Mercredi 08 Février 2023
GAMARDE
clem28ph
Clemente domine les débats…
De cette première corrida de l’année, le nombreux public présent retiendra les passes de cape de Clémente à ses deux toros et sa faena à son premier. Pour le reste, l’après-midi a été gâchée par le manque de forces et de transmission des toros de Román Sorando. Rien à dire sur la présentation qui confirme les efforts des organisateurs depuis quelques saisons, mais le moteur n’y était pas.
Six toros de Román Sorandon bien présentés, mais manquant de forces et de race. Le sixième, accidenté en piste, a été remplacé par un sobrero du même fer.
Álvaro Lorenzo : silence, un avis et silence.
Clemente : une oreille, vuelta.
Alejandro Marcos : un avis et silence, un avis et palmas.
7 piques, cavalerie Bonijol.
Marco Leal a salué au troisième.
Président : Philippe Lalanne.
Trois quarts d’arène.
 
al27h
Álvaro Lorenzo est un torero qui par nature transmet peu et si le toro n’y met pas du sien, la faena devient vite languissante. De la première faena, à un toro faible et gazapón, on retiendra une bonne sérié à droite. Malgré les efforts du torero pour animer la fin de la faena, on s’est ennuyé.
Son second tombe et manque de charge. Lorenzo prolonge au -delà du nécessaire une faena qui manque « forcément » de transmission.
am27h
 
Alejandro Marcos est un torero fin et élégant, mais il a besoin pour dérouler sa tauromachie d’un toro noble, qui répète avec entrega. Son premier, qui a fait illusion en entrant en piste, perd tous ses moyens physiques après une vuelta de campana. Le toro, malgré les efforts de Marcos, se réserve, se défend plus qu’il ne charge et la faena va à menos et est mal conclue à la mort.
Son second se casse une patte et est remplacé par un autre Román Sorando lui aussi faible et sans transmission. Le torero essaie, mais la matière première manque.
clem27g
 
Clemente, qui n’a pas toréé en public depuis 2019, a montré comme il l’avait fait à Saint Sever qu’il est un exceptionnel capeador, un bon lidiador et un très bon muletero. Il allie classe et efficacité. Sa prestation à Gamarde a confirmé que ce torero n’a pas dans le monde des toros la place qu’il mérite. Espérons que son association récente avec Roman Perez lui permette de (re)lancer sa carrière. Les passes de cape élégantes à la réception et plus qu’exposées lors d’un quite à son premier resteront dans les mémoires des personnes présentes.
Son second toro ne permettait pas grand-chose, mails il l’a lidié avec courage et application. A son premier, le plus solide et encasté du lot, il a pu enchaîner de très belles séries templées et pesant sur le toro.
clem27h
 
Sa faena et une épée rapide d’effet lui ont permis de couper la première oreille de sa temporada que nous lui souhaitons la plus aboutie possible. Il devrait attirer du monde pour sa prochaine course dans le Sud-ouest, en juin à Saint-Sever.
(Corridasi - Photos : Bertrand Caritey)