pendant 5 jours à faire boire et manger, 30 personnes volontaires par soir pour mettre en place, servir, organiser et ranger la bodega.
 
      - Il y aussi la recherche de partenaires tout au long de l’année.
 
      - Organiser la vente de la viande en colis afin de la valoriser.
 
Nous sommes avant tout un groupe d’aficionados, régi en association de loi 1901.
 
Notre objectif n’est pas mercantile, mais basé sur la pérennisation de la tauromachie à BEAUCAIRE.
 
Alors de grâce, cessez vos invectives et essayons comme vous le dites dans votre communiqué d’éviter les polémiques stériles dont se délectent nos opposants comme les partis animalistes, car à frapper toujours sur les petites organisations comme la nôtre, celles-ci risqueraient aussi de disparaitre, stoppant dans sa chute 100 ans d’histoire taurine...
 
 
 
               
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels