Dimanche 27 Novembre 2022
EMILIO
edj09ph
 
Emilio de Justo et son encerrona madrilène, « Classicisme pour l’histoire »…
 
Ce mercredi matin, dans le luxueux « Espacio Zenith » de Madrid, a été présentée l’importante corrida du prochain Dimanche des Rameaux au cours de laquelle Emilio de Justo lidiera six toros de différentes ganaderías en solitaire.
 
Un rendez-vous très important qui méritait un acte d’une telle catégorie comme celui qui a été organisé ce matin à l’Espace Zenith de la capitale, présenté par José Ribagorda, éminent journaliste des infos de Telecinco.
 
edj09h
 
Une réunion ayant drainé une affluence importante, à laquelle cinq des six ganaderos impliqués ont assisté, tout comme Rafael García Garrido, directeur de Plaza1, actuel gérant de Las Ventas, Miguel Abellán, directeur du Centre des Affaires Taurines de la Communauté de Madrid, ainsi que de nombreuses personnalités du monde de la politique et du sport comme Paco Buyo, Tomás Roncero, Luis de la Fuente, Javier Guillén, Ángel Martín, Roberto Gómez…
 
Le maire de Madrid, José Luis Martínez-Almeida, Guillermo Fernández Vara, présidente de la Junta d’Estrémadure et Toño Pérez, chef du restaurant Atria de Cáceres, deux étoiles au Michelin, ont envoyé une vidéo, ayant un agenda trop chargé pour assister à cette réunion.
 
edj09a
 
Rafael Garrido, Miguel Abellán et les ganaderos ont eux aussi adressé de chaleureuses paroles au maestro, soulignant l’importance d’une telle date, aussi bien pour eux comme éleveurs que pour Emilio.  
 
Le torero de Torrejoncillo a tenu à souligner que « je me mets à regarder en arrière, à l’époque où j’essayais de toréer dans les pueblos de Cáceres, car je suis cacereño, c’est pourquoi j’éprouve pas mal d’émotion en pensant à ce qui va m’arriver le 10 avril ». Plus tard, il a ajouté : « Madrid est une arène qui sait voir quand un torero fait preuve d’entrega et quand il fait les choses sincèrement, c’est pour ça qu’il faut faire ce genre de choses dans cette arène. »
 
edj09b
 
D’autre part, l’empresa de Las Ventas Rafael Garrido a tenu à souligner que « l’idée des six toros m’est venue quand il a triomphé le 4 juillet et pour la Feria de Otoño, je l’ai appelé pour lui demander d’envisager une telle course, mais il n’était pas alors convaincu parce qu’il pensait que ce n’était pas le moment. »
 
La manifestation s’est terminée avec la présentation du cartel officiel de cette corrida réalisé par l’artiste Iván Estupiña et la traditionnelle séance de photos avec tous les participants.
 
ecdj09k
 
Demain, jeudi 10 mars, les entrées seront à la vente au public aux guichets de Las Ventas et sur la page web de Plaza1. Une corrida pour laquelle est prévu le cartel de « no hay billetes » pour cette importante journée. 
 
(Communiqué)
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels